Archive journalières: 1 juillet 2012

Nouveau coloris d’anthémis

Anthémis (Argyranthemum), Monceau Fleurs, boulevard Henri IV, Paris 4e (75)

La gamme des anthémis s’étoffe chaque année un peu plus, avec des coloris, des formes et des dimensions de fleurs différents. Cette variété aperçue à la devanture du magasin Monceau Fleurs du boulevard Henri IV (Paris 4e) offre un très beau mélange de framboise et de jaune crème qui évolue selon le stade d’épanouissement de la fleur.

Anthémis (Argyranthemum), Monceau Fleurs, boulevard Henri IV, Paris 4e (75)

Anthémis (Argyranthemum), Monceau Fleurs, boulevard Henri IV, Paris 4e (75)

Un coloris doux et lumineux à la fois qui varie tellement d’une fleur à l’autre que la potée semble toujours se renouveler sans jamais se ressembler.

Coleus galonné

Coleus (Solenostemon) à feuillage pourpre et vert jaune fluo, jardin du Luxembourg, Paris 6e (75)

La gamme des coloris des coléus réserve des teintes assez extraordinaires. Cette variété à feuillage pourpre bordé de vert jaune presque fluo offre un contraste saisissant.

Coleus (Solenostemon) à feuillage pourpre et vert jaune fluo, jardin du Luxembourg, Paris 6e (75)

Ce coleus aux feuilles festonnées a été planté dans un des nombreux massifs de fleurs d’été qui orne le Jardin du Luxembourg (Paris 6e). Il est dans un parterre à dominante rouge, en compagnie de bégonias Dragon Wing notamment. Les plantations sont encore jeunes et peu étoffées, mais je suis impatient de les revoir en fin d’été quand elles auront pris toute leur ampleur et déployé leurs couleurs. Accord en rouge majeur !

Buddléia accrobate

Buddléia accroché au pont de la Petite Ceinture au-dessus du quai de l'Oise, Paris 19e (75)

Pour un peu, ce superbe arbre à papillons (Buddleia davidii) poussait juste au-dessus de la rue ! Il fleurit le trottoir sans occuper l’espace au sol. Et ce port retombant lui va très bien je trouve.

Buddléia accroché au pont de la Petite Ceinture au-dessus du quai de l'Oise, Paris 19e (75)

Cela montre que cet arbuste peut très bien pousser dans un bac sur un balcon d’où il pourrait s’étaler et retomber à loisirs à l’extérieur de la rambarde. En le taillant chaque année assez court en fin d’hiver, pas de problème de volume trop important au fil des années.

Les canapés observatoires au Domaine de Chamarande (Essonne)

Les Canapés Observatoires, Domaine de Chamarande (Essonne)

Observatoires du paysage, espaces d’écoutes, cairns balisant le chemin, mais aussi lieu de repos, de rencontre et de convivialité, l’installation plastique et sonore Les Canapés Observatoires s’inscrit dans le processus de création Un Jardin/Un Auteur – 2e volet que mène le Collectif L’Art au Quotidien avec l’auteur, jardinier, paysagiste Gilles Clément.

Chaque canapé est un point d’observation et d’écoute unique, un belvédère donnant sur un aspect particulier du paysage offert. Une autre manière de rentrer dans le paysage en se l’appropriant comme une part de son imagination intérieure. (suite…)