Archives de mots clés: Paris 5e

Burrageara (Cambria) ‘Nelly Isler’

Burrageara (Cambria) 'Nelly Isler', orchidée, Orchidacées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Cette belle orchidée présentée dans l’exposition Mille et une orchidées dans la grande serre du Jardin des Plantes de Paris donne des grandes fleurs dans les tons de rouge et parfumées.

Burrageara (Cambria) 'Nelly Isler', orchidée, Orchidacées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75) (suite…)

Phragmipedium ‘Don Wimber’

Phragmipedium 'Don Wimber', orchidée, Orchidacées, grande serre du Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Cette belle orchidée haute en couleur offre une floraison éclatante avec des grandes fleurs pourvues d’un labelle en forme de sabot qui lui donnent un faux air de Paphiopedilum. À admirer en ce moment dans la grande serre du Jardin des Plantes de Paris à l’occasion de l’exposition Mille et une orchidées.

Phragmipedium ‘Don Wimber’ est un hybride entre Phragmipedium ‘Eric Young’ et Phragmipedium besseae qui a été enregistré le 10 janvier 1995. Ses fleurs ont une teinte orange soutenue avec du jaune doré au coeur (Phragmipedium bessae a des fleurs rouge vif éclatant).

Même s’il y a un petit air de ressemblance avec un sabot de Vénus (Paphiopedilum), cette variété est plus exigeante en eau et en lumière. Installez la près d’une baie vitrée, à l’abri du soleil direct. Et maintenez le substrat toujours frais à humide. La plante forme une belle touffe de feuillage. Prévoir des apports d’engrais réguliers à la belle saison pour stimuler et soutenir la croissance et la floraison, mais diminuez fortement les doses indiquées car les racines des Phragmipedium sont très sensibles aux excès de sels.

La belle diversité des Paphiopedilum

Paphiopedilum, orchidées, exposition Mille et une orchidées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
L’exposition Mille et une orchidées qui se poursuit en ce moment dans la grande serre du Jardin des Plantes de Paris permet d’admirer une belle palette de Paphiopedilum et je vous propose d’en découvrir quelques uns.

Paphiopedilum, orchidées, exposition Mille et une orchidées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75) (suite…)

Oncidium Twinkle

Oncidium Twinckle, orchidée, Orchidacées, exposition Mille et une orchidées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Cette orchidée hybride ne dépasse pas 20 cm de hauteur et donne une profusion de minuscules fleurs parfumées blanches, jaunes, roses ou rouges. Vous pouvez admirer une belle présentation dans l’exposition Mille et une orchidées dans la Grande serre du Jardin des Plantes de Paris. Et vous pouvez la trouver facilement dans les jardineries ou chez les spécialistes d’orchidées.

Cet hybride résulte du croisement entre Oncidium cheirophorum et Oncidium sotoanum. Il a été créé en 1958. C’est une orchidée assez facile à cultiver, même dans un appartement. Trouvez lui un emplacement très clair, sans soleil direct. Une forte luminosité est nécessaire pour que cette plante pousse et fleurisse bien. En période de croissance, arrosez régulièrement sans détremper le substrat ce qui ferait pourrir les racines. Diminuez les arrosages en automne. Pendant la belle saison, donnez un engrais pour orchidée régulièrement.

Oncidium Twinckle, orchidée, Orchidacées, exposition Mille et une orchidées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
La plante aime rester à l’étroit dans son pot. Inutile de la rempoter tant que le feuillage ne paraît pas disproportionné par rapport aux dimensions du contenant.

Oncidium Twinckle, orchidée, Orchidacées, exposition Mille et une orchidées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)Une jolie petite orchidée, peu encombrante.

Cactus Mickey

Cactus, Opuntia microdasys var. albispina, Cactacées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)Avec ses tiges aplaties en forme de raquette ou d’oreille de Mickey, Opuntia microdasys var. albispina est très populaire et souvent cultivé. Un superbe spécimen peut être admiré dans la serre aux cactées qui jouxte la Grande serre du Jardin des Plantes de Paris.

Un cactus mexicain rigolo à regarder sans toucher car les minuscules petites épines (on parle de glochides) blanches regroupées en amas blancs rentrent dans la peau et sont difficiles à enlever ensuite.

Tradescantia zebrina, une misère en beauté

Tradescantia zebrina, Commélinacées, plante d'intérieur, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Cette plante d’intérieur communément appelée misère offre un superbe feuillage vert rayé d’argent sur le dessus et pourpre intense au revers. Elle est cultivée en couvre-sol dans la grande serre du Jardin des Plantes de Paris où elle resplendit de vitalité.

(suite…)