Jardinage de mars

Mars

Le mois des giboulées est pour le moins très changeant. Le temps peut passer du froid le plus intense au coup de chaud en quelques heures à peine, sans oublier les averses souvent brutales et accompagnées de grêle. Au moindre redoux, la végétation redémarre très vite, les floraisons se font plus nombreuses au fil des semaines. Mais les gelées peuvent être encore fréquentes ou sévères. Il faut rester très vigilant et ne pas s’emballer en semant et plantant à tout va.
Tous les travaux proposés dans cette page sont à prévoir ou à faire quand il ne gèle pas et quand la météo le permet (par temps sec et doux idéalement).

Ne pas oublier !
3 mars : fête des Grands-Mères.
20 mars : printemps.
21 mars : journée internationale des forêts.
22 mars : journée mondiale de l’eau.
31 mars : passage à l’heure d’été.

Plantes d’intérieur

  • Faire des boutures de vos plantes d’intérieur préférées : bégonias, dracaénas, fittonias, lierres, misères, pépéromias, philodendrons, pothos, streptocarpus, syngoniums, etc.
  • Rempoter ou surfacer. Les jours étant plus longs, les plantes d’intérieur reprennent leur croissance. Il est temps de leur donner un nouveau contenant et du substrat plus riche. Toutes les espèces peuvent être rempotées à l’exception des plantes fleuries ou couvertes de boutons floraux.
  • Vaporiser de l’eau douce non calcaire à température de la pièce sur les plantes vertes à feuillage lisse qui souffrent de l’air trop sec des intérieurs encore chauffés. Quand l’hygrométrie est inférieure ou égale à 50 %, prévoir des vaporisations quotidiennes sur les plantes les plus exigeantes en humidité. Utilisez de l’eau douce non calcaire (eau de pluie si vous pouvez la récupérer, eau de Volvic, surtout pas d’eau minérale, trop riche en sels minéraux qui se déposent sur les feuilles et laissent de vilains dépôts).
  • Donner le maximum de lumière aux plantes d’intérieur, mais laisser les rideaux derrière les fenêtres dans la journée pour protéger les feuillages du soleil de plus en plus chaud.
  • Reprendre les apports d’engrais à donner aux plantes qui ne sont pas rempotées.
  • Créer des plantes d’intérieur originales. Planter des tubercules de patate douce, de taro ou une chayotte. Attention, ces plantes poussent vite quand elles reçoivent suffisamment de lumière et prennent rapidement une place importante.

Balcons et terrasses

  • Faire des potées de pensées, de violettes cornues, de pâquerettes, de giroflées, de plants de myosotis ou de primevères acaules. Terminer la mise en place des arbustes à feuilles caduques.
  • Dès que le temps s’adoucit, surveiller l’état de la terre dans les potées et jardinières pour arroser quand elle sèche en surface. Les plantes à feuillage persistant demandent des arrosages plus suivis, car elles ne sont jamais en repos total pendant la mauvaise saison.
  • Terminer le nettoyage des feuillages brulés et desséchés par le gel; arracher les plantes molles grillées par les gelées.
  • Renouveler les jardinières ou autres contenants abîmés ou vieillis.
  • Installer les supports des potées et jardinières pour la belle saison à venir.
  • Quand le beau temps s’installe et que le ciel est bien dégagé en fin de journée et en soirée, couvrir les plantes frileuses avec des voiles de protection en non tissé pour les protéger contre les gelées matinales.

Fleurs

  • Semer au chaud sous abri les fleurs annuelles à floraison estivale : cobées, ipomées, maurandias, minas, passiflores, zinnias, etc.
  • Rempoter les tubercules de bégonias tubéreux pour qu’ils reprennent leur croissance. Garder les potées à l’abri, dans une pièce peu chauffée et surtout très claire (l’idéal étant une véranda ou une serre froide).
  • Faire démarrer les tubercules de dahlias et de cannas sous abri.
  • Planter les clématites et les autres plantes grimpantes rustiques (bignones, glycines, hortensias grimpants, rosiers, etc.).

Potager

  • Nettoyer les planches si vous ne l’avez pas fait en fin d’automne : ôter les feuillages grillés par le gel, déterrer les tuteurs et autres supports provisoires, éliminer les mauvaises herbes.
  • Nettoyer et ameublir le sol sans le retourner pour préparer les planches des premiers semis ou plantations de mars.
  • Semer en place les petits pois, les radis, les betteraves, les poirées, le persil, le cerfeuil, du mesclun, des salades à couper, des navets et des carottes.
  • Dès le semis, prévoir la pose d’un filet anti-insectes pour protéger les carottes.
  • Semer sous abri (serre ou châssis) les aubergines, les céleris, les choux-fleurs, les piments, les poivrons et les tomates.
  • Planter ou diviser les artichauts.
  • Diviser les grosses touffes de plantes condimentaires : ciboule, ciboulette, estragon, mélisse, menthe ou oseille.
  • Quand le temps s’adoucit et que le soleil brille dans la journée, aérez la serre, les tunnels ou les châssis qui protègent les jeunes semis ou plantations de légumes. Il est prudent de les refermer un peu avant le coucher du soleil pour que les abris accumulent suffisamment de chaleur pour la nuit surtout quand le temps est bien dégagé.

Arbres fruitiers et petits fruits

  • Planter de nouveaux fraisiers ou framboisiers sur un terrain qui n’a pas porté ces plantes depuis plusieurs années et qui a été au préalable bien enrichi avec du fumier ou du compost.
  • Terminer les plantations d’arbres ou d’arbustes fruitiers en conteneur, quand la terre n’est pas gelée et que le redoux s’installe pour plusieurs jours.
  • Traiter les pêchers contre la cloque sauf pendant la période de la floraison.

Arbres et arbustes, haies

  • Planter les conifères et les autres arbres ou arbustes à feuillage persistant, vendus en conteneur, si la terre n’est pas gelée et quand le temps doux s’est installé pour plusieurs jours.
  • Planter les plantes grimpantes à feuillage décoratif : lierres, vignes vierges, etc.
  • Terminer la plantation des rosiers vendus en conteneur.
  • Tailler les buddléias et les autres arbustes à floraison estivale : althéas, caryoptéris, desmodiums, pérovskias, etc.
  • Tailler les buis cultivés en bordure ou en topiaire.
  • Bouturer le buis.
  • Après une averse de neige, secouer le manteau neigeux qui s’est accumulé sur les camélias, les rameaux des bambous ou sur les palmes des palmiers notamment.

Pelouse

  • Scarifier, aérer et terreauter le gazon. Éliminer les gros pieds de mauvaises herbes.
  • Commencer la tonte du gazon sans attendre que l’herbe ne soit trop haute.
  • Préparer le terrain pour semer une nouvelle pelouse.

Bassin

  • Ôter les protections antigel.
  • Commencer les plantations des végétaux qui poussent sur les berges du bassin.
  • Brancher le filtre.

Outils, matériel et meubles de jardin

  • Blanchir les parois de la serre ou le toit de la véranda pour protéger les plantes des rayons du soleil de plus en plus chauds au fur et à mesure que le printemps s’installe.
  • Aérer la serre ou la véranda dans la journée quand il fait beau et doux.
  • Installer les supports des pots et jardinières.
  • Nettoyer et désinfecter les pots et les jardinières vides qui seront utilisés dans les semaines à venir.
  • Préparer son stock d’étiquettes, de caissettes et de terreau pour les semis.

Commentaires (4)

  1. NANCY

    merci pour tous ces conseils

  2. Alain Delavie (Auteur de l'article)

    Bonjour Francette, toujours aussi impatiente…
    Il est encore temps de semer le millet, les températures ont été très fraiches jusqu’ici.
    Pour le plein soleil sans beaucoup d’arrosage, voir mon article : http://www.pariscotejardin.fr/2013/03/delosperma-jewel-of-desert/
    Bon jardinage et à bientôt.

  3. tordjman francette

    j’ai envoyé deux mails sans réponse mais je sais que vous êtes tous très pris .
    Ouf , j’ai retrouvé mes graines de millet , n’est-il pas trop tard pour mettre les graines à germer pour les mettre auprès de mes cœurs de Marie qui sont sauvées du déménagement , plus deux mois dans un container La nature n’est-elle pas merveilleuse et nous réserve des plaisirs immenses !
    Système d’arrosage pour l’été ( plein sud le balcon ) et discret.
    Que mettre sous des petites auges ovalisées pour que le surplus d’eau n’arrose pas le balcon du dessous? quelles plantes peu gourmandes en eau à mettre après les pensées et qui résistent ?
    Merci à votre gentillesses et écoute .
    J’avais hâte de reprendre ma ou mes conversations et surtout vos conseils .
    J’attends mon gazon artificiel ( l’échantillon est formidable) alors si le grand ressemble à cela , quelle belle verdure pour égayer mon balcon .
    Bien amicalement
    Francette Tordjman

  4. Therese

    Bonjour Alain
    Pour la pelouse, avez vous un moyen astucieux pour eliminer les parquerettes qui envahissent la pelouse? Merci Alain
    Therese

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 Partages
Partagez21
Tweetez
+11
Enregistrer
Partagez