Archive journalières: 3 avril 2014

Premières fleurs du coeur-de-Marie ‘Valentine’

Coeur-de-Marie 'Valentine' (Dicentra spectabilis 'Valentine' = Lamprocapnos spectabilis 'Valentine') sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
Avec ses petits coeurs d’un rouge vif soutenu et son feuillage vert à bronze, cette variété de coeur-de-Marie est vraiment craquante.

Coeur-de-Marie 'Valentine' (Dicentra spectabilis 'Valentine' = Lamprocapnos spectabilis 'Valentine') sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
Petit rappel, les coeurs-de-Marie ne sont plus des Dicentra spectabilis, mais des Lamprocapnos spectabilis. (suite…)

Caillebotte à Yerres au temps de l’Impressionnisme

À 20 minutes de Paris, venez découvrir Yerres, l’autre capitale de l’impressionnisme. Pour la première fois, 42 chefs-d’œuvre de Gustave Caillebotte vont être présentés dans sa propriété yerroise, où ils ont été peints. Ce grand rendez-vous de l’impressionnisme est d’autant plus exceptionnel, que ces œuvres n’ont, pour la plupart, jamais ou très peu été exposées au public.

Les périssoires, 1878, huile sur toile, Gustave Caillebotte
Les plus grands musées du monde se sont associés à cet évènement culturel majeur de l’année 2014. Ainsi, 42 tableaux issus des collections de National Gallery of Art de Washington, de l’Art Museum de Milwaukee, de l’Indiana University Art Museum de Bloomington, du Musée des Beaux- Arts de Rennes et des Musées d’Orsay, d’Agen et de Marmottan Monet à Paris seront présentés aux côtés des œuvres prêtées par la famille même de l’artiste et par des collectionneurs privés.

La Propriété Caillebotte, foyer de l’impressionnisme
Gustave Caillebotte a 12 ans lorsque ses parents s’installent dans la propriété yerroise qui sera leur résidence d’été. De 1875 à 1879, il peindra quelques-uns de ses tableaux les plus importants dans cette propriété familiale où l’on trouve une maison de maître, de nombreuses dépendances, un grand parc longeant la rivière, des fabriques et un potager.
Ce lieu a été fondamental dans l’inspiration de l’artiste, lui offrant aussi bien des motifs à peindre avec le parc, la rivière, le potager que des sujets de composition avec l’activité des canotiers et les loisirs de la rivière. C’est à ce moment que se définit le style de Caillebotte, fait de sujets modernes représentés d’une façon nouvelle, qui le feront devenir l’un des peintres impressionnistes les plus originaux.
Les tableaux qu’il a réalisés dans la propriété familiale d’Yerres constituent une partie essentielle de la révolution artistique apportée par les impressionnistes. Ce sont ces œuvres qui seront montrées, à Yerres, sur les lieux mêmes qui les ont inspirées et où elles ont été peintes.
La propriété appartient depuis 1973 à la commune d’Yerres, qui l’a entièrement restaurée et lui a ainsi permis de retrouver son aspect du temps de Caillebotte avec sa grande maison blanche ornée de colonnades, appelée le Casin, sa ferme, dite « Ferme Ornée » transformée en centre d’art et d’expositions, son orangerie, sa glacière, son potager et le parc de 11 hectares bordé par la rivière. La Propriété est inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques et labellisée en 2012 « Maison des Illustres » par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Introduction à l’exposition
L’œuvre de Gustave Caillebotte, qui participe au mouvement impressionniste, a été redécouverte au début des années 1970. Elle est aujourd’hui connue grâce à quelques tableaux appréciés comme étant des chefs-d’œuvre de la période : Les raboteurs de parquet, Les périssoires, Le pont de l’Europe. Ce sont en effet des images totalement nouvelles par les sujets traités. Bien davantage qu’une scène de genre, elles sont des pages de l’histoire contemporaine de l’artiste. Elles montrent la ville moderne, celle du Paris d’Haussmann, ses hommes au travail et l’homme moderne dans son nouveau rapport avec la nature.
La propriété yerroise où il vécut, dite Propriété Caillebotte doit son nom à Martial Caillebotte, son père, qui l’a acquise en 1860 pour en faire sa résidence d’été, non loin de Paris.
Gustave naît en 1848 à Paris. Il termine ses études de droit en 1870 et apprend la peinture dans l’atelier de Léon Bonnat à l’École des Beaux-Arts. Il va peindre dans la Propriété d’Yerres pendant la belle saison, de 1875 jusqu’à 1879. Entouré de sa famille et de ses frères, il se livre au jardinage, pratique la baignade et le canotage dans la rivière et reçoit ses amis, dont le peintre Claude Monet.
La Propriété d’Yerres a été décisive dans la définition de son art. C’est là qu’il a trouvé quelques-uns de ses motifs de prédilection et qu’il a élaboré son style.
L’exposition, « Caillebotte à Yerres, au temps de l’impressionnisme« , dans le nouvel espace réaménagé de la Ferme Ornée, retrace ses sujets d’inspiration : les loisirs à la campagne, le travail au potager, les joies du canotage, les plaisirs de l’eau… en montrant pour la première fois ses tableaux sur les lieux même qui les ont inspirés et où ils ont été peints, et qui n’ont pas changé depuis l’époque de l’artiste.
Au Casin, on retrouve un espace audiovisuel se rattachant à l’exposition, des textes et visuels sur la Ville, son histoire, ses bâtiments et la Propriété Caillebotte entre les 17e et 19e siècles.
Enfin, une promenade dans le parc de la propriété et dans le potager, accompagnée de tablettes numériques, permet d’appréhender in situ l’œuvre de Caillebotte. (suite…)

11e Forum International de la Météo et du Climat

Affiche du 11e Forum International de la Météo et du Climat

Dans le cadre de la semaine du développement durable, Météo et Climat, association reconnue d’utilité publique, présidée par Jean Jouzel (climatologue et membre du GIEC), propose 4 jours de rencontres et d’ateliers (ouverts au grand public) et de débats (réservés aux professionnels). Pour cette édition 2014, la thématique est : le changement climatique, je m’adapte.

Les temps forts des Journées Grand Public (du 3 au 6 avril 2014, parvis de l’Hôtel de Ville, Paris)

Une mine d’informations pour ceux qui souhaitent s’informer sur les moyens de s’adapter à un climat qui change !
Animations

  • Construisez votre propre plan climat
    Avec Clim’Way Paris Un serious game proposé par l’Agence de l’Écologie Urbaine.
  • Le compostage en ville…
    C’est possible avec la Direction de la Propreté et de l’Eau de la Mairie de Paris.
  • L’océan miroir du climat : quel rôle l’océan joue-t-il dans le climat planétaire et l’actuel changement climatique ?
    Des ateliers présentés par le CNRS et le CEA et les laboratoires de l’Institut Pierre Simon Laplace.
  • Vivre en zone inondable : quels sont les paramètres qui favorisent les inondations ?
    Une animation de l’IFFO-RME.
  • En route pour la transition énergétique avec le Science Tour
    Un laboratoire itinérant et ludique avec Les Petits Débrouillards.
  • Lave ton eau !
    Découvrez le rôle d’une station d’épuration et son impact sur la santé et l’environnement avec le SIAAP.
  • La terre vue de l’espace
    Des ateliers animés par l’association Planète Sciences.
  • Comment prévoir le temps, comment simuler l’évolution du climat ?
    Avec les professionnels de Météo-France.
  • J’apprends l’énergie
    Découvrez les enjeux de l’énergie de manière pédagogique et interactive avec GDF SUEZ.

Studio télé

  • Venez faire la météo comme à la télé sur le studio animé par Météo-France et Météo et Climat. Plongez dans les coulisses d’un bulletin météo et exercez-vous à le présenter avec l’aide de professionnels.

Spectacle

  • Les Rippetout aux pays de l’or bleu
    Un spectacle ludique et musical sur les mystères de l’eau. Vous découvrirez comment les nuages se forment, d’où vient la pluie ou encore l’étonnant cycle de l’eau dans une aventure pétillante et interactive.

Jeu

  • Canibal, le recyclage ludique
    Gagnez des bons d’achat ou de remise en mettant vos gobelets, bouteilles et autres canettes dans une incroyable machine !

Expo-Photos

  • Voyage en Arctique
    Des expéditions du commandant Charcot aux travaux de recherche menés par les scientifiques dans les conditions les plus rudes en passant par un regard sur les populations autochtones, les photographes de l’Observatoire inviteront les visiteurs à une ballade polaire aussi variée que passionnante.

Informations pratiques
11ème Forum International de la Météo et du Climat
Entrée libre et gratuite. Tout public.
Parvis de l’Hôtel de Ville, 75004 Paris.
De 9h à 18h. Le week-end, de 11h à 18h.
www.forumeteoclimat.com