Archive journalières: 1 septembre 2015

Entropic growth (Sophie Mason et Simon Brown)

Entropic Growth, Sophie Masson et Simon Brown paysagistes, Festival Art Villes & Paysage, Étang de Clermont, les Hortillonnages, Amiens (80)
Le jardin de choux d’un bleu métallique éclatant réalisé par Sophie Mason et Simon Brown pour le festival « Art, Villes & Paysage » dans les Hortillonnages d’Amiens ne laisse pas les visiteurs indifférents quand ils accèdent en barque sur cette petite ile située dans l’Étang de Clermont. Une escapade artistique et organique au sein d’un site exceptionnel.

Entropic Growth, Sophie Masson et Simon Brown paysagistes, Festival Art Villes & Paysage, Étang de Clermont, les Hortillonnages, Amiens (80)
Les deux paysagistes concepteurs ont dessiné avec les choux les traces laissées par d’anciennes cabanes à la surface de l’îlot et ont utilisé des matériaux récupérés sur place (branches de saules, de noisetiers et pierres) pour explorer différentes formes de paysage.

(suite…)

Les mines de la mineuse du marronnier

Mines de la mineuse sur marronnier, Amiens (80)
Vus par transparence, les dégâts provoqués par la chenille de la mineuse du marronnier sur les feuilles sont encore plus spectaculaires. Partout où il y a une tache marron plus foncée, il doit y avoir une larve de mineuse qui redonnera très vite un papillon qui ne pensera qu’à assurer sa descendance une nouvelle fois. Pauvres arbres !

Le marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum), appelé aussi marronnier blanc, est l’espèce d’arbre la plus attaquée en France. Toutes les feuilles contaminées qui tombent au sol doivent être ramassées et détruites car la mineuse (Cameraria ohridella) passe l’hiver au stade de chrysalide dans les feuilles tombées au sol. Même si c’est fastidieux, le ramassage systématique permet de réduire considérablement les populations, le but étant d’éviter une forte infestation dès le début du printemps. Il faut disposer aussi deux bandes de glu sur le tronc de chaque marronnier, en dessous des premières branches. Les papillons femelles adultes viennent s’y agglutiner et périr car elles se déplacent principalement sur le tronc par sauts plus que par vol. Favorisez la présence des mésanges en disposant des nichoirs car ces oiseaux consomment un grand nombre d’insectes (jusqu’à 500 par jour pour un couple).
Ce papillon a généralement trois générations par an en France. La durée de son cycle dépend des conditions climatiques et s’étale sur environ 6 à 11 semaines. Les adultes issus de la première génération sortent généralement à partir de la mi juin, ceux issus de la deuxième à partir du début du mois d’août et ceux de la troisième vers la fin septembre à début octobre. On estime que la population est multipliée par 10 à chaque génération.

Belle libellule rouge

Libellule (Sympetrum sanguineum) posé sur un tuteur en bambou, École du Breuil, Paris 12e (75)
En parcourant les présentations de fleurs de l’École du Breuil (Paris 12e), une grosse libellule rouge vif est venue se poser près de moi sur un tuteur en bambou. Rencontre rare et inattendue dans Paris, aussitôt vue, aussitôt photographiée.

Une espèce du genre Sympetrum il me semble et certainement un mâle compte tenu de la rougeur soutenue de son abdomen. Est-ce Sympetrum sanguineum ? À confirmer.