Sarcococca, parfum d’hiver

/, balcon et terrasse, fleur/Sarcococca, parfum d’hiver

Sarcococca, parfum d’hiver

Beaucoup plus précoce qu’en 2009 et encore plus qu’en 2010, mon gros pied de Sarcococca est désormais couvert de petites fleurs blanc crème discrètes, mais qui exhalent un parfum suave et capiteux qui se diffuse sur tout le balcon et dans les pièces de l’appartement quand j’ouvre une fenêtre. Un délice !

Arbuste persistant à floraison hivernale parfumée

Rameau fleuri de sarcococca sur mon balcon, janvier 2010, photo Alain Delavie

Les rameaux portent un nombre incroyable de petites fleurs pendantes qui forment des guirlandes parfumées. Le parfum est aussi puissant que celui du jasmin ou du gardénia, ce qui surprend en plein hiver. Cette année, la floraison est particulièrement belle et abondante. Très précoce aussi, plus d’un mois d’avance par rapport à l’an dernier.

Arbuste persistant à floraison hivernale parfumée

Grosse touffe de sarcococca fleuri sur mon balcon, janvier 2010, photo Alain Delavie

Tout est joli dans cet arbuste au feuillage persistant vernissé. En quelques années, le petit plant est devenu lentement une grosse touffe bien compacte, que je taille chaque année après la floraison car à chaque nouvelle pousse, elle s’étale un peu plus, occupant davantage l’espace déjà restreint sur le balcon.

L’autre pied acheté au printemps 2010 est aussi couvert de fleurs et tout aussi parfumé. L’arbuste est jeune et beaucoup plus petit, mais il se fait remarquer de loin par la senteur suave qu’il émane.

Cet arbuste facile à cultiver est un des « must-have » des jardins en hiver et des balcons, car il pousse très bien dans un pot ou une jardinière assez volumineuse. J’en ai vu quelques belles potées sur le quai de la Mégisserie, avis aux amateurs…

By |2011-01-18T21:28:10+00:00janvier 19th, 2011|arbre ou arbuste, balcon et terrasse, fleur|7 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

7 Comments

  1. […] teste sur mon balcon le duo de liriopes (Liriope muscari ‘Monroe White’) et d’un sarcococca, installés dans une grosse potée design. Fleurs parfumées en hiver, floraison immaculée en fin […]

  2. jpp 21 janvier 2011 at 21 h 51 min

    Merci Laurent.
    Je pense qu’on va tenter l’essai dans le dur contexte du jardin St-Serge.

  3. Laurent 21 janvier 2011 at 13 h 30 min

    Je pense que le mien est sur le point de démarrer. Au printemps, je le déplacerai pour profiter de son parfum près de la maison et non au fond du jardin…

    @jpp: mon sol est légèrement calcaire, il y tient sans problème.

  4. […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Alain Delavie, PRESTAVERT pépinière. PRESTAVERT pépinière a dit: @alaindelavie A précisez que le sarcococca est une plante mellifère nécéssitant une exposition ombragée. 😉 http://bit.ly/gXJBeP #jardin […]

  5. jpp 19 janvier 2011 at 10 h 24 min

    Sarcoccoca président ?
    Ca pousse en pleine terre (calcaire),cette petite bête ?
    On n’est pas habitué à ces floraisons erratiques. Les bulbes,eux, sont moins avancés que les années précédentes (en 2007, j’ai noté narcisses et crocus au 15 janvier).
    Le climat devient méditerranéen avec des plantes qui fleurissent toute l’année (en ce moment à St-Serge : primevère, rose, soucis, grande pervenche)

  6. Sylvaine 19 janvier 2011 at 8 h 43 min

    Je le sens à travers l’ordi !
    Merci pour ton renseignement, s’il pousse bien en pot, je vais en acheter un 🙂

  7. Anne 19 janvier 2011 at 8 h 38 min

    vous en avez de la chance ! le mien que j’ai planté l’automne dernier ne sent rien du tout , peut être est il trop jeune ?

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui