Archive journalières: 17 juin 2015

« Petite Fleur Folies », une création éphémère au pied de la Tour Eiffel (Paris 7e)

Logo Petite Fleur Folies
Pendant 4 jours, du 18 au 21 juin 2015, Petite Fleur Folies, un monde onirique se pose au pied de la Tour Eiffel, sur les berges du Quai Branly. Une mise en scène florale et musicale, résolument poétique et peuplée de « Créatiles », des installations mécaniques et végétales ludiques.

Plan de la manifestation "Petite Fleur Folies"
« Petite Fleur Folies » est un projet créé par Gad Weil entouré de ses complices artistiques Laurence Médioni et Benoît Afnaïm, et Sylvain Conraud pour la partie végétale.

  • Un événement de 4 jours
  • 2000 m2 de végétaux
  • 500 000 fleurs issues de 120 variétés
  • Plus de 100 espèces végétales
  • 8 installations : les « Créatiles »
    Les Créatiles sont des sculptures-jeux. Elles vous invitent à leur prendre la main, à les actionner, à interagir avec elles.
  • 7 fanfares internationales
  • 4 anniversaires
    33 ans de la Fête de la Musique, 25 ans de la Grande Moisson, 5 ans de Nature Capitale, 50 ans de Yoplait
  • 500 000 visiteurs attendus
  • Accès gratuit, ouvert à tous

(suite…)

Festival des Fabriques au Parc Jean Jacques Rousseau à Ermenonville (Oise)

Festival des Fabriques, parc Jean-Jacques Rousseau, Ermenonville (OIse)
Le Festival des fabriques investit durant deux week-ends la diversité des espaces du vaste jardin XVIIIe d’Ermenonville dans l’Oise pour des spectacles et oeuvres de design, danse, littérature… que ce soit en plein après-midi ou à la nuit tombée.

Certaines oeuvres ont été produites spécialement pour le site dans le cadre de résidences. Avec l’invitation à David Sanson, programmateur associé pour la partie musicale, le festival donnera cette année la part belle au paysage sonore : décliné à loisir, paysages dans les paysages, échos aux multiplicités comme à la belle intimité qui s’invite, souvent, dans la promenade, qu’elle fut celle de l’esprit ou du corps.

Quatuor à cordes aux accents contemporains donné dans le théâtre de verdure (Quatuor Béla), semblant de répétition de chorale où le sérieux prête à éclater de rire (2b company), jeu littéraire, mi-érudit mi fictionnel, doublé d’une course d’orientation (Pierre Senges et Claire moreux), le jardin se vit dans la réjouissance de toutes les formes artistiques. on y danse sur des sonorités électroniques (Cabaret Contemporain), on palpe l’ambiance nocturne du sous-bois à la lueur d’ombres dansantes vidéo projetées (nicole Seiler), on y observe les corps dansants de proche en lointain (Yaïr Barelli, Clara Cornil, Julie desprairies, Hélène iractchet et rachel Garcia…). Des formats originaux et pluridisciplinaires permettent de découvrir ce lieu somptueux qui depuis sa création, célèbre savoirs et savoir-vivre dans ses formes les plus variées et les plus innovantes. et pour prolonger la belle phrase de bienvenue gravée depuis le XVIIIème, pour que tous les langages y soient admis, et les hommes, amis.

(suite…)