Archive journalières: 19 août 2012

La chaleur favorise l’eau verte

Eau verte dans un bassin

Que ce soit dans un aquarium, un bassin, une mare ou une piscine, le phénomène de l’eau verte est fréquent en été. Celui-ci est du à un développement intempestif d’algues unicellulaires microscopiques en suspension dans l’eau. Et plus le soleil brille, plus la température monte, plus le risque est grand.

Les algues se développent lorsqu’il y a une quantité excessive de nutriments dans l’eau (tels que des phosphates et des nitrates) en présence de la lumière du soleil. Ces nutriments proviennent de l’eau du robinet, du ruissellement des eaux de pluie, des déchets émis par les poissons surtout s’ils sont trop nombreux pour le volume du bassin ou du bac et de débris divers (aliments non consommés, plantes ou feuilles mortes, insectes morts, etc.). Dans une piscine, un trop grand nombre de baigneurs et une filtration insuffisante sont à l’origine du phénomène qui fait perdre sa transparence à l’eau et lui donne une couleur presque fluo parfois.

Dans un aquarium, un bassin ou une mare, la lutte contre les algues s’effectue de plusieurs façons : filtration intensive avec un filtre à UV (24h/24 et 7j/7), plantation de végétaux aquatiques, diminution du nombre de poissons et des doses d’aliments, limitation de l’ensoleillement (c’est plus facile pour un aquarium que pour un bassin car on ne peut pas planter un arbre à côté qui en perdant ses feuilles en automne polluerait l’eau). Les produits algicides sont déconseillés, car ils ne traitent pas la cause du problème.

Raphidophora tetrasperma, le philo version miniature

Rhaphidophora tetrasperma, Aracées, plante d'intérieur

Je vous ai déjà parlé de cette plante verte d’intérieur, mais sous son nom commercial : Philodendron ‘Piccolo’. Et en fait, ce n’est pas un philodendron, mais l’aspect est vraiment similaire en tous points à notre bon vieux philo des familles (Monstera deliciosa), la culture est encore plus facile, mais cette plante a des feuilles réduites, une taille plus petite et compacte. Parfait pour les petits intérieurs pas trop lumineux.

Dans la nature, cette plante verte grimpante ou retombante est en fait une liane, qui peut quand même atteindre jusqu’à 5 m de longueur. Elle pousse en Malaisie et dans le sud de la Thaïlande. Quand la plante est jeune, elle n’a pas du tout le même feuillage. Les feuilles sont entières. Au stade adulte, elles prennent l’aspect plus caractéristique de notre bon vieux philo, avec des échancrures très marquées. Des racines aériennes apparaissent à chaque noeud, mais sur mon pied, elles restent assez petites contrairement à celles du philo (Monstera) qui peuvent mesurer plusieurs mètres de longueur même en appartement.

Je cultive cette plante depuis presque un an maintenant et je dois reconnaître qu’elle est vraiment facile, poussant de façon raisonnable mais continue. Jamais malade, aucune attaque de cochenille, résistante à quelques oublis d’arrosage, à la sécheresse ambiante… Vraiment une excellente plante verte d’intérieur, pas trop encombrante.

Gardenia augusta ‘Crown Jewel’

Gardenia augusta 'Crown Jewel', gardénia rustique, Truffaut Ivry-sur-Seine (94)

Profitant de mes vacances et de mon temps libre, je suis allé faire un tour dans la jardinerie Truffaut d’Ivry-sur-Seine (Val de Marne), aux portes de Paris et du 13ème arrondissement. Bien m’en a pris, car j’y ai fait des découvertes, dont ce nouveau gardénia rustique, une amélioration du Gardenia ‘Kleim’s Hardy’ que j’ai cultivé et perdu après le deuxième hiver passé sur mon balcon.

Fleur du Gardenia augusta 'Crown Jewel' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Cette variété est le résultat d’un croisement entre Gardenia augusta ‘Kleim’s Hardy’ et G. ‘Chuck Hayes’. C’est une obtention de Philip Dark pour Oakmont Nursery dans le comté de Chatham en Caroline du Nord (États-Unis).

Ma potée a fait trois belles fleurs pendant mon absence, mais elles n’étaient pas encore fanées à mon retour, une chance ! Les fleurs du Gardenia augusta ‘Crown Jewel’ sont très doubles, ce qui n’est pas le cas pour le gardénia ‘Kleim’s Hardy’ et en plus elles sont vraiment blanches et toutes aussi parfumées. Un régal !

Le port de l’arbuste est plus compact et étalé que celui de ses parents. Le feuillage persistant est d’un beau vert foncé brillant. La plante est donnée comme étant davantage rustique que la variété ‘Kleim’s Hardy’ qui résiste assez bien en région parisienne.

À suivre…

38,4 °C à Paris hier après-midi et ce n’est pas fini !

Ciel bleu au-dessus de Paris en été, photo Alain Delavie

Dans la capitale, le thermomètre a atteint les 38,4 °C à l’ombre hier samedi 18 août, un record pour cette deuxième quinzaine du mois.

Il n’a jamais fait plus de 36 °C à cette période de l’année. On a enregistré aussi 38,7°C à Brétigny-sur-Orge (91) et 39,8°C à Saint-Maur (94). Mais il ne s’agit que d’un pic de température ne nécessitant pas une entrée en vigilance orange : la forte chaleur ne devrait pas durer les trois jours nécessaires pour qu’on parle de canicule. On attend seulement 29 °C à Paris pour lundi.

Asperseurs, Bassin de la Villette en été pendant Paris Plages, Paris 19e (75), 11 août 2012, photo Alain Delavie

Quelques recommandations à suivre par temps très chaud : (suite…)