sept 192014
 

Troc aux plantes Paris Label, Forum des Associations, Paris 12e (75), septembre 2014
Paule Kingleur (Paris Label) vous donne rendez-vous au Forum des Associations du 12e arrondissement de Paris le samedi 20 septembre 2014 pour un troc de graines urbaines et une installation surprise de land art.

Land art et troc aux graines urbaines avec Paris Label au Forum des Associations de Paris 12e, septembre 2014
Près de 200 associations locales seront représentées lors de cette journée. Les associations seront regroupées par thème d’activité sur quatre villages :

  • Vie locale : Mairie du 12e, Conseils de quartier, Conseil de la Jeunesse…
  • Culture : musique, théâtre, chorale, ateliers, lecture…
  • Sports et loisirs : clubs, jeux, activité nature…
  • Solidarité : santé, enfance et famille, défense des droits, coopération internationale, entraide, intergénérationnel, prévention, monde combattant, etc.

Forum des Associations
Boulevard de Reuilly (de la place Félix Eboué à la rue de Charenton),
75012 Paris.
De 10h à 18h.
Métro : lignes 6 ou 8, station Daumesnil.

sept 192014
 

Récolte de pommes, photo © KLimAx Foto - Fotolia.com.jpg
Mis en ligne le 2 septembre dernier, le site Internet de l’académie du fruit et légume se veut le guide de référence sur les fruits, les légumes, les fleurs comestibles, les herbes et épices. Il répertorie toutes les informations utiles et indispensables sur les fruits et légumes : des anecdotes, des idées recettes, des conseils d’achat et de conservation, des informations santé…

Savez-vous que le radis fut l’un des premiers légumes cultivés par les Babyloniens et les Égyptiens qui le consommaient déjà il y a plus de 4000 ans et appréciaient ses propriétés médicinales ?
Le bleuet, fleur comestible, est une source de vitamine C, de potassium, de sodium et de fibres. Il est consommé tel quel ou incorporé aux salades de fruits, aux céréales, crêpes et gaufres.
L’agar agar, qui remplace la gélatine dans nos cuisines, est obtenu à partir d’une algue des mers extrême-orientale et est très appréciée des végétariens qui évitent ainsi la gélatine d’origine animale.

325 fiches proposent de tout connaître sur nos fruits, légumes, algues et fleurs comestibles…

Une lettre d’information hebdomadaire
En s’abonnant gratuitement, l’internaute reçoit, chaque semaine, une lettre d’information pour tout savoir sur un produit de saison : ses caractéristiques, comment l’acheter, comment le consommer, comment le conserver…

Plus d’informations sur www.academiedufruitetlegume.fr

sept 192014
 

Jardins flottants Niki de Saint Phalle, le long de la Seine, Paris 7e (75)
Un an après leur installation, les cinq jardins flottants amarrés le long d’une des berges de la Seine, côté 7ème arrondissement, ont reçu leur nom officiel : Niki de Saint-Phalle.

Serre, jardins flottants Niki de Saint Phalle, le long de la Seine, Paris 7e (75)
Paris rend un hommage particulier à Niki de Saint Phalle et à son œuvre, en baptisant de son nom les jardins flottants des berges de Seine. A l’occasion de la cérémonie qui s’est déroulée hier 18 septembre, l’œuvre de grande dimension La Nana Danseuse (Rouge d’Orient-Bloum) a été installée sur la berge, aux abords des jardins sur l’eau. Vous pouvez la contempler jusqu’au 2 novembre 2014.

 

Jardins flottants Niki de Saint Phalle, le long de la Seine, Paris 7e (75) Continue reading »

sept 192014
 

La compagnie Ekphrasis vous convie aux représentations du spectacle « Émois de roses » le samedi 20 septembre à 16h et le dimanche 21 septembre à 15h dans le cadre de « Parcs et Jardins en fête » à Créteil (94).

