Archives de mots clés: écologie

12ème édition de la Fête de la Nature

Affiche de la Fête de la Nature 2018La 12ème édition de la Fête de la Nature se déroulera du 23 au 27 mai 2018. Cinq jours de manifestations gratuites pour permettre à tous les publics de vivre une expérience de la nature à son contact. Le thème 2018 ? Voir l’invisible !

La Fête de la Nature est l’événement annuel « nature » de référence. À chaque édition, ce sont plus de 800000 curieux qui se rendent dans la nature, à travers les 5000 manifestations organisées partout en France. Durant 5 jours, des milliers d’animations gratuites sont ainsi organisées par les associations de conservation et d’éducation à la nature, les collectivités locales, les établissements scolaires, les entreprises, les particuliers… Sur tout le territoire français, en métropole et en Outre-mer, dans les villes comme à la campagne, des évènements sont proposés à deux pas de chez soi, pour découvrir ou redécouvrir les richesses naturelles souvent insoupçonnées et renouer avec notre environnement.

Pour sa 12ème édition, la Fête de la Nature nous fait découvrir une nature discrète et mystérieuse qui regorge d’une diversité d’êtres souvent insolites, minuscules, invisibles au premier regard et qui pourtant, s’avèrent extraordinaires à étudier. La nature offre aussi des atmosphères inhabituelles dès que les activités humaines cessent : aube ou crépuscule, « entre chien et loup » quand le sauvage s’anime, ambiances sous terre et sous mer désorientantes, atmosphères des forêts anciennes, de la canopée ou des rivières sauvages… Une escapade dédiée aux petits et grands pour apprendre à chercher et à observer les trésors cachés tout près de chez soi.

Cliquer pour découvrir le programme complet de la 12ème édition.
(suite…)

S’inscrire pour la 5ème édition des Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité

Logo de la ville de Genevilliers (92)Les 22 et 23 juin 2018, rendez-vous à Gennevilliers pour la 5ème édition des Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité organisés par l’Agence Régionale de la Biodiversité / Île-de-France, le département Biodiversité de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme / Île-de-France, en partenariat avec la ville de Gennevilliers. Les inscriptions sont ouvertes !

Depuis 2014, les Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité proposent débats, retours d’expériences, communications scientifiques et prospectives autour d’un mouvement qui ne cesse de se développer. En quelques années, les projets en agriculture urbaine se sont multipliés : micro-fermes urbaines, tours maraichères, potagers sur les toits ou champignonnières dans des parkings, la diversité des formes mais aussi des fonctions, alimentaires, sociales, éducatives ou environnementales, témoignent d’une dynamique en perpétuelle évolution. Inévitablement, de nombreuses questions surgissent au fur et à mesure qu’apparaissent également de nouveaux enjeux : professionnalisation des acteurs, rôle des collectivités, conflits d’usage, prise en compte de la biodiversité, aménagement du territoire…

Les Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité 2018 s’inscriront une fois encore au cœur des ces débats en réunissant les 22 et 23 juin 2018, porteurs de projets, élus locaux, chercheurs, naturalistes, responsables associatifs sur le thème :  « Agriculture urbaine : accompagner tous les acteurs ». Cette 5ème édition proposera notamment le vendredi 22 juin en matinée, deux tables rondes :

  • « Favoriser ou aider à l’installation des nouveaux agriculteurs urbains, comprendre les attentes, former les acteurs ».
  • « Pratiques culturales de l’agriculture urbaine et impact sur la biodiversité – Le cas de l’apiculture en ville et des relations avec les pollinisateurs sauvages ».

Débats et tables rondes seront ponctués par de nombreux ateliers pratiques autour des sciences participatives, des semences, de la permaculture… et des visites de sites en agriculture urbaine sur le territoire de Gennevilliers, avec notamment la ferme urbaine de l’Agro-Cité inaugurée le 11 avril 2018.

Informations pratiques
Inscription gratuite et programme complet sur le site : http://www.agricultureurbaine-idf.fr/ateliers-ete-agriculture-urbaine
Centre Socio Culturel Aimé Césaire, 6-8, avenue du Luth, 92230 Gennevilliers.

Penser à réserver pour le colloque de la SNHF sur « Les plantes en voyage »

Affiche du colloque scientifique "Les plantes en voyage !", SNHF, Paris, juin 2018
La Société Nationale d’Horticulture de France organise un colloque scientifique sur la propagation et la dispersion des plantes dans le monde qui se déroulera le 1er juin 2018 à Paris. Réservez sans plus attendre votre billet.

La reproduction des espèces végétales s’accompagne d’une dispersion plus ou moins éloignée de leur lieu d’enracinement. Souvent insensible à l’œil humain, cette dissémination se lit parfois à l’échelle de la paléogéographie et explique jusqu’à l’évolution des flores aux époques glaciaires. Mais les activités humaines favorisent aussi, voire provoquent le voyage des plantes. Que cela soit intentionnel ou non, nombreuses sont les espèces qui suivent l’homme lors de ses pérégrinations : dans la laine de ses troupeaux, sous la semelle de ses chaussures, dans ses bagages et dorénavant dans la soute de ses avions. Toujours plus largement, toujours plus rapidement. La richesse de nos jardins en est le témoignage. Au lent commerce des épices orientales sur la Route de la Soie, succéda la rapide conquête de l’Amérique et de ses richesses. Puis vint le temps des explorateurs du monde, des chasseurs de plantes, des corsaires et parfois des pirates de la botanique. Notre temps sera-t-il celui de la raison et de la prudence, celui du respect d’enjeux de civilisations, celui du partage international des richesses végétales ? (suite…)

Atelier Zéro déchet au jardin chez le fleuriste Pompon (Montreuil)

Seine-Saint-Denis TourismeSeine-Saint-Denis Tourisme et Pompon, artisan fleuriste écoresponsable à Montreuil,  vous proposent un programme sur-mesure avec un atelier pour jardiner responsable et laisser s’exprimer votre créativité, en présence de Julie Bernier, de Sortez Tout Vert.

Votre jardin, votre balcon et même votre rebord de fenêtre peuvent vous permettre de réutiliser et recycler certains déchets ménagers. Lors de cet atelier, vous apprendrez à réutiliser vos déchets pour jardiner. Ce sera l’occasion de glaner quelques astuces et conseils pour le jardin, mais aussi afin de mieux consommer chez le fleuriste.

Informations pratiques
Samedi 21 avril à 14h et 15h. Durée : 1h
Boutique Pompon, artisan fleuriste, 15 rue des Lumières (Place Jean Jaurès), 93100 Montreuil.
Tarif : 7 euros.
Inscription sur le site internet de Seine-Saint-Denis Tourisme.

Collectes de déchets chimiques citoyennes à Cesson, Bonneuil sur Marne et Gonesse

Logo EcoDDSEcoDDS, société à but non lucratif, organise cette année une tournée de collecte des déchets chimiques des particuliers en France, avec un passage prévu à Cesson, Bonneuil-sur-Marne et Gonesse le samedi 21 avril 2018.

Les citoyens sont invités à venir déposer leurs pots de peinture, mastics, colles, désherbants et produits de cheminée usagés le :

La collecte aura lieu de 10h à 17h sur les parkings des magasins concernés. Des animateurs seront présents lors de la collecte pour rappeler les bons gestes pour la protection de notre environnement. Les déchets des professionnels ne seront pas acceptés lors de ces journées de collecte.

Qu’ils soient vides, souillés ou avec un reste de contenu, les déchets chimiques usagés peuvent en effet présenter un risque pour la santé et l’environnement ; ils ne doivent pas être jetés dans les canalisations ni directement dans les poubelles, mais ramenés en déchetterie ou lors d’opérations de collecte ponctuelle comme celle-ci.

Biodiversité : une agence régionale en Île-de-France

Logo de l'ARB ÎdFJeudi 12 avril 2018, Valérie Pécresse présidente de la Région Île-de-France, Michel Cadot Préfet de la région d’Île-de-France, Préfet de Paris, Christophe Aubel directeur général de l’Agence française pour la biodiversité, Fouad Awada directeur général de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Île-de-France (IAU îdF) et Patricia Blanc directrice générale de l’Agence de l’eau Seine-Normandie, ont lancé la première Agence régionale de la biodiversité (ARB îdF).

La Région Île-de-France se dote aujourd’hui d’une ARB et marque ainsi son rôle de chef de file de la biodiversité et son engagement sur les questions environnementales. Rattachée à l’IAU comme département dédié à la biodiversité, cette ARB intègre notamment les équipes et les missions de Natureparif.

Portée également par l’Agence française pour la biodiversité (AFB), l’ARB travaillera avec elle en coopération permanente. Depuis janvier 2017, l’AFB exerce des missions de soutien à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de la connaissance, de la préservation, de la gestion et de la restauration de la biodiversité des milieux terrestres, aquatiques et marins.

L’Agence de l’eau Seine-Normandie, dont les compétences d’action sont élargies à la protection de la biodiversité terrestre et marine, apportera également son concours technique et financier, par l’accompagnement des projets qui contribuent à préserver les ressources en eau, à lutter contre les pollutions, et à reconquérir la biodiversité aquatique et protéger les milieux humides.

Le Ministère de la transition écologique et solidaire, qui œuvre pour la sauvegarde de la biodiversité, la préservation des espaces naturels et la restauration des continuités écologiques, s’engage, au travers de ses services déconcentrés et notamment le Direction régionale de l’environnement et de l’énergie d’Île-de-France (DRIEE) avec la signature de la convention par le Préfet de la région d’Île-de-France, Préfet de Paris.

Lutter contre l’érosion de la biodiversité en Île-de-France : une nécessité absolue
Région la plus peuplée et la plus urbanisée de France, l’Île-de-France recèle un patrimoine naturel riche et mal connu. Au total, 10 000 espèces animales, dont 200 protégées, y sont recensées. La flore est également particulièrement abondante et diversifiée, puisqu’elle atteint 25 % du nombre des espèces présentes au niveau national. Région principalement agricole (47 % du territoire), l’Île-de-France accueille aussi 280 000 ha d’espaces boisés (24 % du territoire), répartis principalement entre les grands massifs de Fontainebleau, de Rambouillet et de Saint-Germain-en-Laye.

Sur un territoire à forte densité démographique, avec une fragmentation des milieux naturels et une imperméabilisation des sols, les pressions sur la biodiversité sont constantes. Les milieux humides ont perdu environ la moitié de leur surface au cours des cinquante dernières années, et ceux qui perdurent sont fréquemment artificialisés. L’abondance d’oiseaux a diminué de 21 % en 15 ans et la richesse en papillons de 8 %. La diversité en plantes est restée stable en 10 ans.

Au regard de ce contexte, aggravé par le changement climatique, l’objectif de l’ARB îdF est de renforcer l’action engagée pour la biodiversité, de la rendre encore plus efficace, plus visible et de l’ancrer durablement dans les territoires. Avec une nouvelle fonction d’ingénierie territoriale, l’Agence travaillera à l’émergence et à l’essaimage d’initiatives et de projets vertueux en Île-de-France ainsi qu’à la mise en réseau des acteurs. Elle contribuera ainsi à incarner le rôle de chef de file régional en matière de biodiversité. (suite…)