hiver – Paris côté jardin

Archives de mots clés: hiver

À J-1 du printemps, neige et glace sur Paris et les environs

Neige et stalactites de glace sur le rebord de la gouttière au-dessus de mon balcon parisien le dernier jour de l'hiver, Paris 19e (75)Surprise en me levant ce lundi matin, mon balcon était tout blanc de neige et il tombait encore quelques flocons. La veille du printemps officiel, Paris est encore bel et bien dans le froid. Un froid humide et glacé.

Neige et stalactites de glace sur le rebord de la gouttière au-dessus de mon balcon parisien le dernier jour de l'hiver, Paris 19e (75)
En cours de journée, la neige a fondu, mais la grosse couche accumulée sur le toit de mon immeuble est descendue en dépassant le rebord, donnant ce spectacle vu de mon balcon. Les paquets de neige et les stalactites de glace sont tombés peu à peu sur mes jardinières et aussi dans la rue. Des grosses masses sans conséquence sur les plantes vivaces au repos. Par contre les jeunes pousses de ma clématite n’ont pas apprécié et un grand nombre de tiges sont cassées.

Je me suis fait livrer un gros sac de terreau de 70 litres en prévision de séances de jardinage sur mon balcon. Mais je vais devoir encore patienter…

La clématite repousse avec la douceur revenue

Jeunes pousses de clématite dans une jardinière, balcon parisien, Paris 19e (75)J’ai profité de l’arrêt de la pluie et du retour du soleil pour aller faire un grand tour sur mon balcon. La vague de froid a plutôt stoppé la végétation, sauf pour mon pied de clématite ‘Blue River’ qui s’est remis à pousser comme un fou.

Et les nouvelles tiges ont déjà une belle longueur. Heureusement que j’avais taillé la plante au début de l’hiver. Bon, le message est clair, il est temps que je me remette au jardinage et que je m’occupe de mon balcon…

Jeunes poivrons en devenir

Jeunes poivrons, potager d'intérieur Lilo, culture en hydroponie, plante d'intérieur, Paris 19e (75)Il y a quelques temps je vous montrais les premières fleurs de mes jeunes plants de poivrons miniatures cultivés en hydroponie dans un potager d’intérieur Lilo (Prêt à Pousser). Et bien les premiers poivrons sont apparus et sont désormais bien visibles.

C’est assez fantastique d’avoir des jeunes poivrons verts début mars, surtout après la vague de grand froid que la France a connu ces dernières semaines. Et encore plus quand on sait que ces légumes fruits poussent dans mon salon, en appartement, et non pas dans une serre potagère.

À suivre !

Fleur femelle uni-ailée du Begonia sizemoreae

Fleur femelle du Begonia sizemoreae, Bégoniacées, plante d'intérieur, terrarium, Paris 19e (75)Mon pied de Begonia sizemoreae continue à pousser avec force et vigueur, fleurissant de façon épisodique. J’ai pu photographier cette belle et grande fleur femelle.

Ce bégonia porte des fleurs femelles et des fleurs mâles. Les fleurs femelles sont de couleur rose pâle, avec un ovaire à trois ailes dont une très disproportionnée par rapport aux deux autres. C’est ce que l’on voit très bien sur ma photo.

Vague de froid annoncée, protégez vos plantes frileuses

Protections hivernales sur mon balcon en hiver, Paris 19e (75)Les prévisions météorologiques sont unanimes : à partir de lundi prochain, les températures vont chuter sous l’influence d’un puissant anticyclone installé sur le nord de l’Europe et la Russie. Des fortes gelées sont attendues avec des températures qui vont rester négatives dans la journée au nord de la Seine. Pensez à renforcer les protections autour de vos plantes frileuses sans plus attendre.

Du nord et du centre à l’est de la France, on nous annonce des gelées fortes avec des températures de -5°C à -10°C le matin en plaine. La sensation de froid sera accentuée par la bise, un vent glacial. Le temps devrait être ensoleillé, sec, mais vraiment très froid. (suite…)

Des fleurs sur le groseillier doré à la mi février

Fleurs du groseillier doré ou groseillier odorant, Ribes aureum, arbuste à fleus, hiver, Paris 10e (75)
L’épisode neigeux de la semaine dernière n’a pas suffi pour ralentir le démarrage de la végétation dans la capitale. Avec la relative douceur revenue et quelques rayons de soleil, les plantes printanières se moquent du calendrier et nous gratifie de floraisons précoces, comme ce groseillier odorant aperçu cet après midi dans Paris. Aussi lumineux que le soleil qui brillait alors.

Fleurs du groseillier doré ou groseillier odorant, Ribes aureum, arbuste à fleus, hiver, Paris 10e (75)J’avoue que ces quelques fleurettes sont bien réjouissantes et sympathiques. Il y a eu tellement de jours gris sur Paris depuis la fin de l’été dernier que l’envie de couleurs et de soleil se fait de plus en plus vive.

Fleurs du groseillier doré ou groseillier odorant, Ribes aureum, arbuste à fleus, hiver, Paris 10e (75)Il fallait en profiter car les prévisions météorologiques nous annoncent encore beaucoup de grisaille pour les jours à venir…