Archive journalières: 1 avril 2011

En avril, ne te découvre pas d’un fil

La météo capricieuse du mois d’avril doit nous inciter à une certaine prudence au jardin, au moins pendant les premières semaines. Avec un oeil sur le baromètre, l’autre sur le ciel et l’évolution du temps.

Statue dans un jardin parisien

Forsythia et nu féminin, statue dans le jardin du Ranelagh, mars 2011, photo Alain Delavie

Laissons aux statues le dénudé intégral toute l’année car les nuits fraîches et les risques de gelées sont possibles tout au long de ce mois printanier. Dès que le temps redevient beau, quand les nuages s’éclaircissent et disparaissent dans la journée et en soirée, il faut redouter une forte chute des températures pendant la nuit et une gelée.

« La lune d’avril nouvel,
Ne passe pas sans gel. »

Celle-ci est d’autant plus dangereuse que la végétation est bien avancée. Les jeunes pousses tendres et les fleurs sont soumises à de fortes amplitudes thermiques au printemps et dès que les températures deviennent négatives, les dégâts sont importants. Le gel roussit les plantes et peut anéantir certaines espèces trop frileuses, comme les jeunes pommes de terre, les tomates, les basilics ou les aubergines.

« Fleur d’avril,
Tient par un fil. »

Même si les tomates, les bougainvillées couverts de fleurs, les basilics et les pétunias arrivent en nombre dans les rayons des jardineries, attendez encore un peu pour les acheter si vous ne pouvez pas abriter ces plantes exigeantes en chaleur dans une véranda, une serre ou sous un châssis. Mais vous pouvez vous lâcher sur les laitues de printemps, le cerfeuil, le persil ou le thym, la plupart des plantes vivaces et les arbustes rustiques vendus en conteneur.

Mes pintades ont pondu, les oeufs viennent d’éclore…

Mes pintades avaient commencé à faire leur nid depuis quelques semaines déjà, vers la Saint-Valentin. Les oeufs ont vite été pondus et couvés. Et le grand moment est enfin arrivé, l’éclosion vient de se produire.

Nid de fritillaires pintades, photo Alain Delavie

Nid de fritillaires pintades, photo Alain Delavie

Elles sont belles, ces petites fritillaires pintades, non ?

POISSON D’AVRIL !

Nouvelles jacinthes à fleurs jaunes et feuilles de graminées

De retour de Keukenhof en Hollande, j’y ai découvert une nouvelle variété de jacinthes aux fleurs classiques, quoique jaunes pâles, mais avec un feuillage radicalement différent, pour ne pas dire surprenant.

Bordure printanière fleurie avec des jacinthes, photo Alain Delavie

Bordure printanière fleurie avec des jacinthes, photo Alain Delavie

Fantastiques ces feuillages exubérants qui enveloppent les épis de fleurs plus traditionnels. Et les fines feuilles sont assorties à la couleur jaune pâle des fleurs.

Bordure printanière fleurie avec des jacinthes, photo Alain Delavie

Bordure printanière fleurie avec des jacinthes, photo Alain Delavie

Ébouriffant, non ?

Fantastique, la première clématite aquatique à grandes fleurs

En avant première, voici deux photos d’une surprenante clématite aquatique aux fleurs aussi grandes que les clématites qui grimpent et fleurissent nos jardins ou balcons en été.

Mini bassin avec des lentilles d'eau et des fleurs de clématite, photo Alain Delavie

Mini bassin avec des lentilles d'eau et des fleurs de clématite, photo Alain Delavie

À cette période de l’année, seules les fleurs apparaissent, le feuillage est un peu plus tardif. Des fleurs aussi belles que celles des nénuphars.

Mini bassin avec des lentilles d'eau, des fleurs de clématite et des cypérus, photo Alain Delavie

Mini bassin avec des lentilles d'eau, des fleurs de clématite et des cypérus, photo Alain Delavie

Cette clématite aime le plein soleil.
Je n’ai pas encore d’adresses en France pour la trouver… À suivre !

Mes santolines ont de bien curieuses fleurs…

Très en avance cette année, mes santolines plantées en bordure d’allée viennent d’épanouir leurs premières fleurs. Surprise, elles ne sont pas jaunes comme d’habitude, mais d’un blanc pur inattendu…

Bordure de santolines fleuries, photo Alain Delavie

Bordure de santolines fleuries, photo Alain Delavie

Ce blanc avec l’argent du feuillage, je préfère en fait…

Une curiosité de la nature encore, car je ne pense pas que ce soit un des effets du nuage radioactif qui est passé au-dessus de nos têtes. Mais des santolines à fleurs de tulipes, c’est pas banal, non ?

La baignoire, ce n’est plus pour les bains, mais pour fleurir le jardin !

La Semaine du Développement Durable débute aujourd’hui 1er avril et se prolongera jusqu’au 7 avril 2011. Son thème est : « changeons nos comportements ». Dans un souci d’économiser et préserver l’eau, ressource naturelle en péril, je vous propose d’oublier les bains et de vous séparer de votre baignoire pour une douche dans la salle de bains. Mais la baignoire sera recyclée au jardin…

Baignoire fleurie avec des jacinthes et des pensées

Baignoire transformée en grande jardinière de printemps, jacinthes et pensées, photo Alain Delavie

Recyclons nos baignoires vieilles ou récentes en belles jardinières au jardin. Pour ce printemps, un mélange de pensées et de jacinthes est du plus bel effet, sans oublier le parfum de ces deux fleurs printanières…

En avril, ne te découvre pas d’un fil,
Mais en avril, ne prends plus de bain et fleuris ton jardin !