Archive journalières: 17 novembre 2012

Arbres pleureurs, l’automne leur va si bien !

Cerisier d'ornement pleureur dans le Parc Montsouris en automne, Paris 14e (75)

Avec leur houppier en forme de parapluie ou de champignon géant, cuivré pour le cerisier pleureur ou plus doré pour le hêtre pleureur, ces arbres plantés en isolé dans la pelouse attirent le regard du promeneur, leur forme particulière étant encore plus évidente et mise en valeur.

Hêtre pleureur dans le Parc Montsouris en automne, Paris 14e (75)

Leucothoé permanenté

Leucothoe axillaris 'Curly Red', Pépinières de Beaufort, Journées des Plantes de Courson (Essonne), automne

Ce petit arbuste de terre de bruyère (Leucothoe axillaris ‘Curly Red’) présente un feuillage brillant curieusement bouclé, tirebouchonné, frisotté… qui pourrait en regardant vite laisser penser que la plante n’est pas en bonne forme et qu’elle est sujette à une attaque violente de cloque, et ce d’autant plus que les nouvelles feuilles sont teintées d’orange puis de rouge pourpre éclatant. Mais il n’en est rien !

Leucothoe axillaris 'Curly Red', Pépinières de Beaufort, Journées des Plantes de Courson (Essonne), automne

(suite…)

10e Salon international des éditeurs indépendants

10e Salon international des éditeurs indépendants

Jusqu’au 18 novembre 2012 inclus, ce salon gratuit fait découvrir au cœur de Paris, les livres de 150 éditeurs français ou étrangers dont la production contribue activement à la bibliodiversité.

Livres pour enfants (pôle jeunesse composé de 20 maisons), livres de cuisine originaux (5 éditeurs rénovent le genre), balades touristiques littéraires…
Et aussi « d’autres » livres : romans, essais, poésie, théâtre, beaux livres et petits papiers pour changer, le temps d’un week-end, de la littérature industrialisée.

Le catalogue des éditeurs indépendants est distribué avec le programme et le plan du salon, ainsi qu’un badge pour la défense de l’édition indépendante et un marque-page de l’autre LIVRE pour noter ses découvertes.

Conférences, lectures, rencontres, dédicaces… Les éditeurs vous invitent à échanger autour du thème 10 ans d’édition indépendante avec un grand débat samedi à 16h30.
Pour les enfants, des lectures et des ateliers seront proposés…

L’autre LIVRE – 10e Salon des éditeurs indépendants
Du 16 au 18 novembre 2012
Espace des Blancs Manteaux
48 rue vieille du Temple, Paris 4e.
Métro : lignes 1 ou 11, station Hôtel de ville.
Entrée libre et gratuite !

Premier cours sur les jardins parisiens à l’École du Louvre (Paris 1er)

Le thème de la session 2012-2013 de cours de la Ville de Paris à l’École du Louvre me tentait énormément : « Jardins et nature à Paris au temps des rois« . Le jour (le vendredi) et l’heure (18h30) étant compatible avec mon travail, j’ai donc décidé d’assister hier au soir au premier cours donné par Guillaume Fonkenell : « Les jardins parisiens sous l’Ancien Régime : enjeux et spécificités de la capitale ».

L’entrée étant libre et gratuite, je me doutais qu’il pouvait y avoir une certaine affluence et qu’il y avait des risques de ne pas pouvoir entrer. Je suis donc arrivé très en avance, une bonne heure avant l’horaire indiqué. Et il y avait déjà une immense file d’attente ! Et pendant l’heure d’attente, la file n’a pas cessé de s’allonger démesurément. Mais j’ai gardé mon calme, j’étais bien décidé à assister à ce premier cours.

Un quart d’heure avant le début, nous avons pu accéder à l’amphithéâtre Rohan (entrée par le Carrousel du Louvre, côté rue de Rivoli). Quand je suis arrivé enfin à la porte d’entrée, une personne m’a remis un billet, avec le numéro 194 (sic !). La salle peut contenir 587 personnes et elle a été vite remplie, complètement remplie. Je faisais partie des heureux « élèves » ! Et je me suis vite installé sur les gradins, j’étais dans la place.

Pour cette séance du 16 novembre 2012, l’orateur était Guillaume Fonkenell, conservateur du patrimoine, chargé de l’histoire du Louvre, département des sculptures, Musée du Louvre.

Et le voyage dans le temps a commencé. Une heure qui a passé bien trop vite, j’ai appris et découvert plein de choses sur les jardins de Paris depuis le Moyen Age. Une belle entrée en matière qui m’a donné encore plus envie de suivre les 19 autres cours qui composent ce cycle. Les applaudissements nourris à la fin du cours me laissent penser qu’il va falloir encore arriver tôt la prochaine fois. Les jardins et leur histoire ont beaucoup d’amateurs dans Paris !

Cerise sur le gâteau, à l’entrée nous a été distribuée une bibliographie détaillée sur les ouvrages de référence concernant les jardins et plus précisément les jardins à Paris, avec une liste par période (Moyen Age, Renaissance, XVIIe et XVIIIe siècles).