Courson, un patrimoine vivant à découvrir au fil des saisons

Vue du château du Domaine de Courson (Essonne)

Les Journées des Plantes du Domaine de Courson (Essonne), au printemps et en automne, sont désormais des rendez-vous attendus et connus. Mais on oublie que le parc et le château sont ouverts à la visite entre la mi mars et la mi novembre.

Vue du parc du Domaine de Courson (Essonne)

Le parc de Courson inscrit son périmètre tricentenaire dans le riche paysage agricole du Hurepoix. Le domaine réserve la surprise de formes complémentaires et contrastées. Les talents conjugués des plus grands jardiniers français du XIXème siècle ont subtilement dégagé de l’ordonnance des bosquets en quinconce et des salles de verdures le parc paysager romantique.

La grande percée axiale et quelques très vieux chênes témoignent du premier parc « à la française », contemporain de la construction du château par Guillaume de Lamoignon vers 1676.

La mutation du parc date du duc de Padoue en 1820, qui confie alors les travaux à Berthault. Celui-ci a tracé un réseau d’allées courbes et planté de nombreux arbres aux essences variées, tandis que les plans successifs ont été créés par des massifs décoratifs.

C’est sur ce premier canevas que sont intervenus en 1860 les frères Bülher. L’étang a été creusé et la palette végétale s’est enrichi largement : tulipiers de Virginie, cyprès chauves, pins noirs d’Autriche et laricios de Corse.

Entre 1920 et 1950, le comte Ernest de Caraman a complété les plantations, dont le superbe massif de conifères et les chambres de rhododendrons et d’azalées qui bordent l’étang.

Depuis 1980, d’importantes campagnes de restauration et de création ont été menées à bien. L’introduction progressive de plusieurs centaines d’espèces botaniques, sans compter les variétés horticoles, perpétue l’esprit du lieu où convergent intérêt botanique et exigence esthétique. Vous pouvez contempler aujourd’hui diverses collections de chênes, d’azalées, d’hydrangéas, de rosiers, de seringats, de pivoines et une jeune collection de camélias.

Avec le concours de l’Agence des Espaces Verts d’Île-de-France, des travaux importants de restauration ont été commencés en 1992. Il s’est agi dans une première étape de la réfection du plan d’eau ainsi que des principales allées de promenades, puis de la remise en état des serres de Delarue et de l’étiquetage des plantations.

Les arbres remarquables du Domaine de Courson

  • Cèdre bleu pleureur (Cedrus atlantica ‘Glauca Pendula’)
  • Cèdre bleu (Cedrus atlantica ‘Glauca’)
  • Chênes rouvres centenaires (Quercus petraea)
  • Chêne sessile pyramidal (Quercus robur)
  • Cyprès chauve de Louisiane (Taxodium distichium)
  • Faux cyprès de Lawson (Chamaecyparis lawsaoniana)
  • Hêtre pourpre (Fagus sylvatica ‘Atropurpurea’ et ‘Riversii’)
  • If (Taxus baccata)
  • Pin de Corse (Pinus nigra subsp. laricio)
  • Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum), label Arbre remarquable
  • Tilleul argenté (Tilia tomentosa)
  • Tulipier de Virginie (Liriodendron tulipifera)

 

Visite du parcDimanches et jours fériés de 10h à 18h.
Floraisons des camélias en mars, des prunus en avril, des azalées et des rhododendrons en mai, des rosiers en juin, de la prairie fleurie en mai-juin-juillet et des couleurs d’automne à partir de septembre.

Visite du châteauDimanches et jours fériés de 14h à 18h (sauf pendant les Journées des Plantes)
Groupes en semaine sur rendez-vous, lundi, mardi, jeudi et samedi.

Domaine de Courson91680 Courson-Monteloup.
Tél. : 01 64 58 90 12.
www.domaine-de-courson.fr

Commentaires (3)

  1. Alain Delavie (Auteur de l'article)

    La prairie a été faite avec des semences de la société Novaflore qui offre une belle gamme de prairies et fleurs sans soucis.

  2. Catherine D

    La prairie fleurie de la photo est superbe, je pense que l’ombellifère est de l’amni v. ?

  3. mamiefanfan

    Ca me fait plaisir que vous parliez de ce domaine. j’habite à côté et c’est souvent le but d’une balade à pieds (3km maximum). j’adore ce site et j’y vais souvent en dehors des journées des plantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez