Potées de bruyères sur le quai de la Mégisserie, Paris 1er (75), photo Alain Delavie

De plus en plus de potées de bruyères teintées sont proposées dans les points de vente de jardinage et chez les fleuristes. Avec des coloris souvent criards. Et pourtant, les bruyères d’automne sont tellement élégantes quand on les laisse fleurir et s’épanouir sans artifice…

Les coloris « naturels » sont certes limités, dans les teintes de blanc, de crème, de rose plus ou moins foncé, de rouge ou de violacé. Pas d’orange vif, de jaune pétant ou de bleu canard en effet ! Si vous trouvez des bruyères avec ces couleurs tape à l’oeil, la coloration est on ne peut plus artificielle. Elle ne durera que le temps de la floraison, ensuite elle devrait peu à peu s’estomper et si vos bruyères refleurissent l’année d’après, ce sera de façon plus naturelle, en blanc, rose ou rouge.