Archive journalières: 27 avril 2011

Les mondes miniatures de Kali Vermes à la Librairie Le Cabanon, Paris 12e (75)

Kali Vermes se passionne pour les terrariums dans lesquels elle créée des paysages miniatures. Vous pouvez les découvrir sur son blog Grow Little, mais à partir du 28 avril 2011, elle expose une petite sélection de ses créations à la librairie Le Cabanon, dans le 12e arrondissement de Paris, tout prêt du marché Aligre.


Le jeudi 28 Avril, de 18h à 21h, présentation. Venez fêter le printemps autour d’un « verre » !
Ce sera une bonne occasion pour rencontrer Kali Vermes, découvrir ses terrariums miniatures et la librairie, écrin spécialisé dans l’architecture et le design.

Je compte bien y faire un tour pour rencontrer l’artiste et découvrir ses mondes en miniature…

Plantariums
Du 28 avril au 8 mai 2011,
Librairie Le Cabanon
14, rue de Cotte
75012 Paris.
(Du mardi au samedi, de 11h à 19h30; le dimanche de 10h à 15h)
Blog de la librairie Le Cabanon

Laburnocytisus adamii, une chimère bien jolie !

Imaginez un cytise couvert de belles grappes de fleurs, mais non pas jaune vif, plutôt rose pêche abricot… Voici qui devrait plaire aux amateurs de teintes pastels et de couleurs douces.

Chimère végétale : Laburnocytisus adamii

Laburnocytisus adamii, Jardinerie Taffin, Montmorency (95), avril 2011, photo Alain Delavie

Laburnocytisus adamii est un petit arbre d’origine horticole. Mais ce n’est ni une variété, ni un hybride entre deux espèces. Il résulte du greffage d’un véritable cytise (Laburnum anagyroides) avec un genet (Chamaecytisus purpureus). Le greffage a été tenté pour la première fois par un pépiniériste parisien, Jean-Louis Adam, vers 1825 ou 1826.

Chimère végétale : Laburnocytisus adamii

Laburnocytisus adamii, Jardinerie Taffin, Montmorency (95), avril 2011, photo Alain Delavie

Quand j’ai découvert ce petit arbre, je n’en croyais pas mes yeux. Les grappes de fleurs sont vraiment de toute beauté.

Mais le greffage donne en fait trois floraisons différentes. La plus belle, celle que j’ai photographiée, est intermédiaire entre celle du Laburnum et du Chamaecytisus : couleur rosée, fleurs du cytise (Laburnum). Certaines branches donnent des fleurs jaune vif, comme celle du vrai cytise (Laburnum). D’autres, au contraire, portent les fleurs du genet (Chamaecytisus) et sont rose pourpré plus foncé. Le sujet que j’ai photographié n’avait que des fleurs intermédiaires, les plus belles à mon goût.

J’ai fait cette trouvaille lors de ma visite dans la Jardinerie Taffin, à Montmorency (95).

Atmosphère Slow et jardin pour la Foire de Paris 2011

L’envie de verdure et de nature et devenu un besoin croissant pour grand nombre de Français. C’est donc tout naturellement que la Foire de Paris se déclinera aussi côté jardin, du 28 avril au 8 mai 2011. Une tendance qui va de paire avec celle du Slow, thème majeur de la Foire de Paris 2011, mode de vie où l’on cherche à ralentir son rythme à travers notamment au retour à la nature.


16 000 m2, 120 exposants leaders du secteur : c’est le salon Jardin !
Mobilier, décoration et équipements extérieurs, barbecue, motoculture et outillage, préparation et entretien : ode slow à l’outdoor-indoor très attendu par le consommateur en quête de nature et préoccupé  d’environnement. Relaxant, épuré, convivial, aquatique, design, sauvage, graphique, exotique, baroque, minimaliste… le jardin est un terrain de jeu infini. (suite…)

Les colchiques d’automne au printemps

Quand ils fleurissent en fin d’été ou en automne, les colchiques sont dépourvus de feuilles. Quand les fleurs se fanent, ils disparaissent une nouvelle fois tant que le temps est trop froid. Le feuillage apparaît bien plus tard, avec le retour de la belle saison. Au printemps, les touffes de feuilles sont opulentes et vertes à souhait.

Colchiques d'automne au printemps

Feuillage de colchiques d'automne, Parc Floral de Paris, Paris 12e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

En fait, je n’avais jamais prêté attention au feuillage de ces plantes bulbeuses que je n’ai jamais cultivées. Les photos dans les magazines les montrent toujours sous leur plus bel avantage, en pleine floraison. Ensuite, la vie du colchique ne passionne plus les foules ! (suite…)