Plus de 21 millions de données sur la flore intègrent l’Inventaire National du Patrimoine Naturel

Ruine de Rome, Cymbalaria muralis sur un mur en ville
Le Muséum national d’Histoire naturelle et la Fédération des conservatoires botaniques nationaux (FCBN) s’associent et intègrent des millions d’informations sur la flore française au sein de la plateforme de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN).

Logo Muséum National d'Histoire NaturellePlus de vingt années de travail auront permis, aux Conservatoires botaniques nationaux (CBN) et à leurs partenaires, de cartographier la présence des végétaux sur le territoire français en associant une espèce à sa position géographique. Toutes ces données mises en ligne sont disponibles pour le public et deviennent ainsi un outil de décision fiable pour l’élaboration et le suivi des politiques publiques.

21 millions de données sur près de 8 000 espèces françaises
Ces millions de données couvrent des espèces communes, rares et menacées. 7 800 espèces sont concernées. Parmi elles, on y trouve 1 035 espèces introduites par l’homme et 43 espèces disparues ou éteintes. Plus précisément, ces 7 800 espèces rassemblent 6 740 espèces de plantes, 840 de mousses, 150 de champignons dont des lichens et 27 de charophytes (plantes des eaux douces). En métropole, 75 espèces endémiques sont recensées : par exemple la Sabline de Provence (Arenaria provincialis) qui ne vit qu’autour de Marseille et d’Aubagne. Et, pour la Réunion, les données collectées permettent notamment d’avoir de nouvelles informations sur 730 espèces introduites sur l’île ainsi que sur des espèces endémiques telles que le Latanier de Bourbon (Latania lontaroides).

Capture d'écran du site Internet de la Fédération des Conservatoires Botaniques Nationaux (FCBN)
Le travail d’inventaire des Conservatoires botaniques nationaux
Grâce à un travail considérable d’expertise scientifique et technique d’inventaire sur le territoire national (métropole hors Alsace et Lorraine et La Réunion), les onze CBN et leurs partenaires (associations de naturalistes, établissements publiques et botanistes bénévoles…), ont rassemblé depuis plus de 20 ans les informations de présence de ces plantes et champignons sur le territoire national. Les données recueillies s’étalent entre le XVIème siècle (données d’herbiers) jusqu’à des observations très récentes. L’ensemble des données a été agrégé et consolidé dans le système d’information de la FCBN avant transmission au Muséum.

Un outil majeur pour la connaissance, la conservation et la sensibilisation
Cette diffusion répond pleinement aux objectifs de la Stratégie nationale de la biodiversité, en mettant à disposition des informations validées scientifiquement, fiables et régulièrement actualisées sur la biodiversité à destination du grand public et des décideurs publics ou privés. Cette action s’inscrit dans le cadre du Système d’Information sur la Nature et les Paysages (Site NatureFrance), programme qui vise à partager l’ensemble des informations sur la biodiversité présentes sur le territoire, qu’elles soient dans les bases de données des associations naturalistes, les carnets de terrain des amateurs éclairés, les études d’impacts…

Capture d'écran du site Internet de NatureFrance, du SINP et de l'ONB
Analysées par la communauté scientifique, ces données alimentent aussi les observatoires de biodiversité, et ont également vocation à être utilisées par de nombreux programmes de recherche, tels que des modélisations pour comprendre les tendances d’évolution de la biodiversité. Ainsi, l’objectif d’alimenter le débat démocratique, d’appuyer l’élaboration et le suivi des politiques publiques et de fournir des outils de décisions fiables pour éclairer le choix des aménageurs est largement rempli avec actuellement l’accès à plus de trente millions de données sur la biodiversité métropolitaine et ultra-marine.

Capture d'écran du site Internet de l'INPNL’Inventaire national du patrimoine naturel
L’INPN, géré par le service du patrimoine naturel du Muséum national d’Histoire naturelle, est un vaste programme d’inventaire de la nature en France, devenu en 2013 la plateforme nationale du SINP. Grâce à ce travail, les informations de la liste nationale des espèces présentes en France permettent de partager un socle commun pour les échanges de données entre tous les acteurs de la biodiversité. C’est également un outil de diffusion des connaissances, consulté par plus de 130 000 visiteurs par mois (inpn.mnhn.fr). Il rend ainsi accessible les informations avec notamment une consultation par commune et une restitution cartographique.

Liens utiles
www.fcbn.fr
www.developpement-durable.gouv.fr
www.mnhn.fr

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *