Archive journalières: 15 janvier 2011

Hoya kerrii, du petit coeur à la liane

La Saint-Valentin n’est plus très éloignée maintenant. Bientôt les petits coeurs d’Hoya kerrii vont apparaître sur les étals des fleuristes et dans les jardineries. Mais en me promenant rue du Pont Louis-Philippe (Paris 4e), j’ai été étonné de découvrir plusieurs pieds de cette plante succulente redevenue liane…

Plante succulente, plante porcelaine, Hoya kerrii

Hoya kerrii dans une vitrine, rue du Pont Louis-Philippe, Paris 4e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Une chaine de coeurs, aux épaisses feuilles charnues,

Plante succulente, plante grasse, Hoya kerrii

Hoya kerrii dans une vitrine de la rue du Pont Louis-Philippe, Paris 4e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Tige épaisse avec quelques départs de racines aériennes et feuilles en coeur. Le tout dans un petit pot en terre cuite avec un substrat léger, qui sèche vite.

Plante succulente, plante grasse, Hoya kerrii

Hoya kerrii dans une vitrine de la rue du Pont Louis-Philippe, Paris 4e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Entre la feuille solitaire couramment vendue et le pied comportant une dizaine de feuilles, il faut beaucoup de patience et de nombreux mois de culture. Une exposition très lumineuse, pas forcément ensoleillée, est nécessaire pour le développement de cette plante grasse grimpante ou retombante qui peut prendre une belle ampleur.

Plante succulente, plante grasse, Hoya kerrii

Hoya kerrii dans une vitrine de la rue du Pont Louis-Philippe, Paris 4e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

L’espèce type d’Hoya kerrii à feuillage vert est la plus courante, mais on trouve parfois des formes à feuilles panachées de crème ou de blanc pur. Je n’en ai pas encore aperçues dans Paris, mais je vais prospecter…

Vous aimez les hoyas ?
Une association (en anglais) : International Hoya Association

Ouverture mensuelle du Musée horticole du patrimoine des murs à pêches et du jardin école

Dimanche 16 janvier 2011 de 15h à 18h, ouverture mensuelle du Musée horticole du patrimoine des murs à pêches et du jardin école à Montreuil-sous-Bois (93).

À l’intérieur du musée vous pourrez vous initier à la préparation des sachets que vous poserez en juin pour préserver vos fruits du redoutable carpocapse des pommes ou des poires.

Vous pourrez aussi acheter des pommes rares d’Île-de-France ainsi que des jus de pommes et du cidre et découvrir les pommes marquées à la Montreuil (réservation préférable par mail).

Infos Pratiques :
Société Régionale d’Horticulture de Montreuil (SRHM), Jardin école
4, rue du jardin école,
93100 Montreuil.

En transports en commun :
Métro : Ligne 9, station Mairie de Montreuil, puis bus 122, arrêt St Just.
Métro : Ligne 9, station Croix de Chavaux, puis bus 127, arrêt Danton.

En voiture :
À la Porte de Bagnolet, prendre l’autoroute A3 en direction de Lille,
Prendre la 2ème sortie, Romainville-Montreuil,
Dans la bretelle de sortie, suivre l’indication S29,
Rester sur la bretelle jusqu’au bout : sortie Théophile sueur,
Au feu de la sortie, tourner à droite rue pierre de Montreuil,
Au feu suivant, tourner à gauche rue Paul Doumer, prendre la 3ème rue à gauche : la rue du jardin-école.