Archive journalières: 6 août 2012

Courageux bourdon qui butine même sous la pluie

Bourdon butinant sur des gaillardes dans le cimetière du Père Lachaise en été

Il ne pleuvait pas à verse, seulement des gouttelettes fines quand même suffisamment nombreuses pour mouiller les fleurs et le promeneur qui a fini par battre en retraite à l’abri et au chaud.

Dure vie pour les bourdons et les abeilles qui se font souvent « doucher » ses derniers temps, même si ces dernières ne sortent en principe pas ou très peu de leur ruche quand le temps est à la pluie… C’est pourtant la pleine saison du butinage.

L’été humide et frais n’empêche pas l’albizia de fleurir

Arbre à soie (Albizia julibrissin) en fleur dans la rue de Thionville, Paris 19e (75)

Bien adapté au climat méditerranéen, ce petit arbre au port en parasol a été acclimaté dans de nombreuses régions de France car il résiste assez bien au froid, tant que celui ci n’est pas trop rigoureux (jusqu’à -15 à -20 °C). À Paris, plusieurs exemplaires ont été plantés et c’est en été qu’on les remarque le plus souvent, leur floraison en énormes pompons plumeux roses étant très spectaculaire. Même les années avec peu de soleil comme c’est le cas en 2012, ils arrivent à fleurir.

Arbre à soie (Albizia julibrissin) en fleur dans la rue de Thionville, Paris 19e (75)

J’aime beaucoup ce petit arbre évidemment très exotique. Par contre la météo parisienne, plutôt pathétique cette année !

Le temps pluvieux fait le bonheur des mousses

Tombe recouverte de mousse bien verte, cimetière du Père Lachaise en été

Quand l’été arrive, les mousses bien vertes à la sortie de l’hiver et au début du printemps perdent leur belle aspect en se desséchant, en principe. Mais cette année le temps est tellement humide depuis le printemps que les plantes ne souffrent pas de sécheresse. Les mousses sont splendides, bien vertes comme le montre cette photo prise dans le cimetière du Père Lachaise (Paris 20e) où de nombreux tombeaux sont couverts de ces végétaux tapissants.

Inutile de vous dire que c’est pareil dans les pelouses un peu humides ou trop ombragées où le gazon doit lutter contre les mousses qui l’envahissent.

Duo de trachélie et d’herbe aux écouvillons

Trachélie (Trachelium caeruleum) et herbe aux écouvillons (Pennisteum villosum), cimetière du Père Lachaise en été

Deux fleurs toutes en légèreté, l’une en épis, l’autre en ombelles, mises côte à côte le temps d’un été pour un ensemble charmant et délicat.

Trachélie (Trachelium caeruleum) et herbe aux écouvillons (Pennisteum villosum), cimetière du Père Lachaise en été

La trachélie (Trachelium caeruleum) dans un coloris violet intense et l’herbe aux écouvillons (Pennisetum villosum) avec ses épis encore un peu teintés de vert, mais bientôt jaune paille. Encore des plantes doudous !

Dahlia, la fleur à bouquet de l’été

Bouquet de dahlias bicolores, jaune or et rouge feu

La saison des dahlias est partie, le moment de faire des gros bouquets de ces fleurs qui tiennent longtemps après avoir été coupées est revenu. Dahlias pompons, cactus, décoratifs… Il n’y a que l’embarras du choix pour les formes et les couleurs.

Bouquet de dahlias bicolores, jaune or et rouge feu

Bouquet de dahlias bicolores, jaune or et rouge feu

Cette semaine, mon choix s’est porté sur un bouquet de gros dahlias à fleurs jaune d’or et rouge feu. De la couleur pour oublier la météo trop grise.