Archive journalières: 9 juillet 2012

Stipas et pérovskias

Massifs de stipes cheveux d'ange (Stipa tenuifolia) et de pérovskias autour d'un banc dans le parc de Belleville, Paris 19e (75)

Si vous avez un coin sec et très ensoleillé dans votre jardin, adoptez cette superbe composition de pérovskias et de stipes cheveux d’ange présentée dans le parc de Belleville (Paris 19e). Effet garanti avec un minimum de soins !

Massifs de stipes cheveux d'ange (Stipa tenuifolia) et de pérovskias dans le parc de Belleville, Paris 19e (75) (suite…)

Oeillet de Chine ‘Dancing Geisha’ rose framboise

Oeillet de Chine (Dianthus chinensis 'Dancing Geisha') sur mon balcon en début d'été, Paris 19e (75), 8 juillet 2012, photo Alain Delavie

Après un bon arrosage et 24 heures passées sur mon balcon, mes deux potées d’oeillets de Chine ‘Dancing Geisha’ ont ouvert un peu plus leurs si curieuses fleurs. Profitant d’un court rayon de soleil et d’une accalmie dans les intempéries, j’ai fait d’autres photos de ces fleurs si particulières. Aujourd’hui je vous présente l’oeillet rose framboise.

Les fleurs sont vraiment très grandes. Mais c’est surtout l’aspect des pétales finement laciniés qui surprend. La floraison est vraiment délirante. C’est pas vraiment beau, mais j’adore !

Les averses répétées salissent les bégonias

Bégonia tubéreux Non Stop à fleurs doubles blanches salies par les pluies répétées, parc des Buttes Chaumont, Paris 19e (75)

Sale temps pour les fleurs d’été qui sont douchées à répétition, avec violence parfois. Résultat, les fleurs des parterres qui sont près du sol se retrouvent maculées de terre, comme ce pauvre bégonia tubéreux blanc pur qui est devenu blanc sale.

Bégonia tubéreux Non Stop à fleurs doubles blanches salies par les pluies répétées, parc des Buttes Chaumont, Paris 19e (75)

Ce n’est pas joli, mais cela n’est pas grave pour la plante. Par contre, si cette humidité continue encore, ce sont les maladies cryptogamiques qui risquent de se déchaîner sur ces plantes bulbeuses : mildiou, pourriture grise ou oïdium.

Monsieur Chat dans l’avenue Simon Bolivar (Paris 19e)

M. Chat, fresque dessinée dans l'avenue Simon Bolivar, Paris 19e (75)

Une nouvelle création graphique de l’artiste franco-suisse Thoma Vuille orne un des murs de l’avenue Simon Bolivar dans le 19e arrondissement de Paris. Avec toujours le chat ailé cher à l’artiste qui parcoure les toits.

Ce chat souriant est apparu en 1997. Le plus souvent, c’est un chat jaune orangé réalisé à la peinture acrylique. Ce personnage énigmatique arbore toujours un énorme sourire. Depuis 2003, des ailes blanches lui ont poussé dans le dos. Il est généralement peint sur des murs à des endroits inaccessibles, ce qui n’est pas le cas dans l’avenue Simon Bolivar.