Bouquet de roses rescapées

Bouquet de roses Queen Elisabeth, 20 juillet 2012, photo Alain Delavie

Le printemps et le début d’été pluvieux n’empêche pas les rosiers de fleurir dans les jardins et dans les quelques massifs qui ont été plantés près de mon lieu de travail. Mais vendredi dernier, une équipe de « jardiniers » est passée pour faire du nettoyage. Massacre au taille-haie, même les rosiers y sont passés ! D’où ce très beau bouquet, fait avec les roses récupérées par terre.

Bouquet de roses Queen Elisabeth

Bouquet de roses Queen Elisabeth, 20 juillet 2012, photo Alain Delavie

Bouquet de roses Queen Elisabeth, 20 juillet 2012, photo Alain Delavie

Bouquet de roses Queen Elisabeth, 20 juillet 2012, photo Alain Delavie

Bouquet de roses Queen Elisabeth, 20 juillet 2012, photo Alain Delavie

Bouquet de roses Queen Elisabeth, 20 juillet 2012, photo Alain Delavie

Bouquet de roses Queen Elisabeth, 20 juillet 2012, photo Alain Delavie

J’ai déjà vu des tailles mal faites, mais là, c’était incroyable. Même les arbustes prêts à fleurir ont été ratiboisés comme les haies sans aucune distinction ou mesure à grands coups de taille-haie. Et pas une petite taille, une sévère, il y en a au moins pour une année maintenant avant de devoir repasser… Ce n’est plus une taille en vert, mais une taille Attila !

Commentaires (6)

  1. Michèle

    Heureusement tu étais là pour récupérer ces belles roses sinon c’était poubelle, un sacrilège!!!
    Début juillet j’ai récupéré dans les poubelles du cimetière de ma commune 1/2 poubelle de belles roses simples toutes fraiches cisaillées au taille haies par les jardiniers de la commune, j’ai essayé d’en faire des boutures on verra, mais je sais ou est le rosier!!
    J’ai le Queen Elisabeth en fleurs j’ai vérifié la couleur et la forme de la rose ça y ressemble pas mal!!!

  2. laurent

    Quel massacre! Les jardiniers sont parfois sans aucun égard. Devant chez moi, sur le square, je me félicite qu’ils soient passés de tailles radicales telles que tu la décris (avec ratiboisage de tous les buissons tous les trois ans, en avril juste avant la floraison des seringats), à des tailles plus légères, faites en février: on perd un peu de floraison, mais la structure des arbustes est préservée.

    A mon boulot, le jardinier taille des buissons parfois à 20cm, après 10 ans de pousse. Résultat, un sur deux ne repousse pas. Par contre, il ne supprime pas les ronces ou les arbres (frênes, érables, merisiers) qui profitent de cette taille radicale et du soleil qui arrive au sol pour germer. Il inonde également les bords de pelouse et les tours de troncs ou de poteaux d’herbicide, et je remarque que les jardiniers des lieux publics font la même chose (devant chez moi, je les ai vus passer à vaporiser de l’herbicide sur les trottoirs en camionnette citerne!!

    A croire que tout est fait soit en dépit du bon sens, soit en anti-écologisme. Vivement une nouvelle génération, à condition qu’elle ait été formée par des gens aux idées un peu plus respecteuses (et moins adeptes du travail vite fait).

    Je pense que les Queen Elizabeth ont beaucoup moins de pétales. Et puis avec leurs tiges toutes raides, les plante-t-on (encore) dans des espaces publics?

  3. Alain of Paris

    Je penchais pour des Queen Elisabeth, car les rosiers sont très rigides et forment d’immenses tiges dressées avec des fleurs groupées. Le rose des fleurs est un peu différent de ce qu’il est d’habitude. Certainement les pluies répétées et mon appareil qui a rougi un peu le coloris.

  4. josette

    ça meriterait de relever le nom de l’entreprise et de faire savoir au responsable ce que l’on pense de son travail !

  5. mamiefanfan

    j’en aurai fait autant, j’aurai récupéré toutes ces belles roses qui ne demandent qu’à égayer un vase !!!!!!!!!!!!!!!
    très belles roses d’une couleur très « romantique »!!!

  6. bellaciao

    on voit de plus en plus de ces « entretiens d’espaces verts » pratiqués n’importe comment …des spirées VH taillées en cube en mars, chez nous ……très jolie, cette rose, savez vous son nom, Alain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.