Archive journalières: 1 août 2012

Sous-bois d’astilbes

Massif d'astilbes sous un érables et les grands pins du Parc floral de Paris, Paris 12e (75)

Aménagé en 1969, à l’occasion des Troisièmes Floralies Internationales, le parc Floral de Paris (Paris 12e) est un ensemble de paysages sans cesse en mouvement, un lieu unique d’observation et de détente pour les amateurs de fleurs et de promenade au vert. De nombreuses collections botaniques y ont été plantées et peuvent s’y admirer au fil des saisons. En ce moment, il ne faut pas manquer la collection d’astilbes dont voici une des scènes photographiée dans la grande pinède.

Massif d'astilbes sous un érables et les grands pins du Parc floral de Paris, Paris 12e (75)

Avec les jeux de lumière et des coloris des feuillages, cela donne une ambiance assez exceptionnelle. Et ce n’est pas si souvent que l’on peut contempler des astilbes aussi vigoureuses, sur fond d’hortensias d’un rose intense. Un coin de fraîcheur très fleuri…

Plan du Parc Floral de Paris

Duo de nénuphars

Nymphaea 'Japanese Pigmy', Parc floral de Paris, Paris 12e (75)

Tous prêts des grands lotus blancs du Parc Floral de Paris (Paris 12e), les bassins aux nénuphars offrent un festival de fleurs aux coloris variés blanc, jaunes, roses ou rouges. Voici deux fleurs jumelles d’un pied de nénuphar japonais (Nymphaea ‘Japanese Pigmy’). Superbes !

Les jeux de couleurs du raisin d’Amérique (Phytolacca americana)

Phytolacca americana, Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75), 21 juillet 2012, photo Alain Delavie

Est-ce l’été à la météo automnale qui a incité ce grand pied de raisin d’Amérique ou Teinturier à se parer de couleurs vives bien avant l’heure alors même que les grappes de fruits sont encore vertes ? Qu’importe, cela donne de belles transparences…

Le raisin d’Amérique ou phytolaque est une plante vivace herbacée, grande et vigoureuse, qui peut mesurer jusqu’à 3 m de hauteur. Les tiges robustes sont glabres et souvent rougeâtres. Les feuilles sont entières, alternes, ovales et grandes. Vertes le plus souvent, elles prennent des teintes roses et pourprées spectaculaires au fur et à mesure que la belle saison s’avance.

Feuillage d'un raisin d'Amérique, Phytolacca americana, Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75) (suite…)

Soignez votre cactus de Noël, il prépare sa floraison

Potée de cactus de Noël chez Eveline D à Amiens (80)

Après avoir généreusement fleuri au cours de l’hiver et parfois une ou deux autres fois au cours du printemps, le cactus de Noël profite de l’été pour faire des réserves et s’étoffer davantage. Cette plante succulente a alors besoin de lumière, d’arrosages réguliers et d’un peu d’engrais. Ce n’est pas le moment de l’abandonner.

Il en est de même pour les cactus de Pâques et les rhipsalis. Vous pouvez installer ces plantes dehors, sous un arbre ou dans un endroit clair mais ombragé, bien abrité du soleil chaud. Mais le retour à l’intérieur est parfois problématique, notamment pour les cactus de Noël ou de Pâques qui réagissent parfois violemment au changement en perdant quelques articles et leurs boutons s’ils se sont déjà formés à la fin de l’été. L’idéal est de les laisser à la même place toute l’année pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

L’arrosage se fait avec une eau douce non calcaire, à la température de la pièce. Il faut maintenir le substrat toujours frais, sans jamais le détremper. Même si ces cactus épiphytes sont plus gourmands en eau, ils n’en sont pas moins des cactées sensibles à tout excès d’humidité et à la pourriture des racines et du collet. Quand le temps est chaud, vous pouvez les doucher ne serait-ce que pour leur ôter la poussière qui s’accumule sur les tiges aplaties pendant la mauvaise saison.

En principe le rempotage se fait plutôt au début du printemps. En été, donnez de l’engrais tous les quinze jours, toujours sur une motte bien humide. Utilisez un engrais organique liquide soit complet, soit pour fraisiers ou tomates, en diminuant les doses de moitié. Surtout pas d’engrais trop riche en azote car cela stimulerait le développement du feuillage au détriment de la formation des boutons floraux qui se produit en fin d’été et en automne pour les cactus de Noël cultivés comme des plantes d’intérieur.

Après plusieurs échecs, j’ai enfin cinq belles potées de cactus de Noël et une de cactus de Pâques qui se développent bien et fleurissent chaque hiver. Ce ne sont pas des plantes trop exigeantes en lumière, mais une pièce claire favorise une plus belle floraison et parfois plusieurs dans l’année.

Ps : si vous trouvez des potées défleuries soldées, achetez les ! Même si vous ne connaissez pas la couleur des fleurs, c’est un moyen de se faire une belle petite collection à moindre prix. Et à cette saison, les plantes sont beaucoup moins forcées que celles que l’on va bientôt nous proposer, couvertes de fleurs.

Zinnia et amarante en harmonie de vert amande et chartreuse

Amarante queue-de-renard et zinnia hybride à fleurs vertes, Parc floral de Paris, Paris 12e (75), 29 juillet 2012, photo Alain Delavie

Ce n’est encore que le tout début de ces floraisons d’été qui ne demandent qu’à s’épanouir davantage en août et en septembre si le soleil daigne rester sur la capitale et la région parisienne. Ce duo tout en teintes de vert est composé d’une amarante queue-de-renard et d’un zinnia hybride à fleurs doubles. Pour massifs très ensoleillés.

Green Cascade, Queue verte, queue-de-renard verte… Les appellations diffèrent, mais la plante est toujours la même. Cette amarante (Amaranthus caudatus) forme des longues inflorescences pendantes d’un joli vert amande très doux. Cette fleur annuelle apprécie un emplacement chaud et ensoleillé, tout en ayant les racines dans un sol frais en permanence. Elle pousse vite et beaucoup, mais il faut veiller à bien l’arroser.

Envy, Green Envy, Envy Green… Ce zinnia à fleurs doubles vert chartreuse offre une couleur plus acidulée qui s’accorde avec un grand nombre d’autres fleurs d’été amatrices de soleil et de chaleur. Il ne faut pas non plus lésiner sur les arrosages, en veillant à ne jamais mouiller le feuillage et les fleurs sensibles à la pourriture grise.