Laissons encore les jeunes tomates sous abri

//Laissons encore les jeunes tomates sous abri

Laissons encore les jeunes tomates sous abri

Barquette de jeunes plants de tomates
Il faut savoir résister à la tentation ! Fin mars, il n’est pas raisonnable de planter dehors des jeunes plants de tomates quand bien même on nous les propose dans les jardineries (mais si vous faites un peu attention, dans la partie couverte du marché aux fleurs). Ou alors, si vous les achetez, gardez-les sous serre ou dans une véranda, bien à l’abri des coups de froid.

Vous pouvez encore attendre pour vos jeunes plants de tomates, comme pour le basilic, les aubergines, les piments, les poivrons, les melons et autres courges. Tous ces légumes et plantes aromatiques sont frileux. Dans le meilleur des cas, le moindre coup de froid bloquerait leur végétation et les plants auraient beaucoup de difficultés à repartir ensuite. Il vaut mieux attendre et s’intéresser aux plantes de saison : pour le potager, salades printanières et aromatiques rustiques (menthe, thym, romarin, oseille, persil); pour le balcon ou le jardin d’ornement, pensées, giroflées, myosotis, pâquerettes et plantes vivaces à floraison printanière précoce comme les aubriètes, les alysses corbeilles d’or, les pervenches, les pulmonaires sans oublier les primevères.

By |2014-03-26T22:34:22+00:00mars 27th, 2014|légume|2 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

2 Comments

  1. Juju 1 avril 2014 at 10 h 07 min

    Je pense en effet les laisser encore un petit moment sous abri moi aussi, apres c’est la premiere année que j’en fait donc j’avoue avoir un petit peur du resultat. Je vais croiser les doigts et prier dame nature

  2. jpp 27 mars 2014 at 10 h 18 min

    Pierre Lavalée lors de la conférence de Vivaces et Cie Lundi dernier a présenté une belle collection de pulmonaires. Une fleur vraiment précieuse au printemps bien que discrète. Nous avons officinale à St-serge qui ne se montre qu’aux visiteurs attentifs.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui