Ma misère a résisté dehors aux vagues de froid

La fin de l'automne et le début de l'hiver 2010 ont été marqué par une succession de vagues de froid particulièrement précoces et sévères. Mais ce froid n'a pas abimé mon pied de misère, installé dans une de mes jardinières sur mon balcon. Contre toute attente, cette plante d'intérieur s'est montrée bien rustique... jusqu'à présent !