Archives de mots clés: balcon et terrasse

Fleurir les rambardes des balcons avec les pots Corsica Flower Bridge

Pots Corsica Flower Bridge (marque Elho) sur une rambarde de balcon

Vous manquez de place sur votre petit balcon encombré de potées et de jardinières ? Allez, hop ! On plante sur la rambarde en installant quelques pots Corsica Flower Bridge de la marque hollandaise Elho.

Ostéospermums dans des pots Corsica Flower Bridge (marque Elho) sur une rambarde de balcon

Les premiers modèles arrivés en France il y a déjà deux ou trois ans avaient des couleurs très sobres et neutres. Mais la gamme des coloris s’est agrandie avec des teintes très vives pour ne pas dire pop.

Pots Corsica Flower Bridge (marque Elho) sur une rambarde de balcon

J’ai utilisé pendant deux ans ces potées qui se posent à cheval sur la rambarde du balcon. Les plantes y ont très bien poussé, aucun problème de stabilité même en fin de saison quand les végétaux avaient beaucoup poussé. Le seul point négatif, c’est l’arrosage. Les pots sont percés à la base et l’eau d’arrosage qui n’est pas retenue par le substrat et les racines finit par s’écouler, tombant sur le balcon ou dans la rue en-dessous. J’ai résolu le problème en installant un tuyau pour filtre d’aquarium vert transparent qui permet de conduire l’eau en excès depuis la potée vers mes jardinières. Facile à faire, très efficace, plus de problème avec les voisins ou les passants arrosés. Quand on jardine dans les airs, il faut avoir des idées 😉

La marque Elho propose aussi des jardinières Corsica Flower Bridge.

Les bouquets fleuris des Tiarellas ‘Mystic Mist’ et ‘Heronswood Mist’

Tiarellas ‘Mystic Mist’ et ‘Heronswood Mist’ sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)

Je ne donnais pas cher de mes deux pieds de tiarellas (Tiarella ‘Mystic Mist’ et T. ‘Heronswood Mist’) laissés en plein vent et au froid pendant l’hiver sans aucune protection. Et bien ils ont résisté et me gratifient de nouvelles feuilles et d’une profusion de petits épis blanc crème au charme fou.

Tiarellas ‘Mystic Mist’ et ‘Heronswood Mist’ sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)

J’avais craqué pour le feuillage panaché ou éclaboussé de crème ou de blanc et nervuré de rouge framboise de ces deux petits tiarellas. Mais je dois avouer que la floraison est exceptionnelle et tellement généreuse sur d’aussi petites plantes.

Tiarellas ‘Mystic Mist’ et ‘Heronswood Mist’ sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)

Des petits bijoux pour jardin miniature ombragé…

Balcon bunker

Échafaudage le long de mon balcon

Bon, je pourrais vous dire que je souhaitais agrandir mon balcon pour me faire une immense terrasse suspendue au-dessus de la rue… Mais la réalité est plus terrible que cela, les travaux de ravalement de mon immeuble ont commencé la semaine dernière. Et l’échafaudage monte jusqu’à la toiture qui doit aussi être rénovée…

Donc c’est plutôt Waterloo sur le balcon… Solutions de replis, restrictions côté plantes, plus de nouvelles plantations tant que les travaux ne sont pas terminés. C’est-à-dire dans trois mois ! Va y avoir des coupes franches pour faciliter les travaux le plus possible… Pour les plantes d’intérieur, cela ne va guère être mieux, car la dose de lumière va considérablement baisser pendant quelques semaines. Sic !

Mon pétunia orange

Pétunia à fleurs orange vif, Les Serres de Verville, (HPF), Fête des Plantes Vivaces de Saint-Jean de Beauregard, Essonne

Ah, celui là, je ne pouvais pas le manquer et le laisser passer ! Je l’ai trouvé sur le stand des Serres de Verville lors de l’exposition Esprit de Jardin à Versailles (Yvelines), mais je l’ai revu chez le même producteur lors de la Fête des Plantes Vivaces de Saint-Jean de Beauregard (Essonne) où vous pouvez encore aller faire un tour aujourd’hui dimanche.

Je n’avais pas encore vu un orange d’une telle intensité chez un pétunia. Exactement la couleur que j’adore !
Cette variété est paraît-il retombante et forme une grosse boule couverte en permanence de grandes fleurs. Je suis impatient de voir le résultat, surtout que j’ai l’intention de l’installer dans une petite suspension, bien en vue sur mon balcon. je l’aurai ainsi toujours à l’oeil et je pourrai la chouchouter.

Par contre aucune idée du nom de la variété…

Les serres de Verville (membre du réseau Horticulteurs et Pépiniéristes Producteurs)
Chemin des Meuniers
Hameau de Verville
91460 Fontenay-les-Briis.
Tél. : 01 60 83 89 32.
Ouverture du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Si petit et déjà fleuri…

Bidens ferulifolia 'Pirate's Pearl' sur mon balcon au début du printemps

Les deux pieds de bidens blancs (Bidens ferulifolia ‘Pirate’s Pearl’) que j’ai achetés le week-end dernier sont tous petits, mais déjà ils s’évertuent à fleurir. Une nature généreuse dès le plus jeune âge !

Le jardinier raisonnable couperait immédiatement ces fleurs avant même qu’elles ne se soient épanouies car pour le moment, les jeunes plants doivent d’abord prendre de l’ampleur. Toute leur énergie doit servir à faire des pousses, des tiges et des feuilles. Ce qui les rendrait encore plus florifères ensuite.

Semis spontanés, les surprises du printemps

Semis spontanés sur mon balcon au début du printemps

Si l’hiver a malmené certains arbustes et plantes vivaces malheureusement pas assez rustiques, les semences déposées l’été précédant ont mieux résisté. Je ne sais pas ce qui lève dans mes potées et jardinières, mais la plante qui s’est ressemée a été généreuse !

Semis spontanés sur mon balcon au début du printemps

Mes différents pieds d’asters ont donné beaucoup de fleurs et de graines l’an dernier. Est-ce leur descendance ? Les pieds du bidens blanc (Bidens ferulifolia ‘Pirate’s Pearl’) ont aussi donné une profusion de semences. Ce ne sont pas celles du coeur-de-Marie dont je connais l’aspect des toutes jeunes plantules. Ce n’est pas non plus la renouée à feuillage multicolore (Persicaria virginiana ‘Painter’s Palette’) qui s’est éparpillée. Mystère !

Je dois m’occuper de mes potées et jardinières dans les jours qui viennent. Je vais essayer de transplanter quelques uns de ces bébés. À suivre…