Archive journalières: 27 mars 2014

Laissons encore les jeunes tomates sous abri

Barquette de jeunes plants de tomates
Il faut savoir résister à la tentation ! Fin mars, il n’est pas raisonnable de planter dehors des jeunes plants de tomates quand bien même on nous les propose dans les jardineries (mais si vous faites un peu attention, dans la partie couverte du marché aux fleurs). Ou alors, si vous les achetez, gardez-les sous serre ou dans une véranda, bien à l’abri des coups de froid.

Vous pouvez encore attendre pour vos jeunes plants de tomates, comme pour le basilic, les aubergines, les piments, les poivrons, les melons et autres courges. Tous ces légumes et plantes aromatiques sont frileux. Dans le meilleur des cas, le moindre coup de froid bloquerait leur végétation et les plants auraient beaucoup de difficultés à repartir ensuite. Il vaut mieux attendre et s’intéresser aux plantes de saison : pour le potager, salades printanières et aromatiques rustiques (menthe, thym, romarin, oseille, persil); pour le balcon ou le jardin d’ornement, pensées, giroflées, myosotis, pâquerettes et plantes vivaces à floraison printanière précoce comme les aubriètes, les alysses corbeilles d’or, les pervenches, les pulmonaires sans oublier les primevères.

Le bal des couronnes impériales au Luxembourg (Paris 6e)

Parterre de couronnes impériales jaunes, de jonquilles et de tulipes au printemps dans le Jardin du Luxembourg à Paris 6ème (75)
La floraison des couronnes impériales (ici Fritillaria imperialis ‘Lutea’) est précoce, mais hélas très (trop) courte. Il faut vite en profiter car les belles clochettes ne vont pas durer longtemps. Un des petits plaisirs fugaces du premier printemps à savourer sans modération…

Parterre de couronnes impériales jaunes, de jonquilles et de tulipes au printemps dans le Jardin du Luxembourg à Paris 6ème (75) (suite…)

Floraison précoce de l’oranger du Mexique

Oranger du Mexique en fleur sur le Cours de Vincennes au printemps à Paris 12e (75)
Cette année, ce petit arbuste au feuillage toujours élégant n’a pas attendu le mois de mai et l’arrivée des roses pour se couvrir de bouquets de petites fleurs blanches si agréablement parfumées.

Sa floraison débutée timidement en fin d’hiver s’est beaucoup renforcée, venant s’ajouter à celle des forsythias, des mahonias, des groseilliers à fleurs, des nombreux prunus et des viornes d’hiver. Le début de ce printemps est décidément très fleuri et bien agréable.