Superbes bergénias grâce aux averses fréquentes

/, plante couvre-sol, plante vivace/Superbes bergénias grâce aux averses fréquentes

Superbes bergénias grâce aux averses fréquentes

Tapis de bergénias dans le cimetière du Père Lachaise en été

D’une robustesse à toute épreuve, les bergénias prennent de belles proportions dès qu’ils sont un peu chouchoutés et non pas délaissés comme cela est fréquent. Les pluies printanières et estivales ont profité à ces plantes vivaces que l’on pourrait qualifier d’increvables (si je ne connaissais pas certains qui ont réussi a en faire crever quelques uns) et que l’on relègue souvent dans les endroits les plus ingrats des parcs et des jardins.

Superbe feuillage, un peu grignoté sur les bords, poinçonné plus exactement, certainement du fait de quelques othiorhynques, fréquents dans la capitale, abondants dans les jardinières dont on ne change pas la terre chaque année et difficiles à éradiquer. Mais ces charançons poinçonneurs ne viennent pas à bout d’une belle touffe de bergénias, robustes en diable !

By |2012-08-06T20:24:45+00:00août 7th, 2012|météo et climat, plante couvre-sol, plante vivace|6 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

6 Comments

  1. Alain of Paris 7 août 2012 at 20 h 35 min

    Belle résistance en effet !

  2. Sylvaine 7 août 2012 at 19 h 41 min

    Ils ont souffert du mois de février polaire mais grâce aux pluies abondantes, ce n’est plus qu’un mauvais souvenir et ils ont un feuillage magnifique.
    Je ne m’en occupe pas beaucoup mais ils semblent se passer très bien de mes soins, ils sont beaux et ils fleurissent généreusement en fin d’hiver. Il faut dire que je n’ai que des B. cordifolia classique, dans le jardin depuis plus de cinquante ans.
    Bonne soirée

  3. Michèle 7 août 2012 at 17 h 39 min

    Effectivement, moi je n’arrive pas à les garder, et pourtant ils sont en pleine terre, arrosés, chouchoutés et ne veulent ni pousser ni fleurir!!!

  4. jpp 7 août 2012 at 11 h 56 min

    Ca tient sous les conifères.

  5. Josette 7 août 2012 at 11 h 06 min

    Je les aime aussi quand il commence à faire froid et que certaines ont leur feuillage qui rougit.

    J’en connais aussi hélas qui s’obstine à en cultiver dans des récipients riquiquis et au final la plante dépérit bien sur.

  6. bellaciao 7 août 2012 at 8 h 50 min

    la bénédiction des jardins ingrats, ces bergénias ! bien couvrants, et prêts à faire contraste avec tout feuillage un peu léger, et certaines floriasons sont vraiment belles !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui