Archives de mots clés: plante bulbeuse

Canna ‘Panach’

Canna 'Panach' en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Avec son feuillage finement rayé de vert et de jaune, cette variété de grand canna apporte une touche de lumière dans les massifs d’été ensoleillés. La floraison en épis orange vif s’accorde bien avec les teintes des larges feuilles.

Les rayons du soleil accentuent encore la luminosité des panachures jaunes et les motifs des rayures sur les feuilles à l’allure très exotique. En fin d’été, ce canna est bien opulent et se montre sous ses plus beaux atours.

Canna 'Panach' en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Vous pouvez l’admirer en ce moment dans la grande perspective du Jardin des Plantes de Paris.

C’est ce que l’on peut appeler un balcon bien fleuri !

Begonia Summerwings Orange, Seemania 'Evita', Thunbergia 'Tangerine', Achimenes, Alcathea suffrutescens 'Parkfrieden', festival de fleurs en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Entre la cascade du bégonia Summerwings Orange, les longues guirlandes fleuries du Thunbergia ‘Tangerine’, les clochettes du Seemania ‘Evita’ et les pompons de l’Alcathea ‘Parkfrienden’, mon balcon croule sous les fleurs en cette fin d’été encore très chaude.

Et ce n’est qu’un petit coin du balcon…

Début de floraison pour mon Begonia grandis pourpre PB 03-179

Begonia grandis (pourpre) PB 03-719, Bégoniacées, en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Il m’aura fallu trois années pour trouver la bonne place sur mon balcon où installer mon pied de Begonia grandis pourpre PB 03-179. Cet été, la plante s’est enfin bien développée sans être gênée par d’autres plantes, montrant son joli feuillage teinté de pourpre grenat. Et elle se met à fleurir ajoutant encore un peu plus de couleurs à la potée.

Begonia grandis (pourpre) PB 03-719, Bégoniacées, en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Le bégonia a été installé tout seul dans une potée accrochée à la balustrade du balcon. Car cette espèce apprécie le soleil du matin et a besoin d’espace pour étaler ses larges feuilles. Et j’en profite beaucoup plus depuis qu’il est en hauteur, avec le matin des effets de transparence superbes avec les rayons du soleil.

Begonia grandis (pourpre) PB 03-719, Bégoniacées, en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Cette installation en hauteur devrait me permettre de récupérer plus facilement les bulbilles qui se forment sur les tiges en fin d’été et en automne.

PB 03-179, cela signifie que c’est une variété trouvée par le célèbre botaniste français Patrick Blanc. Une belle introduction provenant du Japon et que vous pouvez acheter chez Olivier Ezavin, pépinière Le Monde des Fougères.

Floraison tardive du Seemania ‘Evita’

Seemania nematanthodes ‘Evita’ en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Une fleur s’était épanouie juste avant mon départ en Norvège, mais à mon retour après une petite semaine, j’ai eu le plaisir de découvrir ma potée de Seemania nematanthodes ‘Evita’ couverte de fleurs rouge vif. Et de nombreux boutons floraux se sont déjà formés, gage d’une floraison prolongée.

Les petites fleurs en forme de clochette allongée arborent un rouge éclatant qui tranche avec le vert du feuillage.

Seemania nematanthodes ‘Evita’ en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
La floraison est tardive car l’été est déjà bien avancé, mais je devrais pouvoir en profiter jusqu’à l’arrivée de l’automne si l’arrière-saison est suffisamment douce.

La chaleur plaît au Seemania ‘Evita’

Seemania nematanthodes 'Evita' (Gesnériacées) en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Les températures élevées et la chaleur insupportable de l’été parisien font du bien à ma potée de Seemania ‘Evita’ qui pousse à vue d’oeil et se couvre de plus en plus de boutons floraux, et sans avoir besoin d’arrosages trop fréquents.

Ce n’est pas le cas de toutes mes plantes sur mon balcon. Le coeur de Marie doré (Lamprocapnos spectabilis ‘White Gold’) a perdu la plupart de son beau feuillage doré. Les feuilles ont grillé malgré des arrosages réguliers et copieux. Mon beau coléus a supporté tant bien que mal la première vague de chaleur, mais ces nouvelles journées torrides vont avoir raison de lui, trop c’est trop ! Heureusement, les autres plantes se montrent plus résistantes à ce coup de chaud. Et le jardinier résiste aussi !