Conférence publique de Natureparif :  » Voyons-nous les sols et sous-sols d’Île-de-France ?  » 

Conférence publique : Voyons-nous les sols et sous-sols d'Île-de-France ?

Dans le cadre de son cycle de conférences mensuelles, Natureparif vous invite à rencontrer Marc LUCAS, Professeur à l’École des Mines Paris, TechPrésident de l’association Géomnis, le jeudi 15 novembre 2012 de 18h à 20h à l’auditorium de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) au 84 rue de Grenelle, Paris 7e (Métro ligne 12, station Rue du Bac). Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles.

Le minéral porte la biodiversité, structure les paysages et les activités humaines
Le minéral – la pierre, les cailloux comme on voudra – conditionne les activités humaines bien plus qu’on ne le croit. Il structure les reliefs et les paysages, porte et nourrit la biodiversité. Le minéral est la base des écosystèmes. Pourtant nous l’oublions ou le sous-estimons sauf s’il est exploitable (métaux, pétrole, eau…) ou mis en valeur par la main de l’homme (infrastructures, monuments, objets quotidiens…). Nous ne ne voyons pas ce sur quoi nous marchons. La plupart du temps, la géologie est considérée comme rébarbative, poussiéreuse et périmée ! L’est-elle ?

Notre vision de la nature, donc du minéral, est culturelle
Si nous acceptons l’hypothèse que nos mentalités changent moins vite que nos mœurs, nos connaissances et nos technologies, il s’ensuit que de vieux schémas de pensée déterminent notre regard. Notre vision de la nature est culturelle. Quels sont ces vieux schémas qui déterminent notre regard sur les sols, les sous-sols et le minéral ?

Découvrons un autre regard, nommons-le « géonomie »
Si de vieux schémas de pensée restreignent notre regard sans correspondre à nos connaissances et nos mœurs d’aujourd’hui, il est sans doute possible d’en changer ou de les adapter. Surtout, il est possible de prendre conscience des liens qui constituent le monde qui nous entoure. Portons un autre regard sur l’humain, le végétal et le minéral en voyant les liens qui les unissent. Exerçons-nous avec plaisir et curiosité à ce regard élargi. Nommons « géonomie » cette approche qui relève plus d’un état d’esprit que d’une discipline en souhaitant qu’elle reste simple, immédiate et savoureuse.

Appréhendez une autre façon de voir les sols et sous-sols d’Île-de-France lors de cette conférence !

Commentaires (2)

  1. jpp

    J’y vais

  2. josette

    Une conférence qui m’aurait plu assurément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez