Paris côté jardin

L'actualité parisienne et francilienne vue par un jardinier urbain, un jardinier parisien, citadin dans l'âme, amoureux des plantes et des jardins, mais aussi journaliste et auteur spécialisé dans les jardins et le jardinage. Tout ce qui se passe dans Paris et en Ile-de-France en relation avec les jardins, les plantes, le jardinage et la nature.

Mes derniers articles

Belle ronce à fleurs de roses anciennes

Rubus rosifolius 'Coronarius', Pépinière de la Roche Saint-Louis, Journées des Plantes, Domaine de Chantilly, Oise, Hauts-de-France
Cette fois-ci, c’est carrément une petite folie que j’ai faite… Cette ronce à grosses fleurs doubles blanches était trop belle sur le stand de la pépinière de la Roche Saint-Louis aux Journées des Plantes de Chantilly. Et je n’ai pas été le seul à craquer pour cette belle sauvageonne.

Rubus rosifolius 'Coronarius', Pépinière de la Roche Saint-Louis, Journées des Plantes, Domaine de Chantilly, Oise, Hauts-de-France
Cette ronce arbustive à grimpante peut pousser jusqu’à 1,50 m de hauteur. Une géante pour mon balcon, mais j’ai l’intention de l’installer à une des deux extrémités, en la laissant déborder autant qu’elle veut sur la rambarde et au-dessus de la rue. Il vaut mieux qu’elle ne soit pas dans le passage car ses rameaux sont bardés d’épines. C’est une ronce !

Rubus rosifolius 'Coronarius', Pépinière de la Roche Saint-Louis, Journées des Plantes, Domaine de Chantilly, Oise, Hauts-de-France
Le feuillage est caduc. Vert du printemps à la fin de l’automne, il prend une couleur rouge orange en automne avant de tomber. Un autre attrait de cette merveille. La floraison printanière se renouvelle en fin d’été.

Je vais essayer de ne pas me faire griffer, piquer…

Pelargonium Stellar ‘Bird Dancer’

Pelargonium 'Stellar Bird Dancer', pépinière Fleurs de Gascogne, Journées des Plantes, Domaine de Chantilly, Oise, Hauts-de-France
Radicalement différent mais tout aussi original que le Pelargonium Planet ‘Le Grounch’, cette variété de géranium se distingue à la fois par sa floraison très légère et son feuillage très graphique. C’est une de mes autres découvertes et un de mes achats lors de ma visite aux Journées des Plantes de Chantilly vendredi dernier.

Pelargonium 'Stellar Bird Dancer', pépinière Fleurs de Gascogne, Journées des Plantes, Domaine de Chantilly, Oise, Hauts-de-France (suite…)

Pelargonium Planet ‘Le Grounch’

Pelargonium 'Planet Le Grounch', Pépinière Fleurs de Gascogne, Journées des Plantes, Domaine de Chantilly, Oise, Hauts-de-France
Je suis revenu des Journées des Plantes de Chantilly où j’ai passé ma journée de vendredi avec ce géranium zonale aux coloris incroyables presque irréels. C’est une obtention de Yannick Fournet de la pépinière Fleurs de Gascogne.

(suite…)

Composition de thunbergia, pélargonium, coléus et calibrachoa

Potée de Thunbergia 'Tangerine', Pelargonium 'Tricolor', Calibrachoa, coléus (Solenostemon) au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Il m’arrive parfois d’acheter des plantes qui me plaisent sans trop savoir où je vais les installer et encore moins à côté de quelles autres fleurs je vais les planter. Et puis quand tout est sur mon balcon, des idées viennent, s’imposent comme cette composition qui réunit un coléus, un calibrachoa, un géranium zonale et une Suzanne-aux-yeux-noirs. Un joyeux mélange avec beaucoup d’orange et de vert.

Tout a commencé avec la suzanne-aux-yeux-noirs (Thunbergia ‘Tangerine’) pour laquelle j’avais craquée. Son emplacement s’est vite imposé car je voulais qu’elle puisse enrouler ses longues tiges sur un support sans faire de l’ombre aux autres plantes du balcon. J’ai déjà bien assez de ma clématite ‘Blue River’ qui occupe beaucoup d’espace sur la rambarde.

Et puis je me suis dit que le pied de cette liane exotique allait rester vert, sans grand intérêt. J’ai alors trouvé ce coléus incroyable aux feuilles dentelées largement éclaboussées d’orange vif. De mon voyage en Belgique, j’ai rapporté le géranium zonale tricolore. Et le petit calibrachoa à grandes fleurs simples orange vif. En déballant tout, le mariage est devenu évident. Aussitôt imaginé, aussitôt planté !

Mais depuis la plantation, un vent du nord frisquet souffle et balaye la potée qui aurait bien besoin de plus de chaleur. Je vais être obligé d’attacher les tiges de la suzanne-aux-yeux-noirs qui n’arrivent pas à se fixer toutes seules à cause des courants d’air trop violents.

Petit cactus mais bardé d’épines

Opuntia picardoï au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
J’ai du prendre les précautions les plus grandes pour rempoter mon petit pied d’Opuntia picardoï couvert de petites épines très agressives à la fois pour me protéger des piqures redoutables et pour ne pas casser les petites raquettes. Et je m’en suis sorti quand même avec quelques fines épines fichées dans le pouce. Cette petite miniature sait se défendre !

Cette petite boule d’épines a bien résisté à l’hiver parisien et même à la neige qui lui est tombée dessus. Sa rusticité s’est vérifiée. Il ne lui reste plus qu’à pousser et prendre de l’ampleur. Et bien sûr, je suis impatient de la voir fleurir…

Festival « Jardins du monde en mouvement » du 16 mai au 4 novembre 2018

Festival Jardins du monde en mouvement, Cité universitaire international de Paris, mai à novembre 2018
Le jury du concours « Jardins du monde en mouvement », organisé par la Cité internationale universitaire de Paris avec le soutien du mécénat de la Caisse des Dépôts, a sélectionné 5 lauréats parmi 38 projets présentés. Les gagnants ont remporté 8000 € chacun et la possibilité de réaliser leur projet à la Cité internationale universitaire de Paris. Les 5 jardins éphémères seront exposés du 16 mai au 4 novembre 2018 de 8h à 22h.

Imaginées sur le thème de la nature en ville et prenant en compte les enjeux du développement durable, ces créations éphémères in situ respectent trois conditions :

  • dialoguer avec les architectures de la Cité internationale en s’intégrant harmonieusement dans les jardins;
  • valoriser l’identité culturelle de la maison et de la Cité internationale;
  • prendre en compte au moins une dimension du développement durable : matériaux biosourcés, récupération des eaux pluviales, niches écologiques, partage des ressources, comportements écoresponsables.

Du Brésil à l’Inde, en passant par le Japon, l’Asie du Sud-Est et Monaco, cinq jardins du monde dialoguent avec les architectures emblématiques de la Cité internationale universitaire de Paris. Le festival « Jardins du monde en mouvement » permet à la Cité internationale de révéler l’imaginaire foisonnant de ces créateurs aux univers si différents. (suite…)