Archives de mots clés: Paris 19ème

Mitsuba pourpre ou persil japonais pourpre

Cryptotaenia japonica f. atropurpurea, mitsuba, persil japonais, plante vivace aromatique, feuillage pourpre au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Je ne connaissais pas particulièrement le mitsuba ou persil japonais, même si je suis un adepte des cuisines asiatiques, mais quand j’ai découvert la forme pourpre (Cryptotaenia japonica f. atropurpurea) lors des Journées des Plantes de Beervelde (Belgique), j’ai tout de suite su qu’elle allait se marier parfaitement avec mes autres plantes aux feuillages panachés de blanc ou dorés.

Cryptotaenia japonica f. atropurpurea, mitsuba, persil japonais, plante vivace aromatique, feuillage pourpre au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
J’adore ses feuilles en forme d’as de trèfle (as de pique pour chaque foliole). La couleur pourpre est aussi très original, tirant sur le chocolat. J’ai installé mon pied à côté de mon coeur-de-Marie à feuillage doré et de mon hémérocalle ‘Golden Zebra’, l’effet est saisissant. Les feuillages très contrastés s’accordent parfaitement.

Le mitsuba pourpre est une plante vivace rustique. Il apprécie un sol riche et humifère qui reste frais pendant la belle saison. Exposition ensoleillée ou mi ombragée. La plante produit un feuillage abondant, elle a besoin de compost ou de corne torréfiée pour assurer sa croissance vigoureuse. En hiver, le feuillage disparaît.

Tillandsia albertiana sur mon balcon parisien

Tillandsia albertiana, Broméliacées, au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
J’ai toujours aimé les tillandsias ou filles de l’air, mais leur culture dans mon intérieur s’est souvent soldée par un échec. J’ai craqué pour deux espèces lors des Journées des Plantes de Chantilly que j’ai décidées d’installer pour l’été en plein air sur mon balcon. J’ai choisi des espèces faciles à cultiver bien sûr et notamment ce Tillandsia albertiana aux grandes fleurs rouge vif.

Tillandsia albertiana, Broméliacées, au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

Après une fête des plantes, c’est jardinage sur le balcon !

Jardinage, plantations et transplantations au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75), 21 mai 2018, photo Alain DelavieJ’ai encore trouvé plein de belles plantes lors des Journées des Plantes de Chantilly qui se sont déroulées le week-end dernier. Le printemps étant déjà bien avancé, les plantations et transplantations ne peuvent plus attendre. Qu’importe la fatigue, le jardinage s’impose et j’ai donc passé mon lundi de Pentecôte à planter, transplanter et nettoyer.

Je dois avouer que j’ai commencé ce matin avec peu d’entrain tant l’ampleur du travail était conséquente et la fatigue des derniers jours importante. Pot après pot, plantation après plantation, repiquage et transplantation après division, les choses ont avancé. J’y ai consacré ma journée entière.

Tous mes achats n’étaient pas raisonnés, j’ai donc du improviser pour marier les plantes et leur trouver une place qui leur conviennent. Le plus dur, ça a été de dépoter les plantes vivaces installées depuis deux ou trois ans maintenant. Les racines de certaines avaient envahies tout le pot, et l’arrachage s’est souvent révélé un travail de forçat ! Et puis, le changement de terreau est aussi un sacré boulot, j’en ai rempli des sacs que j’ai du descendre ensuite dans les poubelles, cinq étages à descendre et à remonter sans ascenseur, c’est du sport ! Et bien sûr, après le jardinage, c’est le grand nettoyage, sur le balcon mais aussi dans l’appartement, car avec mes allées et venues, j’ai ramené de la terre partout.

Je n’ai pas fini mon jardinage, mais le plus important est fait et j’ai retrouvé une circulation facile sur mon balcon qui n’est plus encombré. Finalement, mes différents coups de coeur se sont bien assemblés et accordés entre eux, avec des compositions que je n’aurai pas imaginées sans l’aide du hasard. J’ai encore trois potées à modifier et recréer, cette semaine, tout devrait être achevé. Et je vais essayer d’être très raisonnable à l’École du Breuil le week-end prochain pour les portes ouvertes…

Composition de thunbergia, pélargonium, coléus et calibrachoa

Potée de Thunbergia 'Tangerine', Pelargonium 'Tricolor', Calibrachoa, coléus (Solenostemon) au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Il m’arrive parfois d’acheter des plantes qui me plaisent sans trop savoir où je vais les installer et encore moins à côté de quelles autres fleurs je vais les planter. Et puis quand tout est sur mon balcon, des idées viennent, s’imposent comme cette composition qui réunit un coléus, un calibrachoa, un géranium zonale et une Suzanne-aux-yeux-noirs. Un joyeux mélange avec beaucoup d’orange et de vert.

Tout a commencé avec la suzanne-aux-yeux-noirs (Thunbergia ‘Tangerine’) pour laquelle j’avais craquée. Son emplacement s’est vite imposé car je voulais qu’elle puisse enrouler ses longues tiges sur un support sans faire de l’ombre aux autres plantes du balcon. J’ai déjà bien assez de ma clématite ‘Blue River’ qui occupe beaucoup d’espace sur la rambarde.

Et puis je me suis dit que le pied de cette liane exotique allait rester vert, sans grand intérêt. J’ai alors trouvé ce coléus incroyable aux feuilles dentelées largement éclaboussées d’orange vif. De mon voyage en Belgique, j’ai rapporté le géranium zonale tricolore. Et le petit calibrachoa à grandes fleurs simples orange vif. En déballant tout, le mariage est devenu évident. Aussitôt imaginé, aussitôt planté !

Mais depuis la plantation, un vent du nord frisquet souffle et balaye la potée qui aurait bien besoin de plus de chaleur. Je vais être obligé d’attacher les tiges de la suzanne-aux-yeux-noirs qui n’arrivent pas à se fixer toutes seules à cause des courants d’air trop violents.

Nemesia cheiranthus, un véritable coup de coeur !

Nemesia cheiranthus au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
En déambulant dans les allées des Journées des Plantes de Beervelde, j’ai aperçu cet adorable petite plante dans le panier d’une visiteuse et je n’ai eu de cesse de la trouver. Cette némésie si particulière était proposée par Silène, la pépinière et grainetier belge, grand spécialiste de fleurs annuelles et bisannuelles originales. Son stand est la caverne d’Ali Baba, tout fait envie… Et j’ai craqué pour plusieurs plantes dont ce petit pied de némésie aux fleurs en tête de chef indien.

Il s’agit d’une espèce botanique de némésie qui pousse en Afrique du Sud. Le plus souvent dénommée par son nom botanique ou le terme de némésie, elle porte aussi le joli nom commun de « miroir des elfes ». On trouve aussi deux variétés très semblables, ‘Shooting Star’ et ‘Masquerade’.

Nemesia cheiranthus au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

Pelargonium ‘Tricolor’, le géranium multicolore

Géranium (Pelargonium) 'Tricolor', feuillage panaché, au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Je suis revenu des Journées des Plantes de Beervelde en Belgique avec un grand sac rempli de plantes. Avec notamment ce géranium zonale au feuillage panaché si particulier : Pelargonium ‘Tricolor’. Un festival de couleurs !

Géranium (Pelargonium) 'Tricolor', feuillage panaché, Journées des Plantes de Beervelde, Belgique
Du brun pourpre, du rouge, de l’orange, du jaune et du vert… Les jeunes plants proposés à Beervelde étaient particulièrement colorés et je n’ai pas hésité un seul instant pour en acquérir un. Je n’ai pas particulièrement un balcon pour les géraniums, mais ceux que j’ai cultivés ont toujours bien poussé et fleuri. Aussi j’espère que celui-ci va former une belle potée haute en couleurs.

Géranium (Pelargonium) 'Tricolor', feuillage panaché, Journées des Plantes de Beervelde, Belgique
Je vais l’associer avec un coleus tout aussi délirant et bariolé et mon pied de suzanne-aux-yeux-noirs aux fleurs dans les mêmes teintes chaudes. Cela devrait faire une grosse potée bien pop ! Un spot de couleurs parmi la masse de vert de mon balcon.