Archive journalières: 26 juin 2015

Crimes et botanique, une série inédite samedi 27 juin à 20h50 sur France 3

Série Crimes et botanique, France 3
France 3 vous propose une série fraîche et inédite pour se mettre au vert cet été. Les quatre épisodes mettent en scène deux botanistes émérites, Laure et Marjolaine, qui exercent leurs talents dans l’entretien des jardins et… l’investigation criminelle. En effet, le crime a la fâcheuse habitude de s’inviter sur leurs plates-bandes.

La série s’inscrit dans la lignée des « murder mysteries » chers à Agatha Christie et autres P.D. James.
Laure et Marjolaine sont spécialisées dans la création et l’entretien des espaces verts et des jardins. On fait souvent appel à elles, que ce soit pour redessiner un parc, concevoir les plans d’un domaine paysager, aménager un environnement floral ou encore diagnostiquer une maladie qui décime les plates-bandes. Avec un portefeuille de clientèle qui va du bourgeois fortuné au village en mal de relookage, en passant par les écoles privées, les collectivités locales, les hôtels et les associations sportives, elles voyagent et elles ont leurs entrées partout. Dotées d’un sens de l’observation à toute épreuve et d’une curiosité maladive, elles ne se contentent pas de jardiner : elles observent. Et immanquablement, il se passe quelque chose. Un suicide douteux, une mort suspecte, une disparition inexpliquée…
(suite…)

Save the date : foire aux plantes originales à Avrainville (Essonne)

Affiche de la Foire aux plantes originales, Avrainville (Essonne)Un nouveau rendez-vous pour les amateurs de plantes de collection est annoncée pour la rentrée de septembre à Avrainville dans l’Essonne. Je vous en reparlerai le moment venu, mais je préfère vous l’annoncer dès maintenant pour que vous puissiez bloquer la date dans votre agenda.

Voici le petit mot envoyé par Jean Thoby pour l’Association des Pépiniéristes Collectionneurs (ASPECO) :
«  »L’Association des Pépiniéristes Collectionneurs est heureuse de vous partager cet événement novateur en bien des points :
1°) Le lieu, de grandes serres horticoles en verre, l’ambiance sympathique est garantie, ainsi que la sécurisation  en cas de pluies pour les visiteurs.
2°) Bon nombre d’exposants ont participé par le passé aux journées de Courson. Ils connaissent bien la clientèle régionale.
3°) Exposants comme visiteurs ont la gratuité totale du site, nos hôtes, les établissement Euros appros Verts, sont donc bien là des mécènes inspirants, marquant la volonté forte de partager aux plus grands nombres les joyaux Chlorophylliens. C’est ainsi que les tarifs des végétaux proposés à la vente seront vraiment en direct des producteurs. »

J’ai d’ores et déjà réservé ce samedi matin car je ne voudrais pas manquer cette nouvelle foire aux plantes originales…

Soleil et chaleur sur Paris

Fleur de Dahlia merckii sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
En cette fin de printemps et début d’été, la météo parisienne a été souvent changeante, avec des passages frais et d’autres plus chauds. Pour cette fin de semaine, nous profito
ns du soleil et de températures plus élevées qui dopent la croissance des plantes sous réserve de bien les arroser.

Ce week-end, il faut absolument que je me trouve un système d’arrosage automatique pour installer sur mon balcon car certaines potées et jardinières réclament des arrosages quotidiens pour garder un bel aspect. Comme la végétation pousse à vue d’oeil (mon pied d’alcathéa a dépassé la gouttière du toit de mon immeuble !), la demande en eau ne va pas diminuer. Je vais me limiter les corvées le plus possible !

Du nouveau pour le GNIS

Le décret n°62-585 du 18 mai 1962, à l’origine de la création du Gnis, vient d’être modifié afin d’actualiser certaines dispositions régissant cette organisation interprofessionnelle par la publication du décret n°2015-718 du 24 juin 2015. Dans le cadre des nouvelles règles de l’Organisation Commune des Marchés (OCM) des produits agricoles en Europe, le Gnis a été officiellement reconnu comme interprofession. Des dispositions, obsolètes datant de 1962, ont été supprimées, et à cette occasion, le Président du Gnis, Pierre Pagesse, s’est félicité de présider son premier conseil d’administration.

Logo du GNIS
Pierre Pagesse s’est également félicité que ce nouveau décret ait conservé un équilibre entre les missions interprofessionnelles et les missions de service public déléguées.
Le Gnis, en effet, est l’interprofession rassemblant tous les acteurs de la filière semences et plants : entreprises de création variétale, de production de semences et plants, agriculteurs-multiplicateurs, distributeurs, agriculteurs utilisateurs et industries de transformation. Il offre à ces différentes familles professionnelles un espace de concertation, dans le but de favoriser le bon fonctionnement et le développement de la filière.
Le Gnis est également l’organisme auquel l’État a délégué ses missions de service public dans le domaine du contrôle des activités relatives aux semences et plants, en matière de certification des semences et plants, et dans le domaine phytosanitaire, au travers de son service technique, le Soc (Service officiel de contrôle et de certification). (suite…)