Archive journalières: 4 juillet 2012

Hosta ‘Revolution’

Hosta 'Revolution' en pleine floraison, photo Alain Delavie

C’est en juillet que l’hosta ‘Revolution’ donne le meilleur de lui-même avec son feuillage coriace blanc crème bordé de vert foncé et sa floraison mauve qui s’accorde bien avec les teintes des feuilles. Une plante pas trop volumineuse, au coloris lumineux et qui plus est donnée comme résistante aux limaces.

Cette variété est un sport de l’hosta ‘Loyalist’, qui a été enregistrée en 2000 par G. Van Eijk-Bos & Walters Gardens Inc. Elle se développe assez lentement pour former une plante aux dimensions moyennes (30 à 50 cm de hauteur hors floraison) dans la gamme des hostas qui va des miniatures aux géants du genre.

Pelargonium Fireworks Scarlet, tout feu, tout flamme

Pelargonium zonale Fireworks Scarlet, photo Alain Delavie

On ne peut guère trouver plus rouge, écarlate même ! Ce géranium à la floraison pétaradante  se distingue du traditionnel géranium zonale par la forme des pétales au bout effilé et pointu. Une caractéristique de la série d’hybrides Fireworks.

Les fleurs étoilées sont plus élégantes que celles du bon gros géranium qui n’en démérite pas pour autant, tant il rend de services aux amateurs de potées et jardinières longtemps fleuries en été. Vous trouverez ce géranium parfois sous le nom de Feu d’artifice, simple traduction du nom anglais d’origine. Quelle que soit son appellation, c’est une variété très florifère, facile à cultiver. Pour celles et ceux qui n’aiment pas le rouge, il existe des variétés roses, saumon ou bicolores blanches et rouges.

Trio pour un été très fleuri et sans soucis

Association fleurie estivale de cosmos, de verveine de Buenos Aeres et d'ammi, photo Alain Delavie

Des grands cosmos à fleurs simples (les plus florifères et résistants), des verveines de Buenos Aeres (Verbena bonariensis) et des ammis (Ammi visnaga). Floraison assurée tout au long des mois d’été avec un minimum d’entretien.

Un trio réservé aux massifs et plates-bandes très ensoleillés, avec un sol bien drainé mais qui reste suffisamment frais au cours de l’été.
C’est un peu tard maintenant pour le semer car l’été maussade ne garantira pas les floraisons d’arrière-saison, mais si vous trouvez des plants (ce qui est encore possible), pas d’hésitation, succès garanti !

Une idée de composition prise il y a déjà pas mal d’années dans les très beaux Jardins Fruitiers de Laquenexy en Moselle, à visiter tout l’été.