Archives de mots clés: Paris 19e

Petite haie libre d’arbustes à floraison printanière

Prunus, Choisya, Kerria et Forsythia fleuris au printemps dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)Un forsythia, une corète du Japon, un oranger du Mexique et un petit cerisier à fleurs, il n’en faut pas plus pour composer une petite haie libre qui se couvre de fleurs aux premiers beaux jours du printemps.

On y retrouve les couleurs printanières douces ou éclatantes les plus fréquentes dans les jardins lorsque le printemps s’installe. L’oranger du Mexique (Choisya ternata) apporte une touche parfumée. Des grands classiques mais qui font le premier printemps.

Alcathea suffrutescens ‘Parkallee’, toujours plus vigoureux

Alcathea suffrutescens 'Parkallee' sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)Cette année, mon pied d’Alcathea ‘Parkallee’ redémarre avec une belle vigueur et occupe déjà les deux tiers de sa grande jardinière, étouffant sans complexe ses voisines pourtant peu nombreuses.

Le pied de valériane des jardins (Centranthus ruber ‘Alba) ne souffrira pas car la plante est résistante à toutes épreuves. Mais j’ai un pied de Nandina à côté que je vais devoir enlever sinon il ne pourra pas lutter contre les racines de l’alcathea qui exige beaucoup d’eau pendant l’été et assèche le substrat en moins d’une journée quand les températures sont élevées. Ce sera l’occasion de changer une partie du terreau et d’ajouter compost et engrais organique pour nourrir cette plante vivace très imposante. Même en jardinière, les tiges peuvent monter jusqu’à 2,50 m de hauteur. Vue l’ampleur de la touffe au début du printemps, je devrais avoir une belle gerbe de fleurs l’été prochain…

Calanthe, orchidée de jardin… ou de balcon !

Calanthe, orchidée rustique, Orchidacées, plante vivace sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)
Les orchidées de jardin m’ont toujours beaucoup attiré, mais en même temps, j’ai toujours eu des réticences, leur culture me semblant trop difficile. Ma première expérience avec un sabot de vénus n’a pas été très concluante, mais les otiorhynques ne m’ont pas aidé. Je retente avec cette belle potée de calanthe qui « m’a fait de l’oeil » quand je suis passé dans la jardinerie Truffaut du 13e arrondissement de Paris hier après-midi.

Calanthe, orchidée rustique, Orchidacées, plante vivace sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75) (suite…)

Bucephalandra ‘Wavy Green’

Bucephalanda 'Wavy Green' sur roche dans un aquarium cloche en verre, Paris 19e (75)
J’ai décidé d’installer un pied de Bucephalandra ‘Wavy Green’ dans ma bulle en verre transformée en aquarium après avoir été un temps un terrarium. J’adore les bucéphalandras, petites plantes aquatiques de la famille des Aracées, au feuillage décoratif et très florifères.

Bucephalanda 'Wavy Green' sur roche dans un aquarium cloche en verre, Paris 19e (75) (suite…)

Culture réussie du Begonia prismatocarpa sous mini serre et éclairage artificiel

Begonia prismatocarpa dans une mini serre, Bégoniacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Mon petit pied de Begonia prismatocarpa avait vite poussé dans son petit terrarium au point d’occuper tout l’espace. Je l’ai donc transplanté dans une longue mini serre de la marque Romberg, modèle Alexander, avec une rampe d’éclairage à Led. Et le résultat est tout simplement exceptionnel !

Begonia prismatocarpa dans une mini serre, Bégoniacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Non seulement le bégonia s’est bien étalé en formant des nouvelles feuilles d’un beau vert, mais en plus il s’est couvert de petites fleurs jaune bouton d’or.

Begonia prismatocarpa dans une mini serre, Bégoniacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75) (suite…)

Premières fleurs du Saruma henryi, toujours fidèle au rendez-vous

Saruma henryi sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)
Depuis 2004, mon pied de Saruma henryi repousse avec toujours plus de vigueur quand le printemps revient et se remet très vite à fleurir, dès que quelques feuilles sont formées. Je ne ma lasse pas de ce rendez-vous et de cette plante aux petites fleurs de pavot jaune primevère.

Saruma henryi sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)
C’est certainement la plante vivace la plus ancienne sur mon balcon parisien avec mes sceaux de Salomon géants. Quatorze années de culture en jardinière, c’est un joli palmarès, non ?