Archive journalières: 2 août 2012

Sauge hormin et penstemon

Sauge hormin (Salvia horminum) et penstemon, grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Au risque de me répéter, je ne raffole pas de la couleur rose que j’évite dans mes potées et jardinières, mais ce n’est pas une raison pour ne jamais en parler. Je trouve ce duo entre un penstemon et une touffe de sauge hormin particulièrement réussi et intéressant. Un joli camaïeu de roses.

Sauge hormin (Salvia horminum) et penstemon, grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Quand j’ai pris la photo dans le Jardin des Plantes de Paris, je n’ai pas réussi à trouver le nom de la variété de ce penstemon aux fleurs joliment ourlées et striées. Une belle variété qui gagne à être connue. Est-ce ‘Souvenir d’Adrien Régnier’ ?

Quelle que soit la variété, je n’aurais pas pensé marier ces deux fleurs, l’une annuelle et l’autre vivace. Comme quoi…

Jardin d’été, le nouveau macaron de Pierre Hermé

Macaron Jardin d'été, création Pierre Hermé

Un macaron qui allie le fenouil caramélisé et le citron… Une nouvelle expérience gourmande et sensorielle signée Pierre Hermé.

Septième étape de la promenade dans les Jardins de Pierre Hermé.
Dans ce macaron Jardin d’été, un fenouil malicieux imaginé sous la forme de cubes caramélisés qui, posés au hasard sur la crème au citron, modifient les sensations à chaque bouchée. À l’instant même où la crème acidulée mêlée du fenouil légèrement anisé et croquant touche le palais, une saveur délicieusement estivale surgit. Et l’édifice immense du souvenir bondit.

Boîte de 7 macarons : 17 euros.
Produit disponible du 31/07/2012 au 31/08/2012.

Pavonia ‘Miskii’, première fleur sur mon balcon rénové et dégagé

Pavonia 'Miskii', Malvacées, plante exotique, sur mon balcon, Paris 19e (75)

À peine revenu sur le balcon en plein air, mon petit pied de Pavonia ‘Miskii’ m’a gratifié de deux belles fleurs. Les premières floraisons sur mon balcon rénové et enfin dégagé de son échafaudage.

Pavonia 'Miskii', Malvacées, plante exotique, sur mon balcon, Paris 19e (75)

Malgré les allers et venues entre l’appartement et le balcon, plus souvent dedans que dehors pendant ces dernières semaines, mon Pavonia ‘Miskii’ n’a pas cessé de fleurir, avec ces adorables petites fleurs d’hibiscus rouge vermillon. Une bonne plante, exotique en diable, mais résistante apparemment. Je vais lui trouver une place de choix sur mon balcon, bien en vue pour que je puisse l’admirer tout à loisir.

L’horizon s’est dégagé… sur mon balcon !

Mon balcon débarrassé de l'échafaudage, Paris 19e (75)

Le 1er août est à marquer d’une croix blanche : mon balcon a été délivré de son échafaudage, mes plantes et mon appartement ont enfin retrouvé la lumière et le soleil. Jour de joie !

Mon balcon débarrassé de l'échafaudage, Paris 19e (75)

Et le jardinier n’a plus qu’à se bouger les fesses pour tout rempoter, transplanter et mettre en ordre car le temps presse, l’été est déjà bien entamé.
Mais pour faire tout cela, j’ai quelques séances de « petit baudet » : chaque soir, je reviens à pieds avec un ou deux sacs de terreau, car il va m’en falloir pas mal. Une vraie séance de musculation à chaque fois. 20 litres au bout de chaque bras, ça finit par vite peser.

Mais ça sera beau ensuite…

Coucher du Soleil sous l’arche de l’Arc de Triomphe depuis les Champs-Élysées

À vos appareils photos car le soleil à rendez-vous avec l’Arc de Triomphe ou plus exactement il va être visible au moment de son coucher sous l’arche formée par le monument. Trois soirées de spectacle : les 2, 3 et 4 août.

Depuis la construction de la Grande Arche à La Défense, l’horizon n’est plus dégagé lorsque l’on regarde dans l’axe de l’Arc de Triomphe depuis les Champs-Élysées. Une barre horizontale correspondant au sommet de la Grande Arche est visible sous l’arche de l’Arc de Triomphe, cette barre horizontale masque également une partie du Soleil couchant. Plus on s’approche de l’Arc, plus le sommet de la Grande Arche est bas sur l’horizon, mais plus le diamètre apparent de l’arche augmente alors que le diamètre apparent du Soleil reste constant.

Depuis la place de la Concorde
Depuis la place de la Concorde, le diamètre de l’arche est vu sous un angle apparent de 23,6′, le diamètre solaire est donc toujours plus important que cette valeur ; le Soleil ne sera donc jamais en entier sous l’arche.
Ces calculs effectués par l’IMCCE sont des prévisions tenant compte de la réfraction atmosphérique et du dénivellement entre un observateur situé place de la Concorde (au pied de l’obélisque) dans l’axe de l’Arc de Triomphe. Une variation même minime avec cet axe peut induire des différences notables dans l’azimut du Soleil (un mètre à droite ou à gauche change l’azimut d’environ 1,63′) et des différences de temps de quelques dizaines de secondes sur les prévisions. Si vous vous déplacez vers la gauche de l’axe, le décalage de temps est négatif et si vous vous déplacez vers la droite de l’axe, le décalage de temps se fait positivement.
Voici les jours et les heures de visibilité du phénomène (en heure légale française) :
Jour /  Période où le centre du Soleil passe par l’axe de l’arche
3 août 2012 /  21h 14m 47s à 21h 15m 07s
4 août 2012 / 21h 15m 34s à 21h 15m 54s

Depuis le rond-point Champs-Élysées Clemenceau
Depuis le rond-point Champs-Élysée Clemenceau, le diamètre de l’arche est vu sous un angle apparent de 33,6′, le diamètre solaire est donc quasi identique à cette valeur. C’est donc la position idéale pour photographier le Soleil sous l’arche.
Voici les jours et les heures de visibilité du phénomène (en heure légale française) :
Jour /  Période où le centre du Soleil passe par l’axe de l’arche
1 août 2012 /  21h 13m 14s à 21h 13m 34s
2 août 2012 / 21h 14m 01s à 21h 14m 21s
3 août 2012 /  21h 14m 49s à 21h 15m 09s
4 août 2012 /  21h 15m 36s à 21h 15m 56s

Remarques
Le 1er août le Soleil a été un peu trop haut alors que le 4 août il sera au niveau de l’horizon.
Attention, si le Soleil à son coucher vous éblouit ne le regardez pas directement, c’est qu’il est encore trop haut sur l’horizon. Dans ce cas évitez de le photographier sans filtre, vous risquez d’endommager votre appareil photo et votre vue si vous utilisez un appareil à visée réflexe.
(Source : IMCCE)