Archive journalières: 3 août 2012

Le bourdon et le chardon

Gros bourdon sur une inflorescence d'échinops à tête ronde (Echinops sphaerocephalus ssp. sphaerocephalus), Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Le bar à pollen et nectar étant ouvert sur la grosse boule de fleurs de ce superbe échinops à tête ronde (Echinops sphaerocephalus ssp. sphaerocephalus), rien d’étonnant à voir défiler abeilles, syrphes et bourdons qui n’ont que l’embarras du choix pour prélever leur nourriture.

Le saviez-vous ?
Les bourdons sont des insectes végétariens.
Les larves et les adultes se nourrissent de nectar, de miel et de pollen. Les larves s’alimentent surtout de pollen, plus riche en protéines, en gras, en sels minéraux et en vitamines, et les adultes absorbent surtout du nectar. La reine mange aussi du pollen pour obtenir les protéines nécessaires à la production des œufs.
Les larves sont approvisionnées par les adultes avec un mélange de pollen et de nectar qui porte le nom de « pain d’abeilles ». Les ouvrières et la reine peuvent aussi nourrir les larves par régurgitation. Il n’y a toutefois pas d’échange de nourriture entre adultes, comme chez l’abeille domestique.

Violette cornue Sorbet XP ‘Delft Blue’, médaille d’or Fleuroselect 2012

Violette cornue Sorbet XP 'Delft Blue', photo Jardin Express

Le bleu n’est pas rare chez les pensées et les violettes cornues. Mais Sorbet XP ‘Delft Blue’ arbore des fleurs d’un bleu unique et intense avec un cœur blanc, une combinaison qui n’est pas sans rappeler la beauté et la finesse de la porcelaine dont elle tire son nom. Les juges Fleuroselect ont été attirés par la couleur de cette violette cornue dont ils ont également loué la précocité et la stabilité des performances au jardin. D’où sa médaille d’or. (suite…)

Duo de ricin et de cléome

Cléome violet pourpre et grand ricin pourpre, grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Voici un duo de plantes annuelles aux coloris peu habituels dans les jardins en été et surtout au look très exotique. Des grands cléomes et un pied de ricin, cela suffit pour remplir un coin de massif ensoleillé en quelques semaines à peine.

Quand j’ai pris la photo il y a quinze jours dans le Jardin des Plantes (Paris 5e), les plantes étaient encore jeunes et relativement modestes en taille. Cette association mérite d’être revue en fin d’été, quand les végétaux auront pris toute leur ampleur.

Pour que les cléomes et le ricin poussent bien, il faut leur donner un emplacement chaud et ensoleillé, tout en gardant le sol frais par des arrosages réguliers. Avant la plantation, un apport de compost est le bienvenu car ce sont des plantes gourmandes.

Duo d’échinacées et d’échinops

Echinops ritro 'Veitch's Blue' et Echinacea purpurea, grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Un beau festival de pompons, avec deux plantes vivaces rustiques de la même famille, les Astéracées. La boule azurée (Echinops ritro ‘Veitch’s Blue’) et les échinacées (Echinacea purpurea) aiment le soleil, un sol bien drainé mais toujours frais en été. Cette association spectaculaire fait le bonheur des abeilles, des bourdons et autres insectes pollinisateurs.

Echinops ritro 'Veitch's Blue' et Echinacea purpurea, grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Echinops ritro 'Veitch's Blue' et Echinacea purpurea, grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Ces deux plantes ont des fleurs volumineuses assez lourdes. Pour alléger la composition, vous pouvez ajouter quelques pieds de gaura ou d’herbe aux écouvillons (Pennisetum villosum).

Duo fougère et alchémille

Pied de fougère entouré d'alchémille (Alchemilla mollis), Parc floral de Paris, Paris 12e (75)

Pour commencer ma petite série du jour sur les duos végétaux, voici une association de fougère et d’alchémille, dans une belle harmonie de verts doux. Un accord réservé aux jardins, aux balcons ou aux terrasses pas trop ensoleillés.

Deux plantes vivaces et rustiques qui aiment un sol bien drainé, mais qui reste frais pendant la belle saison.
Ce duo ici photographié en pleine terre dans le Parc Floral de Paris (Paris 12e), sous la grande pinède, peut aussi bien être installé dans une grosse potée ou une jardinière.