Renoncules, toujours plus grosses et pomponnées !

Renoncules des fleuristes, Ranunculus asiaticus
On ne voit qu’elles dans les rayons des jardineries ou chez les fleuristes tellement leurs fleurs doubles aux couleurs souvent éclatantes sont énormes. Des gros pompons joliment dessinés !

Renoncules des fleuristes, Ranunculus asiaticusFroufroutantes à souhait avec un petit côté ébouriffé pour certaines, monochromes ou bicolores, parfois gancées de pourpre ou de rose, ces renoncules joufflues ne sont pas vraiment faciles à cultiver et conserver. Au moindre manque d’eau, le feuillage jaunit lamentablement. Et un excès d’arrosage peut faire pourrir les racines et le collet de la plante. De plus ces petites plantes bulbeuses forcées ne supportent pas la moindre gelée.

Renoncules des fleuristes, Ranunculus asiaticus
Les dimensions relativement modestes de la potée permet de fleurir un rebord de fenêtre ou une rambarde de balcon, deux endroits relativement protégés où l’on peut les admirer à volonté. Surtout, on ne les laisse pas dans la maison où elles auraient bien trop chaud et pas assez de lumière. Mais s’il se remet à geler, il faudrait les installer sous serre ou dans une véranda à l’abri des basses températures.

Renoncules des fleuristes, Ranunculus asiaticusComme une fleur de pivoine…

Renoncules des fleuristes, Ranunculus asiaticus

Renoncules des fleuristes, Ranunculus asiaticus

Renoncules des fleuristes, Ranunculus asiaticus
Un achat coup de coeur qui dure un peu plus qu’un bouquet…

Commentaires (5)

  1. @nnie54

    Ils veulent toujours nous présenter plus gros, plus çi et ça. Alors que la nature fait déjà du joli pourquoi sublimer encore plus si c’est fragile encore plus. Elles sont belles on ne peut le nier mais…
    @.

  2. théo

    comme les Français, les fleurs PERDENT leur identité : perso je préfère les fleurs à corolle SIMPLE et de taille normale : tulipes simples, pétunias SIMPLES, camélias de « madame aux Camélias » avec des pétales impeccablement rangées : une merveille ! (j’en cherche ! merci de nous donner des reférences) : des camélias et des renoncules qui ressemblent à des pivoines ou à des choux ne provoquent aucune émotion chez moi : c’est la mondialisation des plantes, vive les marchands de graines anglais qui résistent, vive KOKOPELLI, le jardin du morvan, un « jardin de cottage dans les Vosges » et tous les « jardins de curé » dont le mien !!!

  3. mamiefanfan

    Jolies et froufroutantes !! j’aime !

  4. jpp

    Cette course au plus gros me fait penser à la papaye énorme que ma femme a achetée au marché : immangeable !

  5. navarro

    splendides !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

40 Partages
Partagez21
Tweetez
+1
Enregistrer19
Partagez