Paris

À propos de la ville de Paris, capitale de la France où j’ai le plaisir de vivre

Mon mini potager d’intérieur Lilo

Basilic Thaï, basilic pourpre, estragon, culture en hydroponie, plantes aromatiques dans le potager Lilo, Prêt à Pousser, Paris 19e (75)
Je suis allé à une soirée presse chez Prêt à Pousser, start up parisienne qui propose des kits à champignons (dont je vous ai déjà parlé) et un mini potager d’intérieur baptisé Lilo. Et j’ai rapporté chez moi un exemplaire de ce mini jardin d’intérieur garni d’aromates.

Pour ce premier test, j’ai eu trois plantes aromatiques déjà germées : un estragon du Mexique, un basilic pourpre et un basilic Thaï. En moins d’une semaine, elles ont déjà bien poussé, c’est vraiment bluffant. À priori, ce ne sont pas des plantes d’intérieur, mais avec l’éclairage leds à basse consommation très performant (réglé en position « lumière d’été »), la végétation de l’estragon et des basilics est optimale.

Ce mini potager design se compose d’un support en bois sur lequel on installe trois contenants en matière plastique rempli d’eau avec un flotteur dans chacun où il faut insérer la capsule de graines de légumes, fleurs ou plantes aromatiques. Un sachet de nutriments est ajouté dans le bac à réserve d’eau. Au-dessus des trois plantes, un luminaire à leds puissants en forme de réglette permet d’installer ses cultures potagères n’importe où dans l’appartement ou la maison. Pas besoin d’avoir une grande baie vitrée baignée de soleil.

L’ensemble est réglé directement à partir de mon smartphone grâce à l’application MyLilo que j’ai téléchargée gratuitement. Après avoir indiqué les plantes que je cultive, mon Lilo s’allume tous les jours à 7h et s’éteint à 22h30 automatiquement. Et des notifications m’avertissent pour vérifier que les capsules avec le substrat sont bien humides, qu’il est nécessaire de renouveler les sachets d’engrais, que l’heure de la récolte a sonné… L’entretien de ce mini potager d’intérieur est facile et rapide.

J’ai déjà cueilli quelques feuilles du basilic Thaï et déjà de nouvelles repoussent. La croissance est vraiment rapide, on voit pousser les plantes à vue d’oeil. Quant au parfum, il est au rendez-vous ! Même avec une culture en intérieur, sans substrat et sans soleil, la plante aromatique est vraiment bien parfumée.

Essayez, c’est l’adopter ! Dans quelques semaines, je commanderai des graines de poivron nain, de pourpier et de basilic vert à grandes feuilles qui sont proposées dans la gamme des semences et que j’ai pu découvrir lors de la soirée. Je suis aussi très attiré par le petit physalis qui donne une profusion de petites baies de la taille d’une belle groseille avec un goût bien meilleur que ce je pensais. Encore de belles expériences en perspective.

Quelques floraisons de mes saintpaulias en terrarium

Saintpaulias dans un terrarium sous éclairage artificiel, plante d'intérieur, Paris 19e (75)

Chaque jour, de nouvelles fleurs apparaissent sur mes nombreux saintpaulias cultivés en terrarium sous éclairage artificiel.

Sur la photo ci-dessus, en partant de la gauche : Saintpaulia ‘LE – Oskar’ à fleurs jaunes, Saintpaulia ‘Yellow Star’ à petites fleurs en cloches jaunes, Saintpaulia ‘Red Viburnum’ à grandes fleurs frisotées rouge grenat et à l’arrière plan, Saintpaulia ‘Silverglades Jewels’.- aux fleurs semidoubles bleu violet avec un coeur plus pâle.

Saintpaulias dans un terrarium sous éclairage artificiel, plante d'intérieur, Paris 19e (75) De nouveau Saintpaulia ‘Silverglades Jewels’, Saintpaulia ‘Red Viburnum’ et Saintpaulia ‘Mac’s Virtually Velvet’ au feuillage panaché et fleurs violettes, Saintpaulia ‘LE – Zolotoy Lev’ à grandes fleurs frisotées blanches et jaunes.

Conférence « L’optique des jardins, élargir l’espace, libérer l’esprit » par Robert Mallet

L’association Vivaces et Cie organise une nouvelle conférence avec Robert Mallet le lundi 27 novembre 2017 au Forum 104 à Paris (6ème).

Robert Mallet a passé plus de 20 ans à faire renaître le remarquable parc du Bois des Moutiers créé par son grand-père à Varengeville sur mer. Il y a quelques années, il a réuni, dans un ouvrage intitulé ‘L’Optique des Jardins’, le fruit de ses observations et de son expérience sur la perception visuelle de l’espace environnant, perception à la fois objective et subjective. Au cours de la conférence, il indiquera comment utiliser les effets d’optique, essentiels dans la création d’un jardin, en jouant sur les lignes, les échelles, la distance, les formes, textures et couleurs . À l’aide d’exemples, Robert Mallet montrera ce qui donne un résultat ou pas.

Robert Mallet et son épouse Corinne, grande spécialiste du genre Hydrangea, ont réuni depuis 20 ans la remarquable Collection nationale d’Hydrangea Shamrock (CCVS) à Varengeville sur mer.   Avec aujourd’hui plus de 1500 taxons différents, c’est la plus importante collection actuellement connue dans le monde.

L'Optique des jardins Élargir l'espace, libérer l'esprit, Robert Mallet, Éditions Ulmer
Robert Mallet est l’auteur de « Renaissance d’un Parc » (1996 ) et de « L’Optique des jardins, élargir l’espace, libérer l’esprit » (2009) aux éditions Ulmer.

Informations pratiques
Conférence organisée par Vivaces et cie «L’Optique des jardins, Elargir l’espace, libérer l’esprit» par Robert Mallet
Lundi 27 novembre 2017 à 15 heures
FORUM 104
104, rue de Vaugirard, 75006 Paris.
Métro : stations Montparnasse ou St Placide.

Longue floraison de l’Impatiens stenantha

Impatiens stenantha en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Mon petit pied d’Impatiens stenantha acheté à la fin de l’été s’est bien adapté à mon balcon et ne cesse de fleurir, L’automne et les premières fraicheurs ne le ralentissent pas, les fleurs sont encore nombreuses.

Impatiens stenantha en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

Tagètes et cosmos chocolat en duo d’automne

Tagetes et Cosmos atrosanguineus 'Chocamocha' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Les floraisons sont encore abondantes sur mon balcon parisien où je profite encore à la mi novembre de ce duo de cosmos chocolat (Cosmos atrosanguineus ‘Chocamocha’) et d’un oeillet d’Inde à petites fleurs (Tagetes).

Oeillet d'Inde (Tagetes) en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

Begonia ‘Dragon Wing’ toujours bien fleuri à la mi novembre

Begonia 'Dragon Wing' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Alors que les plantes ralentissent leur croissance ou commencent à entrer en repos tout autour, mon pied de bégonia ‘Dragon Wing’ fidèle à sa réputation continue à fleurir généreusement, comme si de rien n’était.

Begonia 'Dragon Wing' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
L’automne est déjà bien avancé, mais les grappes de grosses fleurs rouges sont toujours aussi nombreuses.

Begonia 'Dragon Wing' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)