Archive journalières: 29 avril 2018

Envie de fraises de toutes les couleurs

Fraises de différentes couleurs et variétés, fruits frais, cuisine, Paris 19e (75)
En passant hier devant l’étal d’un marchand de fruits et légumes de la rue Mouffetard (Paris 5e), j’ai craqué pour ces fraises de toutes les couleurs, blanches, jaunes, orange rose et rouge vif. Leur parfum embaumait le magasin et je me suis régalé le soir même avec ce saladier de fraises avec juste un peu de sucre, rien d’autre.

Fraises jaunes, fruits frais, cuisine, Paris 19e (75)
Il n’y avait pas que le parfum, le goût était au rendez-vous ! Les fraises rouge foncé se sont révélées les plus fortes en goût et en sucre, mais c’étaient aussi les plus mûres. Un régal !

Fraises de différentes couleurs et variétés, fruits frais, cuisine, Paris 19e (75)
C’est un peu en avance sur la saison des fraises au jardin, mais il est difficile de résister tant les barquettes nous envoient des effluves gourmandes. Et puis j’aime les fraises !

Saintpaulia ‘Frozen in Time’

Saintpaulia 'Frozen in Time', violette du Cap, Gesnériacées, plante d'intérieur, rue de Nantes, Paris 19e (75)
Cette variété de saintpaulia (ou violette du Cap) offre un savant mélange de verts et de blanc. Les feuilles épaisses et arrondies sont vert foncé avec une panachure blanche sur le pourtour. Les fleurs simples sont blanches avec le bord des pétales dans différents tons de vert.

(suite…)

Lutter contre les cochenilles farineuses sur plante d’intérieur

Cochenille farineuse sur feuille de Phalaenopsis, orchidée, plante d'intérieur, rue de Nantes, Paris 19e (75)Inlassablement, les cochenilles farineuses refont leur apparition, souvent sur les mêmes plantes, notamment mon petit phalaenopsis à feuillage panaché. Je pensais pourtant en être venu à bout car je n’en avais pas vu depuis plusieurs semaines. L’ennemi se cachait bien et je dois continuer la lutte contre ces insectes ravageurs particulièrement tenaces.

En premier lieu, il ne faut surtout pas attendre et laisser ces animaux proliférer. Dès qu’on les repère, il faut agir. Sinon, ils vont se multiplier, envahir très vite la plante et les voisines. Action, réaction !

Souvent, je douche la plante avant de la traiter. J’élimine ainsi la plupart des adultes et tout le miellat collant qui rend les feuilles et les tiges si gluantes. La douche doit être assez énergique et il faut doucher les feuilles dessous et dessus. Il faut aussi nettoyer la soucoupe ou le cache-pot car ces animaux se cachent souvent dessus.

Quand le feuillage de la plante est sec, je pulvérise un anti cochenilles. J’ai choisi l’Anti Cochenilles Neudorff, insecticide Spruzit AF. C’est un produit prêt à l’emploi, utilisable en agriculture (et jardin !) biologique. Et il est très efficace, sans bruler le feuillage de la plante.