Duo de chrysanthème à carène et de bourrache

/, plante annuelle/Duo de chrysanthème à carène et de bourrache

Duo de chrysanthème à carène et de bourrache

Chrysanthème à carène (Chrysanthemum coronarium) et bourrache (Borago officinalis), cimetière du Père Lachaise en été

Autre mariage de fleurs annuelles à floraison estivale, deux fleurs faciles à cultiver et très florifères : la bourrache (Borago officinalis) et le chrysanthème à carène ou tricolore (Chrysanthemum coronarium).

Chrysanthème à carène (Chrysanthemum coronarium) et bourrache (Borago officinalis), cimetière du Père Lachaise en été

En pot ou en pleine terre, ces deux plantes apprécient une exposition bien ensoleillée. L’une comme l’autre peut se ressemer d’une année sur l’autre quand l’emplacement lui convient, la bourrache étant certainement la championne du semis spontané.

Il existe d’autres coloris pour le chrysanthème à carène, mais ils sont assez vifs et plus clinquants. La variété ‘Étoile polaire’, blanche avec un anneau jaune et un coeur brun, est la plus assortie au bleu de la bourrache, qui peut aussi fleurir en blanc, couleur passe partout qui va avec tout.

By |2012-08-07T21:41:58+00:00août 8th, 2012|fleur, plante annuelle|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. Alain of Paris 8 août 2012 at 23 h 02 min

    Des glaïeuls sur un lit de bourraches. Cela doit être superbe !

  2. Michèle 8 août 2012 at 21 h 51 min

    Chez moi pas assez de soleil pour avoir ces belles, dommage

  3. jpp 8 août 2012 at 11 h 24 min

    Merci Alain pour toutes ces idées qu’il n’y a plu qu’à mettre en pratique.
    Dans mon jardin personnel, je traite la bourrache à la Gilles Clément en la laissant se ressemer spontanément. Ca donne des champs de bourrache butinés en permanence . Les glaïeuls et autres n’ont plus qu’à se débrouiller pour surnager !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui