Conférence publique : La semence vivante !

Natureparif vous propose une nouvelle conférence sur la sauvegarde de la diversité semencière avec Claire Chanut le jeudi 17 septembre 2015 à 19h.

Logo NatureparifDans le cadre de son cycle de conférences à destination du grand public, Natureparif a le plaisir de vous inviter à rencontrer Claire Chanut, fondatrice de l’association Fotosintesia, dont le Mouvement des Femmes Semencières est issu. L’objectif de ce mouvement est d’inciter et d’accompagner les initiatives simples et locales de reproduction et de conservation de semences vivantes, en reliant toutes celles et ceux qui souhaitent s’y investir à travers le monde.

À l’heure où les jardins potagers disparaissent aussi vite que poussent les buildings, les routes et les grandes surfaces… À l’heure où la semence reproductible devient interdite et où même les tomates et les choux de nos grands parents sont brevetés… Il relève du devoir de chacun de passer à l’action !
Actuellement, plus de 90% des légumes issus de l’agriculture biologique et commercialisés sont produits à partir de semences hybrides non reproductibles (semences F1). Sans semences reproductibles, les notions d’autonomie alimentaire ou même d’agro-écologie seront bientôt de l’histoire ancienne. Tous ensemble, urbains comme ruraux, nous avons le pouvoir de nous réapproprier le choix de notre alimentation, tout en préservant notre santé et celle de nos enfants.

Déroulé de l’intervention
Claire Chanut retracera les grandes étapes de la transformation des semences et leurs effets actuels sur la santé,  la biodiversité, le climat et le devenir de l’humanité. Elle présentera ensuite les solutions que chacun d’entre nous peut mettre en pratique pour sauvegarder cette diversité semencière, tout en modifiant nos modes de consommation. Il vous sera notamment expliqué comment vous procurer des semences vivantes et reproductibles.

Informations pratiques
Jeudi 17 septembre 2015, de 19h00 à 21h00
Halle Pajol, Auberge de Jeunesse, 18/22 ter, rue Pajol, 75018 Paris.
Métro : ligne 12, station Max Dormoy.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *