Paris côté jardin

L'actualité parisienne et francilienne vue par un jardinier urbain, un jardinier parisien, citadin dans l'âme, amoureux des plantes et des jardins, mais aussi journaliste et auteur spécialisé dans les jardins et le jardinage. Tout ce qui se passe dans Paris et en Ile-de-France en relation avec les jardins, les plantes, le jardinage et la nature.

Mes derniers articles

Première fleur au coloris chaud sur mon pied de Rudbeckia

Rudbeckia triloba (Astéracées) en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
J’ai acheté cette plante annuelle lors des Journées des plantes de Beervelde en mai dernier, sans noter le nom malheureusement. Je voulais une variété de Rudbeckia triloba, et il me semblait que c’était ce que j’avais choisi, mais le feuillage et les fleurs sont très différents. Qu’importe, la couleur me plaît et la végétation est bien vigoureuse. Une belle surprise !

Rudbeckia triloba (Astéracées) en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Ce n’est que le tout début de la floraison, il y a plein de boutons floraux. J’aime beaucoup ce coloris très chaud qui tranche avec le feuillage vert soutenu aux nervures pourpre. À suivre !

Gaura ‘Red Color’, plus rose que rouge

Gaura lindheimeri 'Red Color' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)J’ai acheté cette variété de gaura pour sa soi-disant couleur rouge. Toutes les photos que j’avais vu sur Internet montrait des fleurs vraiment rouges. Mais les fleurs qui s’épanouissent sont roses, un rose vif très intense, mais pas rouge !

Le rouge est présent sur les tiges et à la base des feuilles. Le pétiole qui porte la fleur est aussi rouge vif. Mais la fleur en elle-même est vraiment rose. La couleur est particulièrement affirmée, et je la trouve intéressante. ‘Red Color’ est une belle variété, mais ce n’est pas encore un vrai rouge…

Althéa semi double blanc, pureté et élégance

Fleurs blanches d'un althéa dans le square de la Place de Bitche, Paris 19e (75)
J’ai toujours aimé les hibiscus, qu’ils soient exotiques ou rustiques. L’été est leur saison, leur floraison étant toujours un ravissement. En passant devant le square de la place de Bitche (Paris 19e), je me suis arrêté pour contempler les belles fleurs des althéas qui ont du être plantés l’automne ou l’hiver dernier, en compagnie de lavatères arbustives aussi généreusement fleuries.

Fleurs blanches d'un althéa dans le square de la Place de Bitche, Paris 19e (75 (suite…)

De plus en plus de fleurs sur ma Suzanne aux yeux noirs

Thunbergia 'Tangerine' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Ma Suzanne aux yeux noirs (Thunbergia ‘Tangerine’) pousse à vue d’oeil et fleurit de plus en plus. Elle apprécie les grosses chaleurs et les arrosages copieux que je lui apporte chaque jour.

Thunbergia 'Tangerine' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Pour un premier essai de culture sur mon balcon mi ombragé, je suis ravi ! Cette plante exotique se montre facile de culture et surtout très florifère. Il faut juste veiller à diriger les nouvelles pousses qui partent dans tous les sens. Et il ne faut pas lésiner sur les arrosages car c’est une grande buveuse.

Cosmos chocolat et alcathéa café au lait sur mon balcon parisien

Cosmos atrosanguineus Chocamocha (Astéracées) et Alcathea suffrutescens 'Parkallee' (Malvacées) en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Mon pied de cosmos chocolat (Cosmos atrosanguineus ‘Chocamocha’) a lancé ses fleurs au-dessus de la rue entre les hampes florales démesurées de mon pied d’Alcathea ‘Parkallee’. Un duo inattendu entre des fleurs pourpre chocolat et d’autres café au lait. Une association très gourmande !

Cosmos atrosanguineus Chocamocha (Astéracées) et Alcathea suffrutescens 'Parkallee' (Malvacées) en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Bien qu’exotique et peu rustique, mon pied de cosmos chocolat a repoussé au début du printemps avec une belle vigueur. La touffe est même très volumineuse et elle déborde largement de son pot. La floraison est aussi très généreuse. Par contre, pour le parfum, il faut vraiment mettre une fleur sous son nez, sinon on ne sent rien à distance.

Ces deux plantes vivaces boivent beaucoup, je suis obligé de les arroser chaque jour et copieusement. Mais elles me gratifient d’une superbe floraison, c’est parfait !

Les 20 ans de la Reine-Claude Label Rouge

Prunes 'Reine-Claude', photo Fotolia / tpzijl1998 – 2018 : la Reine Claude, fête cette année les 20 ans de son Label Rouge. Cette prune bien connue des consommateurs est facilement identifiable par sa robe verte à dorée, parfois soulignée d’une pigmentation rouge. Cette année, les premières cueillettes sont attendues aux alentours du 25 juillet.

La Reine Claude Label Rouge, très appréciée pour son goût sucré, son parfum de miel et ses arômes subtils, apporte la garantie d’une qualité supérieure. Elle est issue de vergers certifiés, cueillie à la main, et sélectionnée avec rigueur par des producteurs et des metteurs en marché soucieux de préserver la notoriété d’une prune d’exception. Cette variété traditionnelle, découverte au XVIème siècle et baptisée en hommage à Claude de France, épouse du roi François 1er, fait aujourd’hui partie du patrimoine culinaire national. Consommée crue ou cuite, elle est l’une des prunes préférées des Français. La production, principalement localisée en Occitanie (Tarn et Garonne, Lot), représente un potentiel de récolte qui avoisine 1 000 tonnes par an.

Cette année, la récolte s’annonce bonne. Alors que les nouvelles variétés de prunes ont globalement souffert d’un printemps maussade, la Reine Claude a bénéficié d’une courte période favorable au moment de sa floraison. La charge des arbres est prometteuse, laissant espérer une belle saison, avec des fruits de qualité attendus pour début août et disponibles jusqu’à mi septembre. De quoi fêter comme il se doit les 20 ans de son Label Rouge !
(suite…)