Archive journalières: 25 mars 2013

Aster et primevère fleuris, cherchez l’erreur…

Aster forcé et primevère au début du printemps, quai de la Mégisserie, Paris 1er (75)

Joli duo fleuri, mais l’association est plutôt incongrue en ce tout début de printemps. Que la primevère soit fleurie, c’est à peu près normal même si dans la campagne et les jardins, ces fleurs printanières sont encore en boutons et commencent à peine leur floraison. Mais le pied d’aster fleuri est complètement hors saison !

Et c’est comme cela à longueur d’année. Comment voulez vous que les nouveaux jardiniers s’y retrouvent ?

Les géraniums nouveaux risquent de souffrir du froid annoncé

Géraniums zonales (Pelargonium) sur le quai de la Mégisserie au début du printemps, Paris 1er (75)

Les géraniums (Pelargonium) sont arrivés dans les points de vente de jardinage, malheureusement la météo de ce début de printemps n’est guère favorable à ces plantes frileuses. La tentation est grande d’en acheter, mais les prévisions météorologiques nous annoncent le retour du froid, avec des gelées sur Paris et la région environnante, de la neige même dans certaines régions françaises. Un achat à haut risque !

Géraniums zonales (Pelargonium) sur le quai de la Mégisserie au début du printemps, Paris 1er (75)

Une bonne gelée dans les jours à venir et ce sont toutes les promesses d’une belle floraison estivale qui s’estomperont. Idem si vous avez déjà acheté des plants de tomates, encore plus sensibles au froid que les géraniums zonales. Quant aux potées de basilic, la fraicheur actuelle ne peut que leur être néfaste. Toutes ces plantes doivent rester dans une serre ou une véranda pour l’instant.

Premier moro-sphinx de l’année aperçu dans Paris

Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum) ou Sphinx colibri butinant une jacinthe au début du printemps sur le quai de la Mégisserie, Paris 1er (75)

C’était une véritable attraction samedi dernier sur le quai de la Mégisserie (Paris 1er). Nous étions plusieurs à regarder le balai incessant de ce joli petit sphinx colibri (Macroglossum stellatarum) qui butinait les jacinthes forcées sur un étal d’un des magasins. À peine sorti du froid et de l’hiver, cet insecte butineur s’activait avec ardeur en compagnie de quelques abeilles, elles aussi déjà réveillées.

Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum) ou Sphinx colibri butinant une jacinthe au début du printemps sur le quai de la Mégisserie, Paris 1er (75)

Sur mes photos, ce petit papillon semblable à un colibri tant par l’aspect que le vol se trouve au centre sur la droite des jacinthes fleuries. Pas facile à capter et à repérer tant il est petit et surtout très actif. J’espère qu’il s’est bien gavé de nectar car les jours à venir s’annonce très froids et peu propices au butinage. Le printemps n’en finit pas d’arriver…