Les parasites des plantes qui provoquent des maladies ou des dégâts pouvant entraîner le dépérissement des végétaux atteints

Clinique des Plantes : le jardin sans pesticides… Comment faire ?

La Clinique des Plantes ouvre ses portes à tous les amateurs de végétaux pour échanger sur cette nouvelle donne du jardinage : "Bien planter, mieux nourrir et protéger naturellement."

Nouvelle prolifération de cochenilles farineuses sur mon Rhapis

Avec le chauffage dans l'appartement, les conditions sont idéales pour que les cochenilles farineuses prospèrent et provoquent très vite d'importants dégâts sur les plantes d'intérieur. Mon palmier nain panaché (Rhapis excelsa 'Variegata') subit une attaque sérieuse qu'un premier traitement n'a pas suffi à contenir.

Pucerons sous haute protection

En parcourant mon balcon parisien pour prendre quelques photos, je me suis aperçu qu'une belle colonie de pucerons noirs s'est installée sur les pousses de mon pied de Sphaeralcea 'Childerley' qui n'en fleurit pas moins pour autant. Et ces vils ravageurs sont vaillamment défendus par des fourmis plutôt agressives.

Découverte de Plathelminthes invasifs géants en France et dans les territoires français d’outre-mer

Le 22 mai dernier, le Muséum national d'Histoire naturelle a envoyé une alerte à l'attention de la presse concernant la découverte de Plathelminthes terrestres, des vers plats géants invasifs, sur le territoire français métropolitain et ultramarin. Une menace pour nos vers de terre et la vie des sols.

Avec le retour des beaux jours, gare aux tiques !

Les balades en milieux naturels, notamment en forêt et les activités dans les jardins reprennent avec le retour de températures plus agréables. Particulièrement actives au printemps et à l’automne, les tiques restent le plus important vecteur d’agents pathogènes responsables de maladies infectieuses en Europe. Une simple piqûre peut entraîner la transmission de la bactérie responsable de la maladie de Lyme, principale maladie liée aux tiques en France. Un communiqué de presse de l'Anses en date du 15 mai 2018 incite à la vigilance.

Par |2018-05-17T06:42:54+02:0017 mai 2018|animaux, maladie ou ravageur|0 Commentaire