Archive journalières: 27 juin 2015

Une rose solidaire pour Amnesty International

Rosier grimpant Amnesty International, Pépinières et Roseraies Georges Delbard, Jardins Jardin aux Tuileries, Paris 1er (75)
Les Pépinières et Roseraies Georges Delbard et l’enseigne de jardineries Delbard ont créés pour l’association Amnesty International, une rose qui a été baptisée le jeudi 4 juin 2015 à Paris à l’occasion de la 12ème édition de la manifestation « Jardins, Jardin aux Tuileries« . La rose a été présentée au coeur d’un jardin symbolique conçu pour le fleuriste Eric Chauvin. Ce baptême s’est inscrit dans le cadre des 80 ans de la marque – enseigne Delbard.

Baptême du rosier grimpant Amnesty International, Pépinières et Roseraies Georges Delbard, Jardins Jardin aux Tuileries, Paris 1er (75)
La rose Amnesty International a été baptisée aux côtés de Jane Birkin, marraine de la rose, Geneviève Garrigos, Présidente d’Amnesty International France, Arnaud et Henri Delbard, des Pépinières et Roseraies Georges Delbard. Les événements et rendez-vous étaient nombreux ce soir la, je suis arrivé en retard pour le baptême, la marraine était déjà repartie. Mais la rose était joliment présentée et je peux vous garantir que son parfum est exceptionnel. Et le dégradé de jaune vers le crème est superbe.

Le rosier Amnesty international est un rosier grimpant très vigoureux, et d’une grande résistance, qui saura enlacer les moindres barreaux, à l’image de l’emblème d’Amnesty International. Très florifère, il arbore de délicates fleurs crème au cœur jaune citronné et aux nombreux pétales, sur un feuillage vert foncé. À l’image de la noble cause qu’elle incarne, la rose Amnesty international imprègne les mémoires de ses notes de rose et d’agrumes, essentielles à tout jardin.

Pour Arnaud Delbard, ce partenariat est riche de sens :
« Nous sommes heureux et fiers de mettre notre savoir-faire au service d’une telle cause. Nous avons souhaité ce rosier d’une résistance exceptionnelle, afin de rendre hommage à Amnesty International, avec laquelle nous partageons les valeurs. »

Alain Jolliet, Directeur général de l’enseigne Delbard, est très heureux de partager ce bel engagement avec le réseau des jardineries Delbard, qui reversera à l’Association Amnesty International, 1€ par rosier vendu en jardineries.

Baptême du rosier grimpant Amnesty International, Pépinières et Roseraies Georges Delbard, Jardins Jardin aux Tuileries, Paris 1er (75)
Geneviève Garrigos (photo ci-dessus), Présidente d’Amnesty International, souligne « l’initiative solidaire et l’engagement généreux des Pépinières et Roseraies Georges Delbard, ainsi que des jardineries Delbard, auprès de l’association. »

Un rosier Amnesty International dans les Jardins du Trocadéro
À l’occasion de la journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture (vendredi 26 juin), Anne Hidalgo, Maire de Paris, et Geneviève Garrigos, Présidente d’Amnesty International, ont dévoilé un rosier Amnesty International planté dans les Jardins du Trocadéro.

(suite…)

Permis de végétaliser la ville pour les Parisiens

Logo Mairie de Paris
Pénélope Komites, adjointe à la Maire, présentera au prochain Conseil de Paris le « permis de végétaliser », un outil innovant et concret qui donnera aux parisiens la possibilité d’agir pour développer et renforcer la place de la nature dans la ville.

Avec notamment un objectif de 100 hectares de toits, murs et façades végétalisés d’ici 2020, dont un tiers sera consacré à l’agriculture urbaine, Anne Hidalgo a fait du développement de la place de la nature dans la ville une priorité. Pénélope Komites, adjointe à la Maire en charge des espaces verts, de la nature et de la biodiversité, a à cœur de développer des dispositifs qui permettront d’atteindre ces objectifs de mandature. Elle présentera au prochain Conseil de Paris « le permis de végétaliser », une initiative innovante et concrète qui donnera aux citoyens la possibilité d’être non seulement des forces de propositions mais aussi des acteurs à part entière. Le permis de végétaliser facilitera les démarches des Parisiens, les incitant à devenir jardiniers de l’espace public parisien et à végétaliser la capitale sous diverses formes : arbres fruitiers, murs, jardinières mobiles, keyholes, pieds d’arbre, potelets ou toute autre forme et support laissé à leur initiative et à leur créativité. La Ville de Paris leur fournira un kit de plantation comprenant de la terre végétale ainsi que des graines. Délivrée par la Ville de Paris, sous un délai d’un mois, cette autorisation d’occupation du domaine public à titre gratuit portera sur une durée de 3 ans renouvelable tacitement. En retour, les « citoyens-jardiniers » signeront une Charte de végétalisation, qui les engagera à utiliser des plantes locales et mellifères favorisant la biodiversité de Paris, à ne pas recourir à des pesticides et à veiller à l’esthétique et à l’entretien de leurs plantes et supports.

« Avec ce permis, nous permettons aux Parisiens de participer au changement de modèle urbain pour un Paris plus végétal, à l’embellissement et à l’amélioration du cadre de vie, au pied de leur domicile ou de leur travail. Au-delà de favoriser la nature et la biodiversité en ville, ce permis contribuera aussi à créer du lien social en renforçant les échanges avec les autres, notamment ses voisins », souligne Pénélope Komitès.