“S’asseoir au jardin”, tel est le thème de la 9e édition de la manifestation “Parcs et Jardins en fête” qui aura lieu au parc Dupeyroux à Créteil, les 20 et 21 septembre 2014, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. Le jardin se transformera en kiosque à musique. Asseyez-vous et prenez place pour écouter le spectacle « Émois de roses » : quatre voix de femmes, un théorbe et un cocktail de délicates saveurs littéraires et musicales qui porteront les secrets de la rose jusqu’au creux de vos oreilles…

Affiche Parcs et Jardins en fête, Créteil, 20 et 21 septembre 2014
Le voyage musical vous transportera ensuite jusqu’en Arménie avec Djivani, ensemble arménien de musique du Caucase et d’Anatolie et avec les enfants de l’atelier Zartir Lao du Centre Jeunesse Arménien d’Alfortville qui vous interprèteront des chants et danses traditionnelles. D’autres concerts vous attendent aussi tout au long du week-end : la Musique de Créteil dirigée par P.O Devaux et R. Duplouy, le Paris Brass Band dirigé par F.Didier…

Parc Dupeyroux
Rue des Mèches, 94000 Créteil.
Entrée gratuite.
Informations au tél. : 01 56 72 14 94 ou par mél : espaces.verts@ville-creteil.fr
Accès : Métro Ligne 8, Station Université.
TVM : Station Créteil Université.
Bus : ligne 317, station Château.

sept 182014
 

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine, le Sénat ouvre ses portes au grand public pendant le week-end.

Parterres de fleurs d'été dans le Jardin du Luxembourg, Paris 6e (75)
Le Palais du Luxembourg (le Sénat) et le Petit Luxembourg (la Présidence du Sénat)
Le Sénat ouvrira ses portes au public le samedi 20 et le dimanche 21 septembre, de 9 h 30 à 17 h 30, sans interruption, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine organisées par le Ministère de la Culture.
Les visiteurs pourront parcourir, notamment, la salle des Conférences, ancienne Galerie du Trône, longue de 57 m, réalisée en 1852 par Alphonse de Gisors, la bibliothèque peinte par Delacroix en 1845, l’annexe de la bibliothèque et l’hémicycle, lieu de réunion des séances plénières du Sénat.
Au Petit Luxembourg, lieu de travail du Président du Sénat et de ses collaborateurs, ils pourront notamment admirer les salons de Boffrand (18e siècle), la Chapelle de la Reine, édifiée par Marie de Médicis en 1625, restaurée en 1850 dans un esprit néo-baroque, ainsi que le Jardin d’hiver, ancien « champ de repos » du Couvent des « Filles du Calvaire », congrégation installée par Marie de Médicis près de son Palais transformé en jardin d’hiver sous le Second Empire.
Comme chaque année des fonctionnaires du Sénat commenteront les principaux lieux et répondront aux questions des visiteurs sur le rôle et le fonctionnement de cette assemblée parlementaire ainsi que sur l’histoire du Palais du Luxembourg.

Entrée du public : 15 et 15 ter rue de Vaugirard, 75006 Paris
Samedi 20 et dimanche 21 septembre, de 9 h 30 à 17 h 30

Orchidée hybride, collection du Jardin du Luxembourg

Paphiopedilum Bel Royal, Conservation des jardins du Luxembourg, photo G. Butet @ Le Sénat

Les serres de culture et les collections du Jardin du Sénat
Le Jardin du Luxembourg est affecté depuis 1879 au Sénat qui en assure la gestion, la surveillance et la conservation.
Depuis sa création par Marie de Médicis au 17e siècle, le Jardin du Luxembourg a toujours possédé des collections de plantes dont la première fut celle d’orangers de Marie de Médicis. Depuis le 19e siècle, le jardin est dépositaire d’une collection fruitière héritée des moines chartreux mais également de remarquables collections de plantes tropicales et notamment d’orchidées.
Ces collections ont parfois participé à la reconstitution d’autres collections, comme celles du Muséum d’Histoire Naturelle ou de l’Ecole nationale d’horticulture de Versailles. C’est aussi à partir de plants de serres du Luxembourg et du Muséum que put être relancée en Égypte la culture du papyrus, dont l’espèce d’origine était atteinte de maladie et menaçait de disparaître. Actuellement, la collection la plus digne d’intérêt est certainement celle d’orchidées, et plus particulièrement de Paphiopedilum.
Des jardiniers accueilleront les visiteurs qui s’interrogent tout au long de l’année sur ces serres dissimulées dans un coin du jardin et habituellement fermées au public. Ils feront partager leur savoir-faire et leurs connaissances.

Entrée du public : rue Auguste Comte, place André-Honnorat , partie sud du jardin
Samedi 20 et dimanche 21 septembre, de 10 h à 17 h 30

Affiche de l'exposition "Sols fertiles, vies secrètes", Orangerie du Jardin du Luxembourg, Paris 6e (75)Exposition Sols fertiles Vies secrètes
Jusqu’au 24 septembre 2014, les visiteurs pourront également découvrir la traditionnelle Exposition d’Automne, dans le cadre exceptionnel de l’Orangerie du Jardindu Luxembourg.Cette année, elle est consacrée au thème des sols fertiles. On y découvre  l’origine et le fonctionnement des sols, leurs rôles essentiels, les menaces qui pèsent sur eux. On y aborde des sujets d’actualité comme les sols artificiels ou les concepts de ville fertile ou de fermes urbaines. L’incroyable et méconnue biodiversité des sols est également présentée ainsi que les relations spécifiques qui se tissent entre les sols et les plantes. L’exposition se termine par la présentation des pratiques culturales respectueuses des sols, tels l’agroforesterie ou la permaculture, mais aussi des conseils pratiques aux jardiniers amateurs tels que le compostage, le paillage ou le non retournement du sol.

Orangerie du Jardin du Luxembourg
5, rue Guynemer et 19 bis, rue de Vaugirard, 75006 Paris
10 h à 18 h 30 – entrée libre

sept 172014
 

Le ministère de la Culture et de la Communication, en association avec le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a choisi pour la 31ème édition des Journées européennes du patrimoine, d’associer culture et nature. Ces Journées constituent un moment privilégié permettant aux visiteurs de découvrir les richesses naturelles, patrimoniales et culturelles des forêts publiques. Ainsi, les forestiers de l’ONF proposent, dans différentes régions, des visites guidées s’articulant autour de trois thèmes : les paysages façonnés par l’homme ; les lieux de mémoire et de biodiversité.

Affiche des Journées européennes du patrimoine 2014
Quelques exemples…
En forêt de La Londe-Rouvray ou de Bréviande les occupations anciennes de l’homme ont influencé les sols, ce qui a modifié la végétation, les espèces et les paysages.
En cette année de commémoration de la Grande Guerre, les forêts apparaissent aussi comme des lieux de mémoire. Les forêts publiques ont conservé et protégé de manière exceptionnelle les traces de la Première Guerre mondiale à découvrir en forêt de Verdun ou à Sénart…
Mais avant tout les forêts constituent de fabuleux réservoirs de biodiversité. Ainsi l’ONF préserve sous le statut de Réserves biologiques, outil de protection mis en place dans les forêts publiques plusieurs centaines de sites remarquables en métropole et dans les départements d’outre-mer comme Fontainebleau ou La Grande Chartreuse…

L’ONF
Premier gestionnaire d’espaces naturels en France, l’ONF assure la gestion de 10 millions d’hectares de forêts publiques (forêts de l’État et forêts des collectivités), dont 4,7 millions d’hectares en métropole et 6 millions d’hectares dans les DOM. Au quotidien, l’action des forestiers s’articule autour des trois piliers de la gestion durable : la production de bois, la protection de l’environnement et l’accueil du public. L’ONF assure également des missions de service public (prévention et gestion des risques naturels) et propose des produits et services pour les collectivités et les entreprises.

Retrouvez le programme complet sur www.onf.fr

Continue reading »