Le jeune feuillage cuivré du hêtre pourpre

Avant de prendre sa teinte pourpre intense, le hêtre pourpre (Fagus sylvatica ‘Atropunicea’) prend des couleurs très automnales au début du printemps quand apparaissent ses nouvelles feuilles. Le feuillage naissant arbore une teinte cuivrée remarquable quand un rayon de soleil traverse la ramure.

Hêtre pourpre (Fagus sylvatica 'Atropunicea')

Hêtre pourpre (Fagus sylvatica 'Atropunicea'), Jardin du Luxembourg, Paris 6e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

L’exemplaire âgé de probablement 140 ans est présent dans le jardin entre l’entrée Odéon et l’entrée Médicis.

Hêtre pourpre (Fagus sylvatica 'Atropunicea')

Hêtre pourpre (Fagus sylvatica 'Atropunicea'), Jardin du Luxembourg, Paris 6e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Hêtre pourpre (Fagus sylvatica 'Atropunicea')

Hêtre pourpre (Fagus sylvatica 'Atropunicea'), Jardin du Luxembourg, Paris 6e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Fagus sylvatica ‘Atropunicea’ L.
Famille : Fagacées
Origine : Europe
Étymologie : Fagus = du grec ‘phègos’, chêne vert à glands comestibles; sylvatica = du latin ‘forestier’.
La variété ‘Atropunicea’ est l’une des nombreuses formes de hêtre à feuillage ornemental pourpre, ici greffée sur l’espèce type Fagus sylvatica (présence d’un bourrelet de greffe à mi-hauteur du tronc).

Hêtre pourpre (Fagus sylvatica 'Atropunicea')

Hêtre pourpre (Fagus sylvatica 'Atropunicea'), Jardin du Luxembourg, Paris 6e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Il s’agirait d’une mutation observée en Suisse en 1680, puis en Allemagne vers 1772, dans des peuplements naturels de hêtres.

Hêtre pourpre (Fagus sylvatica 'Atropunicea')

Hêtre pourpre (Fagus sylvatica 'Atropunicea'), Jardin du Luxembourg, Paris 6e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Sa coloration pourpre est plus foncée et plus régulière que celle du cultivar ‘Purpurea’, plus commun car multiplié par semis.

Commentaires (3)

  1. alain of paris (Auteur de l'article)

    Non Plantine, le cuivré va devenir pourpre intense en été d’où son nom commun. En automne, de nouveau des couleurs plus orangées. Un bel et grand arbre aux trois saisons…

  2. laurent

    Dommage que cette couleur soit si éphémère… Mais le pourpre foncé lui va très bien aussi, de toute façon.

    En cette saison, le chêne d’Amérique est splendide aussi, avec une coloration vert « granny smith », qui laissera rapidement la place au vert foncé.

  3. Plantine

    Surprenant, joli et utile, un arbre avec une telle couleur au printemps !
    Et au fil des saisons, il garde cette couleur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez1