Oeillet ‘Dancing Geisha’

Oeillet ‘Dancing Geisha’

Potée d'oeillet de Chine (Dianthus chinensis 'Dancing Geisha'), Paris 19e (75)

Quand j’ai découvert hier ces oeillets aux fleurs incroyables en me promenant dans le marché aux fleurs de l’Île de la Cité (Paris 1er), je n’ai pas pu résister. J’ai immédiatement acheté deux potées, une aux fleurs blanches, l’autre aux fleurs rouge cerise. Des oeillets de Chine, baptisés ‘Dancing Geisha’.

Potée d'oeillet de Chine (Dianthus chinensis 'Dancing Geisha'), Paris 19e (75)

Potée d'oeillet de Chine (Dianthus chinensis 'Dancing Geisha'), Paris 19e (75)

Potée d'oeillet de Chine (Dianthus chinensis 'Dancing Geisha'), Paris 19e (75)

Ce n’est qu’en rentrant chez moi que j’ai découvert qu’il s’agissait d’oeillet de Chine, car le feuillage rappelle plutôt celui des oeillets des fleuristes ou des oeillets mignardises, avec des feuilles étroites bleutées. Un feuillage d’oeillet plutôt classique avec des hampes florales bien raides et dressées, qui portent ces fleurs inouïes.

Potée d'oeillet de Chine (Dianthus chinensis 'Dancing Geisha'), Paris 19e (75)

Les fleurs sont très grandes avec des pétales finement laciniés qui donnent un aspect échevelé à la floraison et à la plante. Une floraison frangée très spectaculaire. « Very showy’ ou « impressive » diraient nos amis anglais…

Potée d'oeillet de Chine (Dianthus chinensis 'Dancing Geisha'), Paris 19e (75)

Potée d'oeillet de Chine (Dianthus chinensis 'Dancing Geisha'), Paris 19e (75)

Superbe, non ?

Potée d'oeillet de Chine (Dianthus chinensis 'Dancing Geisha'), Paris 19e (75)

La floraison devrait durer tout l’été. Le vendeur m’a assuré que cet oeillet était vivace, avec une rusticité jusqu’à -10 °C. On verra bien, mais en attendant, je vais essayer de lui trouver une place où je pourrai l’admirer tout à loisir. Quand les travaux seront terminés…

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

6 Comments

  1. therese 10 juillet 2012 at 23 h 57 min

    trop belle!!!

  2. Alain of Paris 8 juillet 2012 at 21 h 51 min

    Et oui, pas de parfum malheureusement…

  3. Michèle 8 juillet 2012 at 21 h 37 min

    Je trouve cet œillet très joli, j’aime beaucoup!!Il ne doit pas avoir de parfum puisque cet un œillet de chine!!!

  4. Marina 8 juillet 2012 at 15 h 38 min

    J’adore !

  5. josette 8 juillet 2012 at 12 h 32 min

    heu …….!!!

  6. bellaciao 8 juillet 2012 at 10 h 08 min

    très très surprenant ! une fleur ça va, plusieurs ….je ne suis pas sûre d’aimer …..

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui