Archive journalières: 26 juillet 2012

Les vaches du parc de la Villette (Paris 19e)

Folie de Bernard Tschumi avec des vaches peintes, parc de la Villette, Paris 19e (75)

Telles les constructions ludiques qui parsemaient les parcs et jardins royaux des XVIIIe et XIXe siècles, les folies de la Villette viennent de la façon la plus contemporaine, à la fois rythmer le parc, comme un leitmotiv architectural et l’égayer de leur vive couleur rouge, contrepoint harmonieux à la verdure des arbres et des prairies. L’une d’entre elles montre des vaches qui se détachent sur le fond rouge, avec l’immense pelouse souvent remplie de monde qui s’étale à leurs pattes. Photo prise au petit matin, sans la foule, mais avec les vaches !

Plan du parc de la Villette avec les 26 folies de Bernard Tschumi (Paris 19e)

La folie aux vaches porte le numéro 17 sur le plan. Elle se trouve en bordure du canal de l’Ourcq et de la prairie du cercle.

Bon à savoir
Au nombre de 26, les folies de Bernard Tschumi sont toutes conçues sur la base d’un cube de 10,80 m de côté et disposées selon une trame régulière de 120 m x 120 m. Chacune d’elle est cependant unique de forme et de fonction. Certaines folies sont bordées d’une large surface minérale appelée carré de la découverte qui ont pour vocation, par la dureté de leur traitement minéral, de perturber et donc de souligner l’environnement végétal immédiat.
Du point de vue architectural autant que du point de vue du visiteur, ce principe des folies constitue la spécificité première du Parc de la Villette. Parmi les plus connues, on peut citer les folies observatoires qui donnent des points de vue d’altitude sur le site de la Villette, la folie L5 qui accueille des ateliers pour enfants ou encore la folie Information qui accueille le public à l’entrée du parc, côté sud.
Entre la Cité des sciences et la Grande Halle, les prairies du cercle et du triangle représentent à elles seules une superficie de 7 hectares de gazon pour la détente et le plaisir de chacun.

Buddléia au bord d’un trottoir

Semis spontané d'arbre aux papillons (Buddleia davidii) sur la margelle d'un trottoir, quai de la Gironde, Paris 19e (75)

Cette fois-ci j’ai trouvé un semis spontané d’arbre aux papillons installé dans la double margelle du trottoir longeant le quai de la Gironde dans le 19e arrondissement de Paris. Un endroit propice à cet arbuste car d’autres petits pieds poussaient un peu plus loin dans le même emplacement.

La moindre rainure avec un soupçon de terre suffit pour permettre aux graines de cet arbuste prolifique de germer et de se développer.

Pour celles et ceux qui auraient manqué les épisodes précédant consacrés aux semis spontanés de buddléia :
Buddléias le long de la Petite Ceinture (Paris 19e).
Buddléia au pied d’un feu tricolore.
Buddléia au bord du Canal de l’Ourcq (Paris 19e).
Buddléia accrobate.
L’arbre aux papillons du Canal de l’Ourcq.
Buddleia, rien ne l’arrête !
Quand la nature gagne sur la ville : 1er épisode
Les buddleias se ressèment à tout va

Cosmos Sonata ‘Carmine’

Cosmos Sonata 'Carmine', grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Les cosmos (Cosmos bipinnatus) de la série Sonata sont une obtention américaine à végétation compacte et ramifiée. La variété ‘Carmine’ donne des grandes fleurs simples rose rouge carmin soutenu avec un coeur jaune d’or.

Cosmos Sonata 'Carmine', grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75) (suite…)