Les vaches du parc de la Villette (Paris 19e)

/, art, parc ou jardin, Paris/Les vaches du parc de la Villette (Paris 19e)

Les vaches du parc de la Villette (Paris 19e)

Folie de Bernard Tschumi avec des vaches peintes, parc de la Villette, Paris 19e (75)

Telles les constructions ludiques qui parsemaient les parcs et jardins royaux des XVIIIe et XIXe siècles, les folies de la Villette viennent de la façon la plus contemporaine, à la fois rythmer le parc, comme un leitmotiv architectural et l’égayer de leur vive couleur rouge, contrepoint harmonieux à la verdure des arbres et des prairies. L’une d’entre elles montre des vaches qui se détachent sur le fond rouge, avec l’immense pelouse souvent remplie de monde qui s’étale à leurs pattes. Photo prise au petit matin, sans la foule, mais avec les vaches !

Plan du parc de la Villette avec les 26 folies de Bernard Tschumi (Paris 19e)

La folie aux vaches porte le numéro 17 sur le plan. Elle se trouve en bordure du canal de l’Ourcq et de la prairie du cercle.

Bon à savoir
Au nombre de 26, les folies de Bernard Tschumi sont toutes conçues sur la base d’un cube de 10,80 m de côté et disposées selon une trame régulière de 120 m x 120 m. Chacune d’elle est cependant unique de forme et de fonction. Certaines folies sont bordées d’une large surface minérale appelée carré de la découverte qui ont pour vocation, par la dureté de leur traitement minéral, de perturber et donc de souligner l’environnement végétal immédiat.
Du point de vue architectural autant que du point de vue du visiteur, ce principe des folies constitue la spécificité première du Parc de la Villette. Parmi les plus connues, on peut citer les folies observatoires qui donnent des points de vue d’altitude sur le site de la Villette, la folie L5 qui accueille des ateliers pour enfants ou encore la folie Information qui accueille le public à l’entrée du parc, côté sud.
Entre la Cité des sciences et la Grande Halle, les prairies du cercle et du triangle représentent à elles seules une superficie de 7 hectares de gazon pour la détente et le plaisir de chacun.

By |2012-07-25T22:53:41+00:00juillet 26th, 2012|animaux, art, parc ou jardin, Paris|1 Comment

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. josette 26 juillet 2012 at 10 h 33 min

    Bien de la chance les Parisiens !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui