Archive journalières: 23 octobre 2012

Saxifraga fortunei var. incisolobata ‘Hakucho no Mai’

Saxifraga fortunei 'Hakucho no Mai' sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)

Comment voulez-vous résister à ce petit bijou végétal en tous points charmants ? Ce saxifrage pousse dans un coin ombragé, garde des proportions modestes, possède un feuillage vert élégant qui s’empourpre en automne et contraste avec le rouge vif des pétioles, fleurit tardivement en automne et se couvre d’un nuage de petites fleurs qui sont des merveilles de sophistication et de délicatesse. À garder sous les yeux en permanence pour en profiter davantage !

Saxifraga fortunei 'Hakucho no Mai' sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)

Saxifraga fortunei var. incisolobata ‘Hakucho no Mai’, le nom est plutôt rebutant, difficile de le retenir alors que la plante mérite tant d’éloges. Quand je l’ai découvert l’année dernière sur le stand de la pépinière Sous un arbre perché, j’ai résisté tant bien que mal à la tentation. Cette année, j’ai foncé dessus sans aucune hésitation ! Je le voyais déjà tout seul dans son pot, accroché en hauteur à la rambarde de mon balcon pour l’avoir toujours sous les yeux. Une place de choix, d’exception !

Saxifraga fortunei 'Hakucho no Mai' sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)

Les fleurs sont incroyables avec leurs petites ailes blanches dentelées et leur couronne d’étamines rayonnantes…

Pour vous le procurer, ainsi que de nombreuses autres variétés de saxifrages d’automne à la floraison affriolante, une adresse :
Pépinière Sous un arbre perché
La Talbotière, 61130 IGE.
Email : contact@sousunarbreperche.fr (pas d’accent)
Tél. : 09 60 46 61 47.

Manger c’est bien, jeter ça craint

Le ministère de l’agriculture et de l’agroalimentaire lance une campagne virale contre le gaspillage alimentaire : « manger c’est bien, jeter ça craint« .

Manger c'est bien, jeter ça craint

Chaque Français jette en moyenne 20 kg d’aliments par an à la poubelle : 7 kg d’aliments encore emballés et 13 kg de restes de repas, de fruits et légumes abîmés et non consommés… 9 000, c’est le nombre de kilomètres que peut parcourir votre yaourt à la fraise qui a fini sa vie dans la poubelle. Périmé, il n’a pas été mangé. Banal, voire même naturel pour certains, le gaspillage alimentaire est inscrit dans notre mode de vie. Au-delà de l’impact environnemental, les problèmes économiques et sociaux que le gaspillage alimentaire engendre sont nombreux.

Le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt lance une campagne auprès des communautés en ligne avec des visuels ludiques et décalés « Qui jette un œuf, jette un bœuf »; « N’en perds pas une miette, finis ton assiette »; « J’aime la nourriture, je la respecte ».

Manger c'est bien, jeter ça craint

Enfants, adolescents, jeunes (ou moins jeunes) adultes, mamans ou papas, contribuez à la propagation de cette campagne virale sur les réseaux sociaux, car « Manger c’est bien, jeter ça craint » !

 

Inauguration de deux nouveaux jardins partagés main verte dans le 11e arrondissement de Paris

Fabienne Giboudeaux, adjointe en charge des espaces verts et de la biodiversité, a inauguré deux jardins partagés parisiens dans le 11e samedi dernier, 20 octobre 2012, en présence du maire du 11e, Patrick Bloche, et de représentants des associations gestionnaires de ces deux nouveaux espaces main verte.

Le jardin partagé du 179, rue de Charonne est situé en fond de parcelle d’un bâtiment d’Emmaüs-Habitat.
Cette grande parcelle de 1200m2 est composée d’espaces de culture collectifs et individuels en pleine terre, où poussent notamment des rosiers, diverses variétés de fleurs, des fraisiers, des framboisiers, des plantes aromatiques et des plantes médicinales. 82 adhérents se partagent déjà ce jardin géré par l’Association des Habitants du 179 rue de Charonne.

Le jardin partagé du 31, Cité Industrielle est un jardin composé de jardinières posées sur une parcelle de terrain de 104 m2.
L’espace est également agrémenté d’un figuier et d’un plant de kiwis. Géré par l’Association Cité Industrielle Environnement, ce jardin est cultivé par une quarantaine d’adhérents.

L’automne s’installe dans le Jardin des Tuileries (Paris 1er)

Couleurs d'automne dans le Jardin des Tuileries, Paris 1er (75)

Les feuillages n’ont pas encore complètement revêtu leurs belles couleurs automnales, mais par endroit, les teintes sont déjà bien présentes, donnant un charme incomparable à la promenade dans ce beau jardin parisien.

Tout au fond sur la photo, le Jeu de Paume et le monument à Waldeck-Rousseau (1909) par Laurent Marqueste (1848-1920).

Bel érable enflammé dans le parc Alsace à Levallois (Hauts-de-Seine)

Érable avec son feuillage d'automne écarlate dans le parc Alsace, Levallois (92)

Les plantations du parc Alsace à Levallois (92) sont récentes et souvent peu développées. Mais quelques arbres déjà bien poussés ont été mis en place, avec un effet décoratif pratiquement immédiat. Comme ce superbe érable empourpré par l’automne.

Érable avec son feuillage d'automne écarlate dans le parc Alsace, Levallois (92)

Rouge de la tête aux racines ou presque !

L’automne dans l’Allée des Cygnes (Paris 15e)

Alignements d'arbres avec leurs couleurs d'automne dans l'Allée des Cygnes, Paris 15e (75)

Entourée par deux bras de la Seine, l’Île aux Cygnes (Paris 15e) offre une longue promenade loin des bruits de la ville et dans un festival de couleurs en automne, quand les nombreuses espèces d’arbres qui y sont plantées prennent enfin leurs parures automnales.

La plupart des espèces d’arbres sont étiquetées. Cela permet de mieux les identifier et de mémoriser plus facilement les plus beaux feuillages d’automne. Et quel calme !