Archive journalières: 8 novembre 2012

Jardin d’Antan, le nouvel opus gourmand de Pierre Hermé

 

Macaron Jardin d'Antan, création Pierre Hermé

Dixième étape de la promenade dans « Les Jardins » de Pierre Hermé : En souvenir d’une odeur, peut-être celle d’une élégante ou d’une adorable grand-mère, ce macaron réunit les saveurs anciennes de l’anis et de la violette.

Une seule crème enserrée dans une coque moelleuse qui, à la première morsure, vous emporte ailleurs.
Une seule saveur qui laisse libre à chacun de puiser dans son imaginaire pour y trouver sa « madeleine ».
La violette est une image : associée à l’anis, elle évoque le souvenir.

Boîte de 7 macarons : 17 euros.
Produit disponible du 5 au 30 novembre 2012.
Expédition à domicile en France et en Europe ou retrait dans la boutique du 15e arrondissement de Paris ou livraison par coursier sur Paris et la région parisienne.

Hydrangéa paniculé ‘Levana’

Hydrangea paniculata 'Levana', Promesse de Fleurs Schryve Jardin, Journées des Plantes de Courson

Ce nouveau cultivar présente une forte végétation et il est certainement le plus florifère des Hydrangea paniculata. Les inflorescences peuvent mesurer jusqu’à 50 cm de longueur, avec des grandes fleurs stériles qui rappellent les bractées de certains cornouillers. La floraison blanche vire au vert doux en automne.

Hydrangea paniculata 'Levana', Promesse de Fleurs Schryve Jardin, Journées des Plantes de Courson

(suite…)

Les floraisons continuent, mais il faut penser aux protections hivernales

Pavonia 'Miskii' (Malvacées), Pépinière Fleurs du Sud, Journées des Plantes de Courson, Printemps 2012, Domaine de Courson, Courson-Monteloup (Essonne)

Tant que les températures restent relativement douces et positives dehors, les plantes exotiques qui décorent les balcons, terrasses et potées dans les jardins continuent à fleurir comme cet adorable petit pavonia qui me gratifie tous les jours de nouvelles fleurs. Mais l’automne est maintenant bien avancé, les chutes de températures peuvent être brutales, les gelées sont à craindre surtout si le temps se dégage.

Abutilon megapotamicum 'Ines', Pépinière Fleurs du Sud, Journées des Plantes de Courson, Domaine de Courson, Courson-Monteloup (Essonne)

Que ce soit une potée ou une jardinière de géranium (Pelargonium), de fuchsia, de datura, d’abutilon ou toute autre plante vivace frileuse utilisée pour le fleurissement d’été, chaque jour qui passe rend leur destinée de plus en plus hasardeuse et périlleuse quand on les laisse dehors. Même si les températures sont encore trop clémentes pour couvrir complètement ces végétaux, il est plus prudent quand même soit de les rentrer dans une serre ou une véranda peu ou pas chauffées, soit d’installer des protections autour des potées, sans enfermer les rameaux pour l’instant. Mais à la moindre alerte, dès qu’une baisse des températures nous est annoncée, il est conseillé de couvrir les plantes au coucher du soleil pour les protéger des courants d’air froid pendant la nuit. Et plutôt que de les laisser sur le rebord du balcon, il est préférable de descendre les potées près des murs de l’appartement.

Pour les retardataires qui n’ont pas encore fait provision de voile d’hivernage ou autre système de protection hivernale, pensez-y, une gelée est vite arrivée.

Petite potée d’automne réjouissante

Potée fleurie de minis cyclamens Metis, lierres panachés et laîche, Morel Diffusion, Journées des Plantes de Courson

Des minis cyclamens Métis, des petits lierres (Hedera helix) à feuillage panaché de jaune doux et des laîches (Carex) aux fines feuilles vertes panachées d’un jaune crème lumineux, il n’en faut pas plus pour composer une sympathique petite potée d’automne qui apportera sa note colorée tonique pendant les mois les plus sombres de l’année.

Les lierres et les laîches sont parfaitement rustiques, elles se gardent sans problème d’une année à l’autre. Pour les minis cyclamens, la floraison va durer tant que les températures ne seront pas trop froides, tant qu’il ne gèlera pas. Mais dans un coin protégé et mi-ombragé, on peut facilement les garder fleuris jusqu’en mars de l’année suivante. Et il est tout à fait possible de les conserver plusieurs années de suite, en assurant un repos végétatif pendant l’été.

Une composition créée par Morel Diffusion et présentée lors des dernières Journées des Plantes de Courson